Une petite couronne de fleurs – Bulletin d’information d’avril 2017

Dans la boutique

Plein de tricot ce mois-ci !

Pour commencer, un modèle magnifique créé par Alana Dakos, le châle Quatre saisons !

Encore une fois, Alana associe des techniques de torsades et des jours, pour créer une merveille de botanique tricotée. Vous pouvez réaliser Quatre saisons en Kiruna ou en mérinos moyen.

La fiche du châle Quatre saisons est disponible dans la boutique.

 

Laurence Bertolle vous invite à tricoter pour les petites filles avec sa tunique Giroflée Girofla :

Tricotée du haut vers le bas, cette petite tunique coquette est remplie de jolis détails qui capteront votre attention. Là encore, le mérinos moyen est un très bon choix (et le fil utilisé dans le modèle d’origine). Si vous préférez, vous pouvez utiliser le mérinos fin tenu en double.

Retrouvez la fiche Giroflée Girofla dans ma boutique.

 

Et finalement, un châle en demi-lune, créé par moi-même – Sibylla :

Ici, j’ai joué avec les textures et les points simples pour créer un modèle totalement réversible, qui reste accessible aux débutantes. Vous pouvez vous éclater a combiner les couleurs de fils fins pour décliner le modèle à l’infini !

La fiche de Sibylla est bien sûr disponible dans ma boutique.

En bref

Un nouveau fil dans la boutique : l‘alpaga « texture », un mélange de laine, alpaga et acrylique. Vous pouvez combiner ce fil avec le mérinos fin (ce que j’ai fait dans le châle Sibylla), ou l’utiliser seul, en privilégiant des points simples qui mettront en valeur son caractère « régulièrement irrégulier ». Retrouvez l’alpaga « texture » dans la boutique sans trop tarder – il s’agit d’un lot unique.

J’ai reçu des accessoires pratique (et mignons) de Hiya Hiya, comme ces embouts « panda » – retrouvez-les tous sur la page « petits accessoires ».

 

À venir

Très bientôt, le dimanche 30 avril 2017, je serai à Assenay dans l’Aube (au sud de Troyes) pour participer à la manifestation « Dimanche à la campagne » à la ferme Aux Poils d’Assenay.

Le weekend du 13 au 14 mai je serai dans le nord du Puy-de-Dôme, au salon « À vos aiguilles » à Lapeyrouse, en très bonne compagnie : Cécile Franconie, Véronique Coiffard, Cyriaque Lecomte, « La roulotte des laines » et bien d’autres.

Vous pouvez aussi dès maintenant noter les 23 et 24 septembre, pour la deuxième édition des Moments de Libération du Fil à Lyon – je vous solliciterai d’ailleurs bientôt pour une participation au yarnbombing de l’événement !

 

Une petite couronne de fleurs

Ou une « headband », si vous préférez ! Cela me prend régulièrement, l’envie de faire des fleurs – en collier, en broche … et maintenant en accessoire à porter dans les cheveux !

Il vous faut :
Un peu de fil de fer + une pince coupante
Un reste de fil (j’ai utilisé mon coton bio)
Un crochet adapté à la taille du fil (j’ai pris un crochet de 3 mm pour travailler un peu plus serré que je le ferais pour un châle, par exemple)
Des perles de rocaille
Une aiguille à coudre et un peu de fil à coudre (pour les perles)

La base de la couronne

Mesurez votre tour de tête et coupez une longueur de fil de fer équivalent à cette mesure + 4 cm. Mon fil de fer fait 0,75 mm de diamètre. C’est un peu fin (mais c’était ce que j’avais sous la main) – vous pouvez utiliser un fil plus épais, mais il faut qu’il reste pliable.

Faites chevaucher les deux extrémités du fil sur 4 cm et scotchez pour fixer et pour bien emballer les bouts du fil. Sinon, on peut se piquer dessus !

En démarrant juste à droite de la partie scotchée, « emballez » le fil de fer en crochetant des mailles serrées autour du fil. Vous piquez au centre du rond en fil de fer comme vous le feriez dans un rond de mailles en l’air au début d’un motif crocheté en rond.

C’est plus difficile de bien recouvrir la partie couverte de scotch, parce que les mailles ne glissent pas bien dessus. Ne vous inquiétez pas si ce n’est pas parfait, on fera de notre mieux pour couvrir cette partie par la suite.

Quand vous avez fait le tour, en couvrant bien le fil de fer mais sans trop tasser les mailles, arrêtez le fil.

Enfilez le bout sur une aiguille à tapisserie, et fermez votre tour comme suit :

Piquez l’aiguille dans la deuxième maille du début du tour, puis entre les deux brins de la dernière maille du tour.

Ce qu’on essaye de faire est d’imiter les autres hauts de mailles, pour que le point où l’on ferme le tour se fond dans l’ensemble.

N’hésitez pas à plus au moins tirer sur le fil pour que cela soit le plus ressemblant possible.

Rentrer le fil.

Les fleurs

5 ml, fermer en rond avec 1 mc dans la 5ème ml à partir du crochet

1 ml ( ne compte pas pour une m), * 1 ms dans le rond, 2 ml, 3 br dans le rond, 2 ml ; rép depuis * encore 3 fois ; fermer le tour soit avec 1 mc dans la première ms, soit comme expliqué pour la couronne. Arrêtez le fil, en prenant soin de laisser un bout suffisant pour pouvoir resserrer le centre de la fleur.

Vous avez une fleur avec 4 pétales. Faites-en autant que vous voulez !

Vous pouvez bien sûr utiliser ces fleurs telles quelles, mais si vous voulez ajouter des perles au centre des fleurs, je vous propose de faire comme suit :

Avec une aiguille à tapisserie et le deuxième bout du fil (celui que reste à la fin de votre fleur), et en travaillant sur l’envers, passez dans les pieds des mailles de part et d’autre du centre de la fleur en serrant, pour refermer le trou du milieu. J’ai croisé ces points, pour resserrer de manière plus régulière.

Le milieu de la fleur est un peu déformé, mais ce n’est pas grave, car nous allons le couvrir de perles.

J’avoue que je n’ai pas vraiment de méthode pour l’application des perles – je couds des perles de rocaille au centre de la fleur avec du fil à coudre et une aiguille dont le chas passe dans les perles, jusqu’à ce que je sois satisfaite.

Notez que le bout du fil au démarrage de la fleur n’a pas été rentré encore. On va l’utiliser pour fixer chaque fleur sur la base de la couronne, en cousant avec une aiguille à tapisser et en passant bien dans les mailles.
L’idéal est de fixer vos fleurs de telle sorte qu’elles couvrent la surépaisseur à l’endroit ou les deux extrémités du fil de fer ont été scotchées ensemble. Si vous n’êtes pas satisfait de votre fermeture du tour de mailles serrées, profitez-en pour la couvrir aussi.

Par ailleurs, vous disposez bien sûr les fleurs comme vous voulez !

Portez votre couronne dans vos cheveux, juste posée sur vos cheveux courts, ou avec vos cheveux mi-longs ou longs repliés mèche par mèche sous la couronne. Comme elle est faite exactement à la bonne mesure pour votre tête et complètement recouverte de mailles, vous n’avez pas besoin de la couvrir si vous ne le souhaitez pas.

Je vous souhaite un mois de mai bien fleuri !

À bientôt,

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

3 réponses sur “Une petite couronne de fleurs – Bulletin d’information d’avril 2017”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *