Avant/après, à l’étape « rêve » – Before/after, at the dream stage

Quand on travaille en free-lance, il y a des périodes très (trop) calmes. Il y a aussi des moments très intenses. Et bien là, c’est un moment intense.  Tellement intense que, si je ne pouvais pas compter sur l’aide de Nathalie Mainsant, la Speedy Gonzalez du crochet, je serais en train de pleurer en ce moment, plutôt que d’écrire. N’empêche que je suis, moi aussi, en train d’essayer de battre mon record de vitesse de crochet.

When you do free-lance work, there are very (too) calm times. There are also very rushed times. Right now, it’s pretty rushed. Actually, so much so that if I wouldn’t be able to count on first-class speed crocheter Nathalie Mainsant to help me out, I would be weeping right now instead of crying. Still, I’m trying to break my crochet speed record.

Quand on passe ses journées et ses soirées à crocheter (un pull manches longues pour homme, quelle idée!) on ne peut pas faire grand-chose d’autre – sauf rêver. Et en ce moment, je rêve notamment à ce fil, un cadeau de Circé, resté longtemps sur mon bureau, juste à côté de l’ordinateur, pour que je puisse le tâter et le regarder en permanence.

When you spend your days and nights crocheting (a long-sleeved man’s sweater, what was I thinking?) you can’t do much else – except dream. Right now, I’m dreaming about this yarn, a gift from Circé. It has stayed for a long time on my desk, right beside my computer, for continuous fondling and admiring.

Que cela ne tienne, j’ai embauché fiston pour le mettre en pélote (avec un peu d’aide de maman, tout de même).

So I hired my son to wind it into a ball (with a little help from mum).

Une étape plus près de la réalisation du rêve – car j’ai une idée assez précise de ce que je veux faire de ce fil sublime (Jitterbug de Colinette). S’il voudra bien coopérer…

This is one step closer to a dream come true – I have a quite precise idea of what I want to make with this yarn (Colinette Jitterbug). I just hope that my dream is the same as the yarn’s…

Un petit detour par Barcelone – A trip to Barcelona

Un bon petit break dans une vie trépidante: une semaine passée entre Barcelone et Lyon, en compagnie de l’adorable Danielle, également connu sous le pseudo laracroft.

A great break in a hectic life: a week spent in Barcelona and Lyon with wonderful Danielle, aka laracroft.

A Barcelone on peut évidemment faire des milliers de choses. Mais si on passe par un petit magasin de laine fantastique nommé All You Knit Is Love, on peut surtout faire le plein de Malabrigo (un fil qui fait cruellement défaut sur le marché lyonnais). Comme le Malabrigo Sock, à gauche, et le Silky Merino, à droite. Bien sûr, la photo ne peut rendre justice aux couleurs sublimes, et la douceur du fil est à tomber.

In Barcelona you can, of course, do thousands of things. But if your time is limited, it’s a very good idea to stop by a lovely little yarn store named All You Knit Is Love, to stock up on Malabrigo (sadly unavailable in Lyon). Like the Malabrigo Sock to the left and the Silky Merino to the right above. Of course, my camera can’t do justice to the beautiful colours, and the softness of this yarn is to die for.

En fond: deux jupes en provenance du marché d’artisanat – top jolies!

In the background: two skirts from the craft market in Barcelona – so pretty!