Le pari créatif

Ça commence par une idée. On ne sait pas trop d’où elle vient, et parfois, elle est très vague. Parfois, c’est une sorte de vision, mais d’autres fois, c’est un souvenir, une odeur, une émotion … Encore d’autres fois, tout un concept se présente dans le cerveau quand on se brosse les dents le matin, sorti de nulle part.

Toujours est-il que cette idée demande à être traduite et transformée à l’aide d’un fil.

Tricot ou crochet ? Quel point utiliser ? Et quelle matière ? Coton ou laine ? Quelle grosseur ? Et, question ultime, pour faire quoi ?

On tâtonne, on réfléchit, on fait des essais. Parfois, un très, très grand nombre d’essais.

Il arrive qu’aucune tentative n’aboutisse. L’idée n’est pas réalisable, en tout cas pas ici et maintenant.

Mais souvent, tout de même, un projet prend forme. Il peut être très proche de l’idée initiale, mais il peut aussi en être très éloigné – aucune autre personne ne pourrait en deviner son origine.

Et c’est la qu’il faut faire un pari créatif.

Petit projet ou grand, il s’agit de nombreuses heures consacrées à fabriquer cette chose issue de notre imagination, cette chose qui n’existe pas encore.

On ne peut pas savoir si ce sera réussi. On ne peut pas savoir si ce sera apprécié. Pour un projet d’envergure cela peut vouloir dire des semaines et des mois consacrés à un projet qui en finale sera décevant. Si c’est notre métier de créer, le risque est aussi financier.

Mais il faut parier malgré tout sur sa créativité et son savoir-faire, pour faire naître cet objet inexistant, lui donner sa forme et présenter le résultat aux autres.

C’est incertain, pas rassurant, l’occasion de se poser mille questions. Ce serait plus facile de ne pas le faire. Mais on le fait quand même.

On le fait, parce qu’on sait que ce pari peut réussir. Il n’y a pas de garantie, mais il y a des possibilités, et on est beaucoup trop curieux pour ne pas essayer et voir ce que ça donne.

Et quand on gagne le pari créatif, quand l’objet est abouti et réussi, quand on peut le partager avec les autres, la satisfaction est à la mesure de l’incertitude préalable – immense.


Si vous voulez faire votre propre pari créatif, dans un cadre bienveillant et rassurant, je propose de vous accompagner sous deux formes différentes :

Le Coaching Créatif de Crochet

ou

L’Accompagnement Créatif de Tricot.

Cliquez sur les liens pour en apprendre plus. Si cela vous intéresse, cliquez sur le bouton ci-dessous pour m’envoyer un mail et être averti de la prochaine date pour l’un ou l’autre des deux programmes.

3 réponses sur “Le pari créatif”

  1. J’avoue n’avoir déjà pas assez de temps pour réaliser les créations des autres. J’imagine que faire aboutir une idée en création doit prendre pas mal de temps … ce sera donc pour dans une autre vie !

    1. Dans une autre vie – ou dans une autre phase de celle-ci !
      De toute façon, en réalisant les modèles des autres, vous êtes déjà co-créatrice.

Répondre à Annette Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.