Mon crochet et moi – Episode 4

Show notes for my podcast in French.

Pour écouter c’est ici, ou sur I-tunes (taper “mon crochet et moi” dans le moteur de recherche).

Lien vers les sujets évoqués dans épisode 4:

Abonnement au bulletin d’information

Leaves

Naïade:

Jardin de printemps:

Le blog Une poule à petits pas

Nuancier Fonty Primavera

Ulmus

Le blog de Kirsten Kapur

Nuancier Fonty BB Mérinos

Nuancier Fonty Bambou

Nuancier Fonty Zephir

Blog de Nacreline

Blog de Juliette37

Site de Parme

Ailes de la Valkyrie

Livre Women’s Work – the first 20,000 years

Musique:

Variation 3 des Variations Goldberg de J.S. Bach, interprétée par Andreas Almqvist. Musique mise à disposition pour le podcast par Magnatune.com

4 réponses sur “Mon crochet et moi – Episode 4”

  1. Bonjour Annette,
    Un peu tardivement, votre podcast appelle de ma part deux commentaires :
    – Pour l’insertion de perles, pour moi le problème est toujours la dimension du trou, toujours trop petit ! Mais dans une perle, ce qui m’intéresse, c’est la perle, pas le trou ; or, quand le trou est gros, il ne reste plus beaucoup de matière si la perle n’est pas énorme. Alors, le crochet de 1mm, je n’y crois pas, mais je n’en ai pas ; j’utilise un crin de cheval (merci à l’île de Sark où il n’y a que des voitures à cheval) : fin, souple et incassable, je fais un U autour du fil avec 10cm de crin, j’enfile les deux extrémités dans la perle, et avec la boucle, je tire le fil à travers la perle (bien sûr, il faut que le trou supporte le fil à double).
    – Quant à la magie, vous n’êtes pas sans connaître le mythe des Nornes, qui FILENT le fil de la vie de chaque être humain, la dernière le coupe à l’heure de la mort !

    Merci pour ce podcast, on s’embarque pour une demi-heure de plaisir, à naviguer dans ce que l’on aime.

  2. Rebonjour Annette,
    Ah, oublié quelquechose au sujet des perles : un inconvénient de la première méthode pour insérer des perles : si on n’a pas enfilé la quantité suffisante de perles sur le fil avant de commencer le travail, on risque de tomber en panne de perles, et si on ne veut pas couper le fil, il ne reste plus qu’à dévider la pelote jusqu’au bout pour enfiler les perles manquantes ; bonjour le risque d’embrouille !!!

    Et puis, je crois que je me suis un peu embrouillée au sujet des Nornes : ai-je confondu avec les ¨Parques de la mythologie romaine ? Clotho file le fil de la destinée, Lachesis l’enroule sur le fuseau et Athropos le coupe quand la vie doit s’achever. Bref, une histoire de fileuses, quand même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.