Annette Petavy Design – Tuto novembre 2013 – Une  » recette  » pour un col simple

Parfois les choses se font presque toutes seules. Quand j’ai fait les échantillons pour le bulletin du mois dernier, j’ai beaucoup aimé l’aspect des simples V:s travaillés en rayures fines. Quelque jours avant de faire ces échantillons, j’avais sorti trois pelotes de mon stock personnel avec l’intention de faire un col simple. J’avais essayé un point tricoté avec des mailles glissées, mais je n’étais pas très enthousiaste.

Du coup, je me suis décidée de faire un col au crochet, avec des V:s, et en utilisant les trois pelotes de mon stock. Et pourquoi pas en faire un bulletin ?

Je me suis dit qu’une « recette » pour un petit col, qu’on pourrait appliquer à n’importe quel fil et n’importe quel point, pourrait être intéressante pour tout le monde – peut-être surtout en cette période de l’année, quand on a froid au cou et beaucoup d’entre nous avons envie de faire des cadeaux pour ceux que nous aimons.

Donc, voilà ! D’abord, il faut choisir votre fil et votre point. Pour ma part, j’ai utilisé les trois pelotes de mon stock. Deux des fils (les deux nuances de gris) était de la même grosseur, tandis que le fil rose était un peu plus fin. J’ai choisi la taille de mon crochet en fonction des deux fils les plus gros, et crocheté un échantillon avec un crochet de 4 mm. Le fil rose s’est avéré très docile et s’est bien mélangé aux autres.

Quand je fais un accessoire, je fais un échantillon sur environ 30 mailles. (Pour les vêtements, c’est au moins 40). Vous décidez bien sûr de la taille de votre échantillon, mais il faut savoir que plus l’échantillon est grand, plus il sera fiable. La raison est que les mailles aux bords de votre échantillon seront presque toujours légèrement plus serrées que les mailles du milieu. Pour pouvoir mesurer votre échantillon correctement, il faut prendre vos mesures à plusieurs mailles du bord.

Aussi, on ne peut pas mesurer les échantillons de crochet de la même manière qu’on mesure les échantillons de tricot. Pour mesurer votre échantillon tricoté, vous posez votre mètre ou règle sur votre échantillon, vous marquez la distance de 10 cm avec deux épingles, et vous comptez le nombre de mailles entre les épingles.

Si au crochet vous faites autre chose que des mailles simples (uniquement des brides, des mailles serrées ou des demi-brides), cette méthode ne vous donnera pas un résultat utilisable.

Posez plutôt votre mètre ou règle sur votre échantillon. Essayez d’aligner des répétitions de points entiers (ici des V:s entiers) avec une unité de mesure qui a du sens. Pour moi, cette unité est le centimètre. Ici, on dirait que 9 cm est la mesure qui s’aligne le mieux sur des V:s entiers. Je marque cette distance avec des épingles et compte le nombre de mailles entre les épingles.

J’ai 7 V:s entre mes deux épingles, et donc un échantillon de 7 V:s = 9 cm. Maintenant, il faut décider quelle circonférence le col aura. Je pourrais mesurer un col que j’ai déjà. Mais je veux quelque chose qui vient un peu plus près de mon cou, mais que je pourrai enfiler et enlever sans aplatir mes cheveux totalement, sans me démaquiller et sans faire tomber mes lunettes. Je mesure le tour de ma tête horizontalement à la pointe de mon nez. Ceci me donne une circonférence approximative de 55 cm (pas besoin d’être ultra précis non plus !).

Je vais utiliser cette mesure et mon échantillon pour calculer combien de V:s il me faut sur chaque tour.

7 V:s divisés par 9 cm = environ 0,78 V:s par cm.

0,78 x 55 = 42,9. J’arrondis à 43 pour avoir le nombre de V:s par tour.

J’ai fait mon échantillon à plat, mais je vais travailler mon col en rond. Dans mon échantillon, il y a deux mailles lisières, une de chaque côté. Pour travailler en rond, je n’en gardera qu’une des deux. Elle servira de « maille couture » et marquera le début et la fin de chaque tour.

Faisons une grille pour voir.

Voici la grille du point travaillé à plat. On peut voir que le point se travaille sur un multiple de 2 + 1, auquel il faut ajouter 2 ml pour la première bride du rang 1. Pour adapter ce point au travail en rond, je vais enlever les mailles en rouge.

La grille modifiée nous montre un point qui se travaille sur un multiple de 2 : chaque V correspond à 2 ml dans la chaînette de montage.

Puisqu’il me faut 43 V:s, je vais monter 43 x 2 = 86 ml, plus 2 ml pour arriver au bord et encore 2 pour la « maille couture » = 90 ml.

Je préfère travailler le premier rang à plat avant de le fermer en rond avec un maille coulée. Cela laisse une petite ouverture à la base du premier tour, qui sera facile à fermer en rentrant les fils. Travailler le premier rang à plat diminue le risque de tordre le rang de montage, ce qui arrive facilement si vous fermez votre chaînette en rond avant de travailler le premier tour. (Il faudra quand même faire attention à la fin du deuxième tour aussi).

Ensuite, c’est juste un travail en rond pour former un tube, en fermant chaque tour avec une maille coulée. Si vous utilisez plusieurs couleurs en rayures, je vous propose de faire la maille coulée en fin de tour avec la couleur du tour suivant, et de faire remonter les autres couleur(s) au dos du travail, le long de la « couture ».

Voici comment j’ai tourné les fils non utilisés autour du fil du tour suivant, juste après la dernière maille du tour précédent.

Et voici l’aspect au dos du travail.

Je trouve que c’est suffisamment joli pour un cadeau !

Le col doit être plus haut que la distance entre le menton et le bas du cou, pour se plisser un peu autour du cou. Mais comme ce col n’est qu’un tube, sans élargissement pour les épaules, il ne faut pas non plus qu’il soit trop haut. J’ai travaillé jusqu’à environ 23 cm. Vous adapterez bien sûr la hauteur selon votre goût.

Pour faire un col très chaud et douillet (et si vous avez le temps, le fil et la patience) vous pourrez aussi faire le double de la hauteur désirée, plier le tube en deux pour former deux couches et fermer au crochet ou avec une couture à la base du col.

Puisque je ne voulais pas doubler mon col, j’ai décidé de faire une bordure. J’ai simplement crocheté des mailles serrées, un rang dans chaque couleur. C’est un choix discutable, puisque cela donne une bordure un peu plus ferme, qu’il faut bien bloquer pour qu’elle ne tire pas le bord vers l’intérieur. De l’autre côté, je dois dire que c’est facile et joli, en tout cas à mes yeux !

On pourrait aussi faire une bordure en point écrevisse, des coquilles ou un petit volant – tout dépend de ce que vous voulez et ce que vous pensez bien adapté au fil et au point que vous aurez choisis.

Voici une petite photo du col terminé.

Si vous faites un col sur la base de ma « recette », je serais vraiment contente de le voir. N’hésitez pas à m’en envoyer une photo.

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.