Lin orangé – Orangey linen

Au dernier tricothé/café crochet, j’ai été piquée par la mouche teinturière (pour avoir une idée du talent de la mouche qui m’a piquée, vous pouvez regarder sa page Ravelry).

At the latest stitch&bitch, I was bitten by the dyeing bug (to get an idea of the bug’s talent, you can check out her Ravelry page).

J’avais déjà eu des rêves de teinture, et un échec cuisant avec les colorants alimentaires (qui ne marchent en principe que sur la laine, ce que je savais, mais avais réussi à oublier…). Du coup, comme cela se passe souvent avec moi, j’avais juste eu le temps d’acheter un peu d’équipement avant que d’autres idées m’amènent vers de nouveaux horizons.

I had already had dreams about dyeing, and experienced a total failure with food colouring (which only works on wool – I knew, but I had promptly forgotten…) As very often, I had purchased some equipment for new dyeing adventures, just to be distracted by other ideas and deadlines.

Du coup, là, j’avais tout sous la main pour céder immédiatement à mes envies. Je me suis inspiré de ce tuto, et l’écheveau de lin au fond du tiroir, qui avait une couleur blafarde et impossible, a pris des allures de soleil couchant.

This meant I had everything on hand to give in to temptation at once. I based my technique on this French tutorial and got going. The skein of linen in a bleak and impossible colour, which languished in the abyss of the stash, took on the colours of the setting sun.

J’ai une petite idée de ce que vais en faire, une fois que j’ai fini tous les projets secrets en route…

I have an idea about what I will make from it, once I’ve finished all the ongoing secret projects…

5 réponses sur “Lin orangé – Orangey linen”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.