Un tisserand en herbe – A budding weaver

Parfois, l’envie de tisser peut vous prendre un dimanche matin. Surtout quand papa feuillette Piecework (papa feuillette Piecework, maman lit Piecework), le magazine américain sur l’histoire des textiles, et qu’il y a un mini-métier à tisser sur la couverture.

Sometimes, the urge to weave can set in on a Sunday morning. Especially when dad leafs through Piecework (dad leafs through Piecework, mom reads Piecework), the American magazine on textile history, and there is a mini-loom on the cover.

Quand on a 8 ans, une envie comme ça, ça n’attends pas, et il faut donc faire avec les moyens du bord. Aussi, quand on est un garçon gaucher plus habile avec un ballon de foot qu’avec ses mains, il faut trouver un projet rapide qui donne satisfaction tout de suite.

When you’re 8 years old, such an urge can’t be put off for later, so you have to work with what you have on hand. Also, when you’re a left-handed boy who is more deft with a soccer ball than with your hands, a quick, satisfying first project is what you need.

Nous avons donc plongé dans le sac de recyclage, et nous avons trouvé deux vieilles boîtes de céréales. Parfait comme matériel de tissage!

So we dove into the recycling bin, and came up again with two empty cereal boxes. Great weaving material!

Après avoir coupé les boîtes en bandes de 2 cm de large, le tisserand s’est mis au travail.

After having cut the boxes in 2 cm-wide strips, the weaver started working.

Pas toujours facile de trouver tout de suite le bon enchaînement, mais avec un peu de patience et une bonne dose d’encouragement, on finit par y arriver.

Not always easy to line up things properly, but with some patience and lots of encouragements, things work out in the end.

Pas trop mal! (Faut pas être perfectionniste non plus…)

Not too bad! (Perfect is the enemy of good…)

J’ai aidé mon petit tisserand à fixer les bandes avec du scotch et à découper le surplus.

I helped my little weaver to fix the strips with adhesive tape and to cut of the ends.

Et quand on retourne le travail… une belle surprise colorée!

And when you turn the work over… a colourful surprise!

Je pense que pour la prochaine fois, on essaiera de se fabriquer un mini-métier inspiré par ce petit tuto.

I think that next time, we’re going to try to make a small make-shift loom with inspiration from this tutorial.

Pour les tisserands un peu plus avancé, Sister Diane a un e-book (en anglais) sur le tissage sans métier qui me tenterait bien pour moi!

For slightly more advanced weavers, Sister Diane has an e-book on weaving without a loom which I find very tempting!