Annette Petavy Design – Bulletin de mars 2014 – Lire les grilles de crochet (2ème partie)

Lire les grilles de crochet (2ème partie)

Le sujet du bulletin du mois dernier était les grilles pour les points travaillés en aller-retours – c’est donc tout naturellement que le sujet de ce mois-ci est les grilles pour les motifs travaillés en rond !

Comme la dernière fois, mes explications seront adaptées aux droitiers, comme la quasi-totalité des grilles publiées. Si vous êtes gaucher, il va falloir retourner les images.

Et comme la dernière fois, nous allons procéder pas-à-pas, pour ne pas être découragés par une grille complète.

Deux remarques préliminaires pour les motifs travaillés en rond et les grilles qui les expliquent :

1. Quand on travaille en aller-retours, il y a deux façons de gérer les mailles en l’air en début de rang pour les mailles plus hautes que la maille serrée – soit on les compte pour une maille, soit on ne le fait pas. Dans un motif, où rien ne peut être caché dans une couture ou une bordure, et le début du tour se trouve au milieu du travail, ces mailles en l’air comptent pour une maille.

2. Un motif crocheté en rond démarre au milieu. Il y a peut-être des exceptions à cette règles, mais elles ne sont pas nombreuses !

Allez, on y va !startCe motif démarre avec une chaînette fermée en rond. Pour connaître le nombre de mailles en l’air de la chaînette, il faut simplement compter les ovales. Ici, il y en a 10. Parfois, ce nombre de mailles sera donné dans la grille, mais pas toujours (s’il y a plus de 5 ou 7 mailles, c’est souvent indiqué). S’il y a des chiffres sur votre grille, faites bien attention à quoi ils se réfèrent. Certains peuvent indiquer le numéro de tour, et d’autres le nombre de mailles dans une partie spécifique du motif.

Dans le cas où le motif démarre avec une boucle ajustable, plusieurs symboles peuvent être utilisés.anneaux

Dans les grilles japonaises, le symbole de la boucle ajustable ressemble à celui de gauche (je suis désolée si l’idéogramme est erroné, je sais seulement crocheter en japonais, pas écrire la langue !). Dans les grilles américaines et européennes, on trouvera souvent une variante du symbole de droite, ou un simple rond.

Mais revenons à notre motif. Le point noir dans la grille ci-dessus indique la maille coulée utilisée pour fermer la chaînette de départ en rond. Voici le résultat :

photo1

Maintenant, nous allons démarrer le premier tour.rg1debut

Le tour commence avec une maille en l’air et une maille serrée piquée dans le rond (toutes les mailles du premier tour sont piquées sous la chaînette, dans le centre de l’anneau, et non pas dans les mailles qui composent le rond).

photo2

Remarque (qui n’a rien à voir avec la grille) : j’essaie de travailler la première maille du premier tour autour du nœud coulant au début de la chaînette de départ. Le fait d’enrober le nœud dans cette maille donne un aspect plus régulier au centre du motif, et évite que le nœud change la taille du rond ou cause des soucis à la fin du dernier tour. Aussi, quand c’est possible, je tiens mon bout de fil le long de la chaînette de départ, pour que les mailles se fassent autour de ce fil en même temps qu’autour du rond. C’est une façon de rentrer ce fil dès le départ !

rg1

Terminons le premier tour, qui compte 16 ms. La maille en l’air du début du tour ne compte pas pour une maille, et la maille coulée qui ferme le premier tour sera donc piquée dans la première maille serrée, ce qui donnera un début bien net au tour suivant.

photo3

Le tour 2 est un tour composé de brides, séparées par des arceaux d’une maille en l’air. En début de tour nous allons faire 4 ml qui comptent pour 1 br + 1 ml, puis 1 br dans la deuxième maille du tour précédent.rg2debut

Comme toujours quand on travaille en rond, faites bien attention à piquer la première « vraie » maille dans la bonne maille du tour précédent (ici, la deuxième). Vérifiez où votre maille coulée a été piquée – c’est la première maille du tour. Visuellement, c’est facile de se tromper, puisque la maille coulée ne prend pas beaucoup de place dans la maille du tour précédent, et la chaînette du début du tour semble démarrer à droite de la maille. Si besoin, comptez les mailles dans le tour précédent (sans compter la maille coulée qui a fini ce tour), et vérifiez plutôt deux fois qu’une. Beaucoup de personnes ajoutent, sans le vouloir, des mailles quand elles travaillent en rond.

photo4rg2

Continuez le tour. Soyez particulièrement vigilant à la fin du tour – c’est un autre endroit où on peut facilement se tromper et ajouter une maille. La maille indiquée par la flèche du bas est la maille coulée qui a fermé le tour précédent – il ne faut pas la compter pour une maille ! photo5

Il faut aussi retrouver la maille en l’air où vous devez placer la maille coulée pour fermer le tour. Ici, c’est la troisième maille en l’air au début du tour (la dernière des trois mailles qui comptent pour une bride). La flèche en haut à gauche indique cette maille. Et n’oubliez pas la dernière maille en l’air du tour en cours !

photo6

Maintenant, ajoutons le tour 3.

rg3

Dans ce tour, nous trouvons un nouveau symbole qui ressemble à ceci :3dcclusterEn regardant le symbole de près, nous voyons qu’il est composée de trois symboles de brides. Ils se rejoignent dans le bas, où ils pointent tous vers la même maille, et en haut, où ils partagent la même barre horizontale.

Ceci veut dire qu’il s’agit de 3 brides rabattues ensemble, où l’on va insérer le crochet dans la même maille pour les 3. Dans d’autres mots, on peut appeler cela une nope de 3 brides.

Très souvent on peut ainsi déchiffrer les symboles plus complexes, en les regardant de près et en essayant de comprendre leur construction.

photo7

Passons au dernier tour :

motif completIci nous retrouvons la double bride, le symbole qui ressemble à une bride mais avec un trait horizontal supplémentaire au milieu (voir le bulletin de janvier 2014).

Mais quel est ce petit symbole rigolo qui s’insère entre chaque pair de doubles brides ? Trois mailles en l’air recroquevillées et une maille coulée … c’est un picot ! Parfois le symbole du picot sera légèrement incliné, pour mieux représenter l’orientation du point dans le travail; parfois il est montré bien droit, comme ici.

Il y a des picots qui sont faits avec une maille serrée à la place de la maille coulée (ceci donne un picot avec plus de « corps »). Dans ce cas, le point noir sera bien sûr remplacé par le symbole de la maille serrée.

Voici le résultat final, avec les fils rentrés et après un petit coup de vapeur :

photo8

Créé uniquement dans un but pédagogique – mais je dois avouer que j’aime bien !

J’espère que ces trois bulletins concernant les grilles vous auront été utiles. Il y a encore plein de choses à dire sur les grilles et comment les déchiffrer, et je reviendrai très certainement à ce sujet – mais je pense que vous avez maintenant les bases.

Si vous avez des commentaires, des questions ou des propositions, envoyez moi un mail !

Le motif dans ce bulletin a été crocheté avec du mérinos épais et un crochet de 5 mm.

À bientôt !

signature

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.