Un écheveau très particulier

En confinement, vous avez peut-être décidé de faire le tri dans votre stock de fils. Et peut-être êtes vous tombé sur un écheveau de fil esseulé, qui ne convient pas vraiment pour un modèle précis.

Il y a quelques années, j’ai décrit dans mon bulletin d’information comment je me suis prise pour faire quelque chose avec un écheveau très particulier.

Vous trouverez cet article en deux parties ici:
Première partie
Suite et fin

En espérant que vous y trouverez un peu d’inspiration !

Inspiration pour Guinguette

Une partie de l’inspiration pour mon châle Guinguette vient de ce livre d’Ingrid Fetell Lee.

L’idée de l’auteure, qu’elle appuie sur de solides recherches est qu’il existe une estéthique de la joie – que certaines choses rendent tout le monde joyeux !

Parmi ces choses sont les couleurs vives et les formes rondes, notamment quand il y en a beaucoup – un peu comme un châle en couleurs vives bordé de pompons !

Le livre d’Ingrid Fetell Lee a été traduit en français : Voir la beauté du quotidien et s’en émerveiller.

Et si tout simplement vous avez besoin d’un peu d’inspiration pour choisir les coloris de votre Guinguette, je vous détaille les kits dans cet article du blog (clic).

Les explications du châle Guinguette sont disponibles dans la boutique.

Nouveau cahier, nouveau départ

Il y a des moments d’année qui tout naturellement marquent un nouveau départ, comme le Nouvel An et la rentrée scolaire de septembre.

Pour moi, l’ouverture d’un nouveau cahier de planification est un autre moment de bilan et de renouveau.

Cela fait des années que je tiens un cahier de manière plus ou moins régulière pour mettre un peu d’ordre depuis dans mes années. Depuis un an, ce cahier est devenu la pièce maîtresse de mon organisation sur le court, moyen et long terme (en heureuse compagnie avec Google Agenda, tout de même).

À gauche, un cahier acheté à Cardiff au Pays de Galles en octobre 2018, fidèle compagnon depuis. À droite, un cahier de chez Junique, dont les pages contiendront tous mes projets dans les mois à venir. La couverture est encore immaculée et un peu rigide, il n’y a pas encore de Post-its ou feuilles libres glissées parmi les pages, mais notre vie commune a commencé.

Et vous, avez-vous un cahier qui vous accompagne ?

Une carte du ciel au tricot

Photo : Sarah Spencer

Cette magnifique carte du ciel est l’oeuvre d’une informaticienne australienne, Sarah Spencer.

Elle a informatisé une vieille machine à tricoter des années 1980 pour tricoter cette carte, qui mesure environ 4,6 x 2,8 mètres et pèse 15 kilos.

Plus de détails (en anglais) dans cet article sur Space.com. Vous trouverez aussi Sarah Spencer sur Instagram, sous le nom de HeartOfPluto.

Comme quoi, en visant les étoiles, on les atteint parfois !

Tricot révolutionnaire en plein air le 20 mai à Oullins (69)

La Fraction Armée Révolutionnaire du Tricot et la Fête de l’Iris vous invitent à un tricot/crochet de plein air dans le cadre bucolique du Parc Chabrière à Oullins.

Venez avec vos en-cours ou participez au crochetage collectif de notre prochain yarn-bombing, vos lunettes de soleil et votre pique nique, nous nous chargeons de la météo…

Attention la Fête de l’Iris dure deux jours mais nous ne serons présents sur le site QUE le dimanche, de 10h à 19h !!

 

Yarnbombing du MLF 2 – le reportage !

Le weekend dernier, c’était le weekend du plus grand Microfestival de Libération du Fil  du monde à Lyon, et c’était le bonheur !

Merci à toutes celles et tous ceux qui sont venus, et un grand, énorme merci à toutes celles qui n’ont peut-être pas pu se déplacer, mais qui ont participé quand même en envoyant des carrés pour le yarnbombing !

Aujourd’hui, comme promis, je vais vous expliquer comment nous sommes arrivés à, parmi d’autres choses, ceci :

Tout a commencé en mai dernier, quand je vous ai demandé sur ce blog et sur les réseaux sociaux si vous vouliez faire des carrés avec moi, pour préparer la décoration du MLF 2.0.

Vous avez répondu présents, encore plus présents que j’aurais pu l’imaginer dans mes rêves les plus fous – j’ai reçu environ 450 carrés !

(Collage non exhaustif, évidemment).

Il a ensuite fallu penser à l’assemblage !

J’ai passé un peu de temps à trier les carrés par taille (approximative).

Ensuite, j’ai invité les copines de l’équipe organisatrice à venir les « pré-assembler » chez moi.

 

Nous avons fait des bandes de 1 m de long. Ces bandes ont ensuite été assemblées pour faire des panneaux de 1 m x 1 m.

Ce sont ces panneaux qui ont été assemblés par deux pour créer 3 grandes bannières sur la façade.

À l’acceuil, les panneaux restants ont été utilisés, avec des carrés à l’unité et encore quelques bandes préassemblées, ainsi qu’avec des toiles d’araignées des MLF 1 il y a quatre ans, pour habiller le barnum de l’entrée.

Et à partir de là, j’ai commencé à être un peu trop affairée pour prendre de jolies photos d’ensemble !

Camille et Isabelle ont formé une équipe de choc avec Sylvie (qui n’est pas dans la photo, mais qui a coupé tous les fils qui dépassaient). Plein d’autres mains ont aussi fait ce qu’il fallait pour que tout soit prêt à temps.

Une Loveswagen se prête parfaitement au yarnbombing, surtout quand elle ne roule pas mais sert à acceuillir des puces de couturières.

Il y en avait aussi à l’intérieur, pour habiller l’escalier, avec encore des toiles d’araignées et la toute première bannière de la FART.

À la fin du weekend, snip, snap, on a coupé les fils et les locaux ont repris leur aspect habituel. Mais les élements du yarnbombing ne sont pas perdus, ils dorment chez moi dans des sacs bien fermés, pour pouvoir habiller d’autres lieux.

Et tout ça, bien sûr, n’aurait jamais été possible sans vous et sans l’équipe de la FART. Je ne le dirai jamais assez : MERCI !!!

Voulez-vous crocheter des carrés avec moi ?

Il y a quatre ans, avec mes copines lyonnaises, nous avions fait les Moments de Libération de Fil, et l’événement avait été merveilleusement embelli par les toiles d’araignée crochetées venues de France, d’Europe et des États-Unis.

Les 23 et 24 septembre 2017, nous allons faire les MLF (Microfestival de Libération du Fil) 2.0 à Lyon – et bien sûr, il faut du yarnbombing pour « habiller » cet événement !

Les toiles d’araignée faites il y a 4 ans, et qui n’ont pas été distribuées aux bénévoles en remerciement, seront bien évidemment de la fête. Mais en tant que « responsable yarnbombing » je veux aussi créer un nouveau décor pour ce nouvel événement.

Ce décor sera basé sur un symbole du crochet, quelque chose que vous avez forcément déjà réalisé si vous avez tenu un crochet entre vos mains – le carré !

Le principe du yarnbombing est un travail collectif. Pour habiller les lieux de notre manifestation il faut beaucoup, beaucoup de carrés. Voulez-vous m’aider ?

Si vous avez envie de donner un peu de votre temps, et si vous avez sous la main un peu de fil que vous ne destinez pas à un autre projet (des restes, du vieux fil que vous n’aimez plus…), je vous propose de faire un carré (ou même plusieurs) pour participer à ce décor.

La forme du carré est libre, mais si vous voulez un modèle, je vous propose un carré simple basé sur des double brides qui permet de couvrir une surface relativement grande par rapport à la quantité de fil utilisé.

N’hésitez pas à utiliser des fils « moches », mis bout à bout ces contributions seront magnifiques. Doublez, triplez votre fil et utilisez un gros crochet si vous voulez. Si vous voulez faire un carré de dimensions plus modestes, ma seule demande est qu’il fasse au moins 10 cm de côté.

Je vous propose de m’envoyer les carrés au plus tard le 15 juillet – tous les détails sont dans la fiche du carré. Je ne pourrai pas vous les retourner, mais je vous promets de prendre plein de photos et les montrer ici sur le blog ainsi que sur Facebook.

Et si vous êtes à Lyon les 23 et 24 septembre, venez voir le résultat !

J’espére que vous voudrez vous joindre à moi pour ce beau projet collectif !

Lien vers la fiche du carré.

 

Enregistrer

Mon Old Town

Old Town, modèle Carol Sunday, tricoté en mérinos fin d'Annette Petavy Design
Ta-da ! Voici ma version d’Old Town, le très joli modèle de Carol Sunday, disponible en français dans ma boutique.

Je l’ai tricoté dans mon mérinos fin, coloris prune – et je l’aime d’amour …

Tricoté sur des aiguilles de 3,5 mm, le mérinos fin donne (en tout cas pour moi) un échantillon de 24 m aux 10 cm, donc parfait pour ce modèle. Le résultat est souple et léger, mais aussi douillet et chaud. Je suis prête pour l’hiver !

Old Town, modèle Carol Sunday, fil mérinos fin d'Annette Petavy Design

Un peu tristes, les photos sur le mannequin, je suis d’accord … Est-ce que quelqu’un peut me donner un cours dans l’art de prendre des selfies ? 🙂

Surtout que ce modèle, dans sa version longue et avec son côté un peu trapèze, est très flatteur !

Enregistrer

Stage avec Cathy Vagnon – Class with Cathy Vagnon

Le weekend dernier j’ai fait un stage de deux jours avec l’artiste Cathy Vagnon – un grand moment de plaisir !

Le thème du stage était la fabrication d’un « mini-moi », une sorte d’autoportrait en forme de poupée.

This past weekend I took a two-day class with the French artist Cathy Vagnon – a great pleasure!

The theme for the class was making a « mini-moi », a sort of selfportrait in the shape of a doll.

corps

On a donc commencé par faire des corps (et là, vu la finesse de la taille, on s’écarte déjà un peu de la réalité 🙂 .

We started by making bodies (the waist/hip ratio is not entirely realistic 🙂 .

tete
On a fabriqué des têtes …

We made heads…

groupe

… et après pas mal d’étapes et beaucoup de rires, on avait chacune une poupée à notre effigie – ou presque. J’étais la seule blonde présente, ce n’est pas trop difficile de me retrouver sur la photo de groupe.

… and after plenty of steps and lots of laughter, we all had a doll each, (almost) ressembling ourselves. I was the only blonde in the group, you can find me quite easily in the group shot.

Cathy Vagnon est installée à Paris, mais elle se déplace sur demande (notre stage à eu lieu à Lyon). Si vous avez l’occasion de prendre des cours avec elle, n’hésitez pas ! Elle est drôle, sympa et très douée.

Cathy Vagnon lives in Paris, but travels on demand, at least in France (our class took place in Lyon). If you have the possibility to take a class with her, do not hesitate a second! She’s so funny and nice, and very talented.

En attendant vous trouverez d’avantage d’informations sur Cathy et son travail sur son blog et sur sa page Facebook.

While waiting for a class near you, you can find more information about Cathy and her work on her blog and on her Facebook page.