Commencer avec une « fausse bride »

Ah, toujours le même dilemme quand on démarre un rang ou un tour au crochet : la première maille !

Voici une technique que j’aime bien utiliser pour éliminer les « 3 ml qui comptent pour une bride » trop gringalet et difficile à identifier à mon goût !

Au début du rang ou du tour (la technique est exactement la même qu’on travaille au plat ou en rond), faire une maille serrée sans faire de maille en l’air.

Étudiez bien cette maille pour trouver le brin vertical gauche du corps de la maille (désigné par la flèche).

C’est sous ce brin qu’on va insérer notre crochet pour faire une deuxième maille serrée.

Voilà le résultat :

Continuer le rang ou le tour.

Pour terminer, la fausse bride se présente un peu différemment selon qu’on travaille en rangs ou en tours.

En tours (donc pour un travail en rond), le haut de la maille où l’on va piquer le crochet pour fermer le tour se présente ainsi :

Si on travaille à plat, en tournant après chaque rang, on voit le haut de la fausse bride de dos, ainsi :

Et si on a besoin d’une maille plus haute, par exemple une double bride ? On ajoute une maille serrée empilée de la même manière ! Trois mailles serrées pour une double bride, quatre pour une triple bride etc.

J’aime bien cette méthode. Qu’en pensez-vous ? Dites-le moi dans les commentaires !

Posts created 2334

8 commentaires pour “Commencer avec une « fausse bride »

  1. Bonjour Annette, cela fait un rendu plus « propre » donc plus régulier ! Merci beaucoup pour tes jolis projets et bonne journée 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut