Réponses à vos questions en live sur YouTube !

Je n’ai pas la prétention de pouvoir répondre à vos questions sur l’avenir (j’en ai autant que vous en ce moment), mais pour le tricot et le crochet, je peux !

Posez vos questions dans les commentaires ci-dessous ! Je répondrai à autant d’entre elles que possible en direct sur ma chaîne YouTube le mercredi 25 mars de 14h30 à 15h30.

Ce sera un atelier libre de tricot et crochet, un peu comme les cours que j’anime régulièrement en région lyonnaise. Toutes les questions sur le tricot et le crochet sont les bienvenues, y compris celles sans aucun lien avec ce que je propose dans ma boutique.

Si vous ne pouvez assister en direct, l’enregistrement sera ensuite accessible sur ma chaîne YouTube. Idem en cas de problème avec le direct, j’enregistrerai et mettrai en ligne ensuite. L’accès au direct et à la vidéo est entièrement gratuit.

Montage tubulaire bicolore (méthode Carol Sunday)

Voici un tuto pour la technique de montage utilisée notamment par Carol Sunday dans son magnifique modèle Soutache :

Pour ce montage, il vous faut les deux fils de votre projet en point brioche, et un reste de fil dans une couleur contrastante avec lequel vous allez monter vos mailles.

D’abord, il vous falloir calculer votre nombre de mailles. Important : ici, nous allons monter un nombre de mailles impair, comme dans le modèle Soutache.

Pour arriver à 21 mailles au total, je divise ce nombre par deux ( = 10,5), et j’arrondis vers le haut. Je monte donc 11 mailles. Ensuite, je coupe le fil – ce fil contrastant ne sert qu’au montage.

Je tricote un rang en mailles endroit avec ma couleur principale. Ce côté sera l’endroit de l’ouvrage.

Si la première maille vous semble un peu « instable », vous pouvez la sécuriser en faisant un nœud simple avec le fil du montage. Ne serrez pas trop, il va falloir défaire ce nœud après !

Je tourne, et je tricote la première maille comme indiqué dans le modèle (ici, une maille envers). Je laisse mon fil à l’arrière du travail.

Maintenant, il faut repérer le brin horizontal entre la maille qui vient d’être tricotée et la maille suivante. Si vous avez déjà fait des augmentations intercalaires, il s’agit du même brin utilisé pour ces augmentations. Je soulève ce brin et je le place sur l’aiguille de gauche.

Je vais ensuite tricoter ce brin à l’endroit, sans le vriller (contrairement aux augmentations intercalaires, avec ma couleur contrastante ( = couleur de fond).

Les deux fils doivent maintenant se trouver à l’arrière du travail.

Avant l’étape suivante, je ramène les deux fils vers l’avant (entre les aiguilles).

Je tricote la maille suivante à l’envers avec la couleur principale.

Je mets les deux fils à l’arrière.

Je soulève le brin entre les mailles et je le place sur l’aiguille de gauche pour le tricoter à l’endroit avec le fil de couleur contrastante.

La séquence :

  1. Placer les fils vers l’avant
  2. Tricoter la maille déjà sur l’aiguille de gauche à l’envers avec la couleur principale
  3. Placer les fils vers l’arrière
  4. Soulever le brin entre la maille précédente et la suivante, le placer sur l’aiguille de gauche et le tricoter à l’endroit (sans vriller la maille) avec la couleur contrastante.

Répéter de 1 à 4.

À la fin du rang, j’ai bien ajouté 10 mailles grises à mes 11 mailles jaunes de départ. J’ai au total 21 mailles, avec une alternance entre les deux couleurs. Je peux tourner mon travail et commencer à tricoter en point brioche, selon les explications.

Ici, j’ai fait quelques rangs au point brioche bicolore. Je peux dès maintenant défaire mon montage provisoire.

Un crochet est bien utile pour défaire le fil du montage.

Le résultat : un montage bien élastique (important pour le point brioche) où les mailles semblent se plier autour du bord (c’est l’idée du montage tubulaire), sans bord apparent.

Et si vous préférez la vidéo, vous la trouverez ici :