Les mailles lisières – c’est quoi ???

Mais c’est quoi les mailles lisières ?

Les mailles lisières sont simplement les premières et dernières mailles d’un rang au tricot ou au crochet.

On peut avoir 1, 2 ou 3 mailles lisières au début et à la fin d’un rang. Ici on va partir du principe qu’il s’agit d’1 maille (pour simplifier l’écriture).

Pourquoi ces mailles sont particulières ?

  • Si vous réalisez un projet en plusieurs pièces, qu’il va falloir assembler, la maille lisière fait office de marge de couture. Cela veut dire qu’elle est « en plus » des mailles nécessaires pour par exemple obtenir une certaine largeur.
    Il faut vérifier dans vos explications si elles sont comprises dans le décompte des mailles – normalement, c’est le cas.
  • Une maille au tout début ou à la fin d’un rang se comporte souvent différemment des autres mailles.
    • Au tricot, cette maille qui n’est pas entourée de part et d’autres est souvent un peu plus lâche que les autres, ou simplement un peu plus tordue.
    • Au crochet, les mailles en début du rang sont très, très souvent plus serrées que celles qui suivent.

Faut-il traiter les mailles lisières de manière spécifique ?

Au tricot, ça dépend.

Je connais des tricoteuses qui ne font rien de particulier avec leurs mailles lisières, et qui obtiennent tout de même des bords bien droit.

Cependant, la plupart des tricoteuses ont besoin de gérer les mailles lisières de manière spécifique pour éviter qu’elles ne soient trop lâches.

On peut par exemple toujours tricoter cette maille à l’endroit, pour une lisière en point mousse.
On peut systématiquement glisser la première ou la dernière maille du rang, pour un aspect « chaînette » et un bord plus ferme.

Il y a plusieurs méthodes, et souvent les explications vont vous proposer un traitement donné pour les mailles lisières. Essayez, et jugez vous-même du résultat ! Chacun tricote d’une manière très personnelle – ce n’est peut-être pas la méthode recommandée dans les explications qui vous convient le mieux !

Pensez aussi à la fonction de la lisière : va-t-on coudre des pièces ensemble, relever des mailles, ou s’agit-il simplement de laisser le bord apparent ?

Au crochet, on est obligé de gérer sa lisière.

Pour commencer un rang de crochet, le crochet doit se trouver à la hauteur de la première maille – il faut l’y transporter d’une manière ou une autre !

Il existe de très nombreuses méthodes, du plus classique au plus innovant, du tout simple au plus complexe.

Je reviendrai au sujet, bien sûr !

Et vous, comment faites-vous avec vos mailles lisières ?

2 réponses sur “Les mailles lisières – c’est quoi ???”

  1. Ah ! La maille lisière ! Tout un programme, effectivement…
    Avant, je tricotais simplement ma maille, au début et à la fin, cela m’allait très bien.
    Et puis, j’ai découvert que l’on pouvait « jouer » sur l’aspect du bord du tricot et l’adapter selon son usage, cousu ou pas, et l’aspect que l’on veut donner à la couture de l’ouvrage, comme tu l’as si bien expliqué dans ton article 😀
    Alors oui, la maille lisière, maintenant, je l’adapte en fonction du liséré que je souhaite obtenir … pour le tricot, mais je me penche aussi sur différentes méthodes possibles au crochet et c’est bluffant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.