Mérinos fin – un fil polyvalent !

Année après année, le mérinos fin est sur le podium des trois fils les plus vendus dans ma boutique. Je le considère un peu comme mon fil « de base » – dans un sens très positif !

C’est un fil qui peut s’utiliser de plein de manières, pour plein de raisons.

Caractéristiques du mérinos fin

Le mérinos fin est un fil 100 % laine mérinos. C’est un fil superwash, qui peut donc être lavé en machine sur le programme laine.

Le métrage est de 200 mètres pour une pelote de 50 g.

Si on vous parle d’un fil « fingering », il s’agit d’un fil de cette grosseur. (Vous trouverez des explications sur ces catégories de fil aux noms anglais en cliquant ici). Plus classiquement en France, c’est un fil qui « se tricote en 3 » – mais comme on va voir plus loin, il est bien plus flexible que cela !

Le nombre de coloris en stock peut varier selon les arrivages, mais c’est un fil où j’essaie d’avoir une très grande gamme de coloris – en général, j’ai entre 20 et 25 coloris en stock.

Un fil pour les bébés et les enfants

Le mérinos fin est un fil très doux, facile d’entretien grâce au traitement superwash. C’est donc un très bon fil pour faire de la layette – et sa grosseur correspond au dénomination traditionnelle de « fil layette ».

Manon, veste layette au crochet

Manon, veste layette au crochet

Pour tout vêtement, qu’il soit pour bébés, enfants ou adultes, je vous recommande de tricoter ou crocheter le mérinos fin de manière assez ferme. Au tricot, il se comporte à merveille dans les vêtements quand il est tricoté avec un échantillon de 28 mailles aux 10 cm (ou davantage, si vous aimez tricoter avec un échantillon de 30 mailles ou plus !)

On m’a déjà montré un pull très aimé d’un petit garçon, tricoté en 2,75 pour un échantillon de 28 m aux 10 cm. Ce pull avait résisté à des heures et des heures de jeux et de très nombreux lavages en machine pendant deux ans. Le pull était toujours en bon état quand son propriétaire a dû se résoudre au fait qu’il avait désormais trop grandi pour pouvoir rentrer dedans.

Il y a de nombreux modèles pour bébés et enfants qui se tricotent avec cet échantillon. Parmi les modèles dans la boutique, un exemple est le gilet Petite fleur sauvage d’Alana Dakos.

Petite fleur sauvage, veste tricot pour enfants

J’imagine vraiment cette petite veste pour le printemps dans un des nouveaux coloris pastel, vieux rose ou touche de parme.

Un fil pour les adultes

Les adultes aussi ont droit à des vêtements tout doux ! Vous pouvez par exemple utiliser le mérinos fin pour tricoter le gilet Fleur Sauvage d’Alana Dakos – je le verrais si bien dans le coloris sous le cèdre.

Fleur Sauvage, veste tricot pour adultes

Mais pour les adultes, j’utilise le plus souvent ce fil pour des accessoires. Sa douceur le rend si agréable à porter autour du cou sous forme d’une écharpe ou un châle, et la grande gamme de couleurs s’adapte à toutes les préférences.

Guinguette, châle tricot

Combiner le mérinos fin avec d’autres fils

Pour obtenir encore plus de variations dans les couleurs, et même dans les textures et grosseurs, on peut combiner le mérinos fin avec d’autres fils !

Avec Wool Finest

Le Wool Finest, un fil nuancé, s’associe sans problèmes avec le mérinos fin – les deux fils ont le même métrage, et sont filés de manière très similaire.

Avec Zauberball 100

La Zauberball 100 a également le même métrage que le mérinos fin. Toutefois, la Zauberball 100 est un fil mèche avec une torsion assez importante pour obtenir un fil solide. Il apparaît donc comme un peu plus fin dans l’ouvrage terminé – une différence qui n’est pas forcément gênant.

Plusieurs personnes ont par exemple crocheté le châle Tarte aux Myrtilles avec 2 pelotes de mérinos fin et 1 pelote de Zauberball 100.

Combiner le mérinos fin avec le mohair et soie

Il y a deux façons de combiner le mérinos fin avec le mohair et soie. :

1) Tricoter ou crocheter les deux fils en rayures, ton sur ton ou en couleurs contrastantes – une rayure en mérinos fin et une rayure en mohair et soie.

Un modèle de la boutique qui se prêterait très bien à ce jeu de fils est Firebird d’EclatDuSoleil.

Firebird, châle tricot

2) Tenir les deux fils ensemble, pour obtenir un résultat un peu plus épais et très moëlleux. Au tricot, les deux fils tenus ensemble se tricote en 4 ou 4,5 pour un échantillon de 20 m aux 10 cm.

C’est ce que j’ai fait avec le poncho Alice, mais vous pouvez aussi l’utiliser pour la veste Brindilles d’Alana Dakos.

Alice, poncho tricot

L’intérêt de travailler ces deux fils tenus ensemble est double :

D’une part on obtient une texture duveteuse et un projet final très douillet. D’autre part, on joue avec les couleurs – en combinant les deux couleurs (une couleur du mérinos et une couleur du mohair – même proches elles ne sont jamais exactement les mêmes), on obtient une troisième couleur nuancée.

Allez, je m’arrête là, car le mohair et soie fera l’objet d’un autre article !

Et vous, qu’avez-vous tricoté ou crocheté avec le mérinos fin ?

Posts created 2336

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut