Janvier 2009 : Rentrer les fils au fur et à mesure

Rentrer les fils au fur et à mesure:

Commençons cette nouvelle année avec une petite astuce que je ne pense pas avoir expliqué en détail auparavant – comment rentrer les fils au fur et à mesure.

Vous avez peut-être remarqué que je prone une attitude très zen vis-à-vis le besoin de rentrer des fils une fois un projet terminé. Un bon podcast ou de la bonne musique, un tasse de thé et une aiguille à bout rond peuvent constituer le cadre d’un moment agréable en compagnie de votre ouvrage.

Toutefois, ce n’est pas toujours une opération nécessaire. Vous pouvez rentrer les fils au fur et à mesure, et laisser reposer votre aiguille à bout rond. Voici comment:

ill1

Me voici au travail sur une écharpe en rond avec des changements de couleurs plus ou moins réguliers. Je vais changer du vert canard au jaune. Par conséquent, j’ai fermé le tour avec une maille coulée de la nouvelle couleur. J’ai deux fils à gérer: il faut sécuriser le fil vert avant de le couper, pour éviter une catastrophe potentielle, et le bout de fil jaune doit être rentré.

ill2

Je commence avec le vert, la couleur utilisée au rang précédent. Il sera beaucoup plus difficile à cacher s’il est tout entouré de jaune. Donc, on s’en occupe tout de suite, tant qu’il y a encore un peu de vert pour lui tenir compagnie.

Je place le fil vert le long du dernier rang travaillé, au dos (ou dans ce cas à l’intérieur) du travail. Quand je passe mon crochet à travers une maille, je m’assure de le passer aussi sous le fil vert, pour enfermer ce fil dans la nouvelle maille.

ill3

Les mailles jaunes cachent le fil vert et le maintiennent en place.

ill4

Quand j’ai travaillé suffisamment de mailles pour me sentir rassurée, je laisse simplement tomber le fil vert, et continue à travailler avec le jaune.  Le fil vert pend derrière le travail jusqu’à ce que je le coupe – ce que je fais en général quand j’aurai terminé le rang et vérifié que j’ai bien le bon nombre de mailles.

Je finis mon rang (ici mon tour) et je m’occupe du fil jaune.

ill5

La méthode est exactement la même. Faites suivre le fil le long du dernier rang travaillé, et travaillez autour du fil en même temps que vous piquez dans les mailles.

Alors, pourquoi ne pas faire ainsi tout le temps?

Cette technique n’est pas adaptée quand on fait des fines rayures dans des couleurs multiples. C’est encore plus vrai quand le nombre de rangs de chaque rayure est divisible par deux, ce qui fait que le changement de fil se fera tout le temps du même côté du travail. Même si ce n’est pas apparent dès le départ, chaque fil rentré de cette manière rendra les mailles qui le cachent un tout petit peu plus hautes. Si cela se reproduit souvent au même bord, le travail sera déformé.

Il faut aussi être prudent quand on travaille un point ouvert, en dentelle. A chaque fois que vous sautez une maille dans le rang précédent, le fil que vous cherchez à cacher et maintenir en place sera exposé. A vous de voir si vous voulez faire avec ou pas.

A bientôt!

signature

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.