Annette Petavy Design – Bulletin d’information avril 2010 – Monter des perles avec un crochet

Du neuf:

Comme vous le savez peut-être déjà, vous pouvez vous abonner à mon podcast en français dans iTunes (cherchez « Mon crochet et moi »). Les liens relatifs à chaque épisode ainsi que les fichiers mp3 sont disponibles dans la catégorie « podcast » sur mon blog. Le podcast sort en général à peu près au même moment que le bulletin d’information, mais il faut parfois patienter quelques jours pour le voir apparaître dans iTunes.

Ce mois-ci, il y a du nouveau dans la boutique côté tricot et côté crochet.

Pour les tricoteuses, deux nouveaux modèles traduits depuis l’anglais:Le premier est l’adorable petit haut Jardin de printemps (Spring Garden Tee), une création d’Alana Dakos (qui a aussi fait les châles Feuille de cèdre et Cosette).

springgarden

La fiche de Jardin de printemps comprend des tailles allant de 3 mois à 6 ans. Le modèle est tricoté en rond, du haut vers le bas, et donc pratiquement sans coutures. Un petit point dentelle simple agrémente les manches.
La fiche est traduite par Nathalie Mainsant.

Le deuxième modèle tricot de ce mois-ci est le châle Ulmus, créé par Kirsten Kapur qui publie ses modèles sous la marque Through the Loops:

ulmus

Ce châle superbe se tricote en deux couleurs pour le corps du châle, dans un point de mailles glissées, avec une bordure dentelle unicolore.

Chose assez rare pour un châle: la fiche comprend trois tailles, allant du bandana au grand châle. Pour ce modèle, tout fil type chaussette et layette convient.

Kirsten Kapur est une créatrice prolifique, jouissant d’une grande popularité dans la blogosphère américaine. Je la remercie de sa confiance pour la traduction du modèle, et j’ai hâte de poursuivre notre collaboration.

Pour les crocheteuses, j’ai le bonheur de pouvoir proposer l’étole Naïade, un nouveau modèle de Jennifer Benson (la créatrice du châle Ailes de la Valkyrie et de la couverture Grace).

naiad

Naïade est une étole en fil fin (type dentelle), avec des petites perles qui viennent souligner la bordure. Pour la technique qu’utilise Jennifer pour ajouter les perles, voir ci-dessous!

La fiche comprend les diagrammes pour le point principal et pour la bordure, ainsi que les explications écrites. Le point principal est une répétition de quatre rangs, facile à mémoriser, tandis que la bordure de triangles demande un petit peu plus de concentration – c’est vraiment un modèle tout en un!

J’ai également publié une création personnelle ce mois-ci, à savoir l’ensemble Cannelle, un col avec mitaines assorties, paru dans Tension Magazine (un magazine en ligne).

cannelle-main

La fiche peut être achetée en ligne sur le site du magazine – pour l’instant uniquement en anglais. Tension est un concept intéressant – le magazine contient des modèles (certains gratuits, d’autres payants), mais aussi des articles et des recettes.

cannelle-p01

Photos de Cannelle col et mitaines par Kathy Cadigan

Monter des perles avec un crochet:

Le sujet de ce bulletin a donc été inspiré par la publication de ma traduction française de l’étole Naïade, créée par  Jennifer Benson (Elizabeth Nicole Designs).

Ce joli châle a donc une bordure de triangles, que viennent souligner quelques perles – en fait, des toupies Swarowski.

pic1

Jennifer a ajouté ces perles à son ouvrage en utilisant un crochet. J’ai trouvé intéressant de vous montrer comment cela se fait.

Je connais deux méthodes principales pour ajouter des perles à votre travail: d’enfiler les perles sur le fil en avance ou de les ajouter un par un avec un crochet. Si vous souhaitez ajouter de nombreuses perles à votre ouvrage, vous pouvez préférer de les enfiler au préalable. Cela signifie que vous enfilez les perles sur votre fil avant de commencer à crocheter. Vous pouvez ensuite ramener chaque perle contre votre crochet pendant le travail et ainsi les incorporer dans la maille. Les personnes ayant pratiqué cette méthode (ce qui n’est pas mon cas) disent qu’avec un peu d’expérience, c’est une façon très rapide et pratique d’ajouter les perles.

Toutefois, cette technique a des inconvénients. D’abord, il faut planifier son travail avec grand soin. Si vous n’avez pas enfilé suffisamment de perles, il va falloir couper le fil, l’arrêter et recommencer l’opération d’enfilage. Je ne veux même pas imaginer la précision requise si vous souhaitez utiliser des perles différentes dans des endroits différents du travail. Ensuite, avec cette méthode, tout le fil utilisé devra passer par les perles enfilées avant le crochetage. Le frottement peut être très dur sur le fil, et un fil fragile peut s’user au point de se casser.

Heureusement, il y a une méthode alternative: rajouter les perles une par une au fur et à mesure de vos besoin, en utilisant un deuxième crochet. Cette méthode est nettement moins agressive pour le fil. Elle permet aussi une spontanéité totale, puisque vous pouvez décider d’ajouter la perle de votre choix à tout moment. Ce deuxième crochet devra être très petit, pour pouvoir passer dans le trou de la perle. Dans mon exemple ici, j’ai travaillé un fil dentelle en bambou avec un crochet de 3,5 mm et monté une rocaille de 3 mm. J’ai utilisé un crochet de 1 mm pour monter la perle.

Ici, nous sommes à la pointe du premier triangle de la bordure, prêts à monter la perle.

pic2
Passez le petit crochet dans la perle et poussez-la aussi loin que possible sur le crochet.

pic3
Changez ensuite de crochet pour le travail, en remplaçant le crochet plus gros avec le crochet le plus petit.

pic5
Vous n’allez pas vraiment crocheter avec le petit crochet, mais l’utiliser pour passer la boucle à travers la perle.

pic6
Maintenant, la perle est sur la boucle, et donc transférée à votre ouvrage. Comme vous pouvez le constater, le trou de la perle doit être suffisamment gros pour laisser passer à la fois le fil en double et la pointe du crochet. C’est la raison pour laquelle il faut utiliser un crochet très petit. Toutefois, si le crochet et trop petit par rapport au fil travaillé, il sera très difficile d’attraper l’ensemble des brins dans la boucle pour la passer à travers la perle. La bonne combinaison d’épaisseur du fil, taille de la perle et taille du petit crochet est quelque chose qu’il faut trouver en testant (du moins si vous ne suivez pas un modèle).

Changez de nouveau pour le crochet le plus gros et resserrez la boucle.

pic7

Fixez la perle avec une maille en l’air.

pic8

Vous pouvez continuer votre travail.

Voici l’aspect de la perle à la pointe du triangle dans la bordure de Naïade:

pic9

En général, si la perle n’est pas placée au bord du travail, elle se verra mieux à l’envers qu’à l’endroit. Si vous travaillez en aller-retours, vous pouvez choisir d’ajouter les perles sur un rang sur l’envers du travail.

Je crois que vous avez assez appris pour pouvoir commencer vos propres expériences perlées!

À bientôt!

signature

Annette Petavy Design – Nyhetsbrev april 2010 – Montera pärlor med en virknål

Nytt:

Som jag redan nämnt kan du prenumerera på min podcast på franska via iTunes (sök på « Mon crochet et moi »). Länkar och mp3-filer återfinns i kategorin « podcast » på min blogg.

Den här månaden publicerades mitt mönster Cannelle, en krage med matchande torgvantar, i webbtidningen Tension Magazine.

cannelle-main

Mönstret kan köpas genom tidningen (endast på engelska). Tension är ett intressant koncept – utöver mönster (varav en del är gratis) innehåller tidningen också artiklar och recept.

cannelle-p01
Foton av Cannelle tagna av Kathy Cadigan

Montera pärlor med en virknål:

Inspiration till det här ämnet kom från sjalen Naïad (Ravelry-länk), designad av Jennifer Benson (Elizabeth Nicole Designs), som jag nyligen översatte till franska.

I den fina rektangulära sjalen används pärlor i spetsen av trianglarna i kanten.

pic1

Jennifer monterade pärlorna i virkningen med en extra virknål. Jag tyckte att det vore intressant att visa hur det går till.

Jag känner till två metoder för att virka in pärlor: antingen trär man upp pärlorna på garnet innan man börjar virka, eller så monterar man dem med en virknål under arbetets gång, en pärla i taget. Om du vill virka in många pärlor kanske du föredrar att trä upp dem på garnet innan du börjar. Sedan kan du dra upp varje pärla till virknålen när du behöver den, och låta den gå med i maskan. De som använt den här metoden (vilket jag inte har) säger att det, med litet erfarenhet, är en snabb och praktisk metod för att virka in pärlor.

Den här tekniken har dock nackdelar. För det första kräver den nogrann planering. Om du inte trär upp tillräckligt många pärlor på garnet måste du klippa av garnet, fästa det och börja trä på nytt. Jag tänker inte ens börja gå in på hur petnoga du måste planera om du vill använda olika pärlor på olika ställen i arbetet. För det andra innebär detta att allt garn du använder måste löpa genom pärlorna du trätt upp innan du virkar med det. Det kan vara slitsamt för garnet, och ett ömtåligt garn kan slitas ner så hårt att det går av.

Turligt nog finns det ett alternativ: att montera pärlorna en och en allteftersom du behöver dem, med hjälp av en extra virknål. Den här metoden är betydligt « snällare » mot garnet. Dessutom kan du improvisera fritt, eftersom du kan bestämma dig för att virka in en pärla när som helst. Den extra virknålen måste vara så liten att den kan gå genom hålet i pärlan. I det här exemplet virkade jag med ett spetsgarn i bambu med en 3,5 mm virknål och monterade en 3 mm stor pärla. Till monteringen använde jag en 1 mm virknål.

Här har jag virkat till spetsen av den första kanttriangeln, och det är dags att montera pärlan.

pic2
Trä den tunna virknålen genom pärlan så långt det går.

pic3
Byt sedan virknål från den större till den mindre.

pic5
Den lilla virknålen ska inte användas för att virka, utan bara för att dra öglan genom pärlan.

pic6
Nu sitter pärlan på öglan. Den har förts över till arbetet. Som du kan se måste hålet i pärlan vara stort nog för att både dubbelt garn och virknålsspetsen ska kunna gå igenom. Det är därför den här virknålen måste vara så tunn. Om den är för tunn däremot, blir det svårt att få med alla trådar i garnet genom pärlan. Rätt kombination av garntjocklek, pärlstorlek och virknål måste man testa sig fram till (om man inte följer ett mönster förstås).

Byt tillbaka till den grövre virknålen och dra åt öglan.

pic7

Säkra pärlan med en luftmaska.

pic8

Nu kan du fortsätta virka.

Så här ser pärlan ut i spetsen på kanttriangeln i sjalen Naïad:

pic9

Om pärlan inte sitter i kanten av arbetet syns den i allmänhet bäst på avigsidan. Om du virkar fram och tillbaka kan det vara intressant att virka in pärlorna från avigsidan.

Det tror jag är allt ni behöver veta för att börja experimentera med pärlor!

Vi ses snart!signature

Annette Petavy Design – Newsletter April 2010 – Adding beads with a hook

News:

As previously mentioned, you can subscribe to my podcast in French through iTunes (search for « Mon crochet et moi »). Show notes and mp3 files are posted in the podcast category on my blog.

This month, my pattern for the set Cannelle, a cowl with matching fingerless mittens, was published in Tension Magazine.

cannelle-main

The pattern is available for purchase through the magazine. Tension is worth checking out – it contains not only patterns but also articles and recipes.

cannelle-p01
Photos of Cannelle cowl and mittens by Kathy Cadigan

Adding beads with a hook:

The subject of this month’s newsletter was inspired by the publication of my French translation of the Naïad stole (Ravelry link) by Jennifer Benson (Elizabeth Nicole Designs).

This pretty stole features beads added to the tip of the triangles on the edging.

pic1
Jennifer added these beads to her work with a crochet hook. I thought it could be interesting to show how it’s done.

There are two main methods for adding beads to your work that I know of: pre-stringing beads on the yarn or adding them with a crochet hook one by one. If you want to add many beads to your work, you might prefer to pre-string the beads. This means that you thread all the beads onto your yarn before you start crocheting. You can then pull up the beads close to the hook as you work, and incorporate them into the stitch you’re making.  People who have practiced this (which is not my case) say that with some experience,  it is a very quick and practical way to add the beads.

There are drawbacks to this technique, however. First of all, it requires meticulous pre-planning. If you don’t have enough beads on your yarn, you will have to cut it, fasten off, and restart the stringing procedure. Let’s not even think about how careful your planning must be if you want to use different-coloured beads in different areas of your work. It also means that all the yarn you use will have to run through the pre-strung beads before you crochet it. This can put considerable strain on your yarn, and you risk wearing down a fragile yarn to the breaking point.

Luckily, there is an alternative: adding beads one by one as you need them, with the help of a second crochet hook. This method will put considerably less strain on your yarn. It also allows for total spontaneity, since you can decide to add a bead whenever you want. The extra hook has to be very small so it fits through the hole in the bead. In my example I worked a lace-weight bamboo yarn with a 3.5 mm (US E-4)  hook and added a 3 mm (6/0)  seed bead to the work; I used a 1.00 mm hook (US size 12 steel hook) to add the bead.

Here, we have arrived at the tip of the first edge triangle and are ready to add a bead.

pic2

Insert the small hook through the bead and push the bead up the hook as far as it can go.

pic3

Then switch hooks, replacing the larger with the smaller one.

pic5

You are not going to actually crochet with the small hook, just use it to draw the loop through the bead.

pic6

Now the bead is on the loop, and transferred to your work. As you can see, the bead hole has to be large enough to accommodate both a double strand of yarn and the tip of the crochet hook. This is why you want to use a very small hook. However, if the hook is too small, it will be very hard to catch all the strands in the loop to pull it through the bead correctly. The right combination of yarn weight, bead size and hook size is something you need to experiment with (at least if you’re not following a pattern).

Switch back to the larger hook and tighten up the loop.

pic7

Secure the bead by working a chain.

pic8

You’re ready to continue crocheting.

This is how the bead looks at the top of the edge triangle in the Naïad stole:

pic9

Generally, if the bead is not at the edge of the fabric, it will show better on the wrong side of the stitch. If you are working back and forth, you may want to add the beads on a wrong side row.

And I think that’s all you need to know to start experimenting!

See you soon!signature

Mon crochet et moi – Episode 4

Show notes for my podcast in French.

Pour écouter c’est ici, ou sur I-tunes (taper “mon crochet et moi” dans le moteur de recherche).

Lien vers les sujets évoqués dans épisode 4:

Abonnement au bulletin d’information

Leaves

Naïade:

Jardin de printemps:

Le blog Une poule à petits pas

Nuancier Fonty Primavera

Ulmus

Le blog de Kirsten Kapur

Nuancier Fonty BB Mérinos

Nuancier Fonty Bambou

Nuancier Fonty Zephir

Blog de Nacreline

Blog de Juliette37

Site de Parme

Ailes de la Valkyrie

Livre Women’s Work – the first 20,000 years

Musique:

Variation 3 des Variations Goldberg de J.S. Bach, interprétée par Andreas Almqvist. Musique mise à disposition pour le podcast par Magnatune.com

Naïade

Je suis très fière de pouvoir vous présenter la traduction française du modèle Naïade, une création par Jennifer Benson.

I’m very proud to present the French translation of the pattern Naiad, designed by Jennifer Benson.

Naïade se crochète dans un fil dentelle, et se posera donc avec légèreté sur vos épaules cet été. Pour rappeler les gouttes d’eau projetées lors des jeux d’eau des naïades, Jennifer a intégré des cristaux Swarowski (toupies de 5 mm) dans la bordure des extrémités du châle. Le montage des perles se fait à l’aide d’un crochet d’1 mm et est bien expliqué dans la fiche. L’utilisation des perles est bien sûr facultative.

Naiad is worked in a laceweight yarn, and will rest lightly on your shoulders this summer. To recall the drops of water surrounding the playing naïads, Jennifer has added Swarowski crystals to the border at the ends of the stole. These pearls are added using a 1 mm hook. The method is well explained in the pattern. The crystals are of course optional.

La fiche comprend à la fois les explications écrites et les diagrammes détaillés du point principal et de la bordure. Elle est, bien entendu, disponible dans la boutique.

The English version of this pattern, including both the written pattern and stitch diagrams, is available directly from the designer via Ravelry.

Cannelle

Voici Cannelle, un col et des mitaines créés pour Tension Magazine. Ce modèle est une vrai collaboration internationale – j’ai écrit la fiche en France et Julie Holetz l’a crocheté pratiquement en direct aux Etats-Unis. Le fil, très beau, est teint par Brianna sous sa marque The Yarn Side.

Please meet Cannelle, a cowl and fingerless mittens designed for Tension Magazine. This design is a truly international projet – I wrote the pattern here in France, and Julie Holetz crocheted it almost in real time in the United States. The beautiful yarn was dyed by Brianna under her label The Yarn Side.

La fiche est disponible chez Tension Magazine. Photos par Kathy Cadigan.

The pattern is available from Tension Magazine. Photos by Kathy Cadigan.

Et du coup, je peux aussi vous montrer le prototype!

And this means I can also show you the prototype!

Hitomi Hanaoka

Ce sont les vacances scolaires, le moment rêvé des mamans pour prendre du temps avec leurs enfants et vraiment profiter d’eux. En parfaites mères indignes, Olivia et moi avons donc abandonné notre progéniture respective pour aller visiter le Quilt Expo en Beaujolais. C’est une manifestation montée par le couple derrière JM Quilt & Art, avec beaucoup de succès: parking plein, cars à la pelle et superbe exposition de patchworks venus du monde entier.

It’s school break, and time for all moms to really take care of their children and spend some time with them. Accordingly, me and Olivia abandoned our respective kids and went to see « Quilt Expo en Beaujolais ». This event is entirely organized by the couple owning JM Quilt & Art, and very successfully so: parking spots were few and far between, buses were coming from afar, and the exhibition of patchworks from all over the world was superb.

Notre coup de cœur commun: Les quilts magnifiques de Hitomi Hanaoka, travaillés avec une minutie impressionnante, mêlant les matières, et arborant des bordures qui semblent vouloir aller plus loin que l’œuvre exposée.

We both flashed on the wonderful quilts by Hitomi Hanaoka. The detail of the work is impressive. Hitomi mixes cotton, wool and silk, and the borders of her quilts seem to want to grow out into the room.

Les superbes caves voûtées de l’exposition n’étant pas assez lumineuses pour faire des photos corrects, nous avons noté le nom de l’artiste et nous sommes dirigées vers l’espace commercial.

The exhibition took place in a beautiful stone cellar – unfortunately much too dark to take decent photos. We took note of the name of the artist and went to see the vendors.

Et là, bonheur, sur le stand de home-patch.fr, tenu par deux dames japonaises, nous avons trouvé des cartes postales montrant les quilts qui nous avaient tant impressionnés. L’une des dames nous a modestement indiqué que Hitomi Hanaoka, c’était elle. Son anglais était un peu limité, notre japonais encore plus, mais je pense que nous avons su lui communiquer notre enthousiasme. Du coup, nous avons même eu une autographe chacune.

We were very happy to find postcards of these wonderful quilts in the stall of home-patch.fr, were we were greeted by two lovely Japanese ladies. One of these ladies modestly explained that she was Hitomi Hanaoka. Her English was a bit limited, and our Japanese even more so, but I think that she understood our enthusiasm. She very gracefully offered to sign a card for us.

Arigato, Hitomi-san!

Ulmus

Vous l’avez peut-être vu sur Ravelry ou sur les blogs – le châle Ulmus, créé par la talentueuse Kirsten Kapur qui travaille sous sa marque Through the Loops. Je suis très fier de pouvoir désormais vous le proposer en français dans ma boutique.

Perhaps you’ve seen it on Ravelry or on blogs – the Ulmus shawl, designed by the talented Kirsten Kapur of Through the Loops. I’m very proud to be able to offer the French translation of the pattern in my French web shop.

Dans la partie principale du châle, deux couleurs sont travaillés en rayures avec des mailles glissées. Le châle se termine ensuite avec une bordure en dentelle, en une seule couleur.

The body of the shawl is worked in a slip stitch pattern in two colours. The lace edging is worked in a single colour.

Ulmus est créé avec une pensée toute particulière pour toutes celles qui ont craqué pour des laines à chaussettes superbes, et qui souhaitent en faire autre chose! Kirsten a utilisé Malabrigo Sock pour son châle (disponible chez Gwenola). Personnellement, je pense faire un Ulmus (ou trois, il y a trois tailles dans la fiche…) en BB Mérinos de Fonty.

Ulmus was designed thinking especially of those who have fallen for beautiful sock yarn, and would like to use it to make something else! Kirsten used Malabrigo Sock for her shawl (available in France through the web site Laine et Tricot). I personally intend to knit an Ulmus (or three, there are three sizes in the pattern…) in Fonty’s BB Mérinos.

Merci à Kirsten pour sa confiance – je suis très contente de pouvoir enrichir la partie « tricot » de ma boutique!

Many thanks to Kirsten for making this possible. I’m very happy to be able to expand the offer of knitting patterns in the French shop. To purchase this pattern in English, please visit the Through the Loops Pattern Store.

Crochet Insider printemps/spring 2010

Le nouveau numéro de Crochet Insider est disponible ici, et il vaut le coup d’œil!

The latest issue of Crochet Insider is up and well worth checking out!

Une interview avec Teva Durham, une théorie sur l’origine du crochet, trucs et astuces pour faire des amigurumis, et plein d’autres articles intéressants encore. Si vous ne lisez pas l’anglais, je vous propose tout de même de prendre le temps de regarder la galerie d’œuvres sur le thème de la nature.

An interview with Teva Durham, a theory on the origins of crochet, tips and tricks for amigurumi-making and plenty of other interesting articles. Don’t forget to check out the nature-themed crochet gallery!