Les rayures autrement : les chevrons – Bulletin d’information juin 2018

Dans la boutique

Je suis absolument ravie de pouvoir vous présenter un nouveau modèle d’EclatDuSoleil/Hélène Marcy : un petit châle tricot nommé La vie en rose !

Basé sur une bordure dentelle ancienne des îles Shetland, ce modèle sera intéressant et amusant à tricoter. Pour le réaliser, 400 m de fil fin/fingering suffisent !

Retrouvez la fiche La vie en rose ici.

Et si vous cherchez des idées de fil pour ce modèle, je vous présente un kit Wool Finest pour La vie en rose, décliné en trois coloris :

Les kits sont disponibles en cliquant ici.

Pour les fils, je vous propose de découvrir les nouveaux coloris du coton bio :

Rouge anémone, tussilage, vert prairie et papaye – ils sont, avec tous les autres, ici !

J’ai aussi présenté deux nouveaux coloris de coton bio multicolore. L’un d’entre eux est déjà en rupture, mais il reste le superbe et très gourmand « pink lemonade » …

et bien sur les autres coloris de coton bio multicolore, dans la boutique par là.

Au sujet des cotons, je vous invite à découvrir le tout nouveau coton denim.

Ce coton, chîné comme votre jean préféré, est disponible en trois coloris : chambray, regular et brut. Il est entièrement interchangeable et mélangeable avec le coton bio uni et multicolore.

Découvrez le coton denim dans la boutique.

Le coloris de la saison pour le cobweb est le rouge vif – à consommer sans modération (dans la limite des stocks disponible, bien sûr).

En bref

Je suis décidément de plus en plus pipelette (si c’est possible !) – il y a eu deux vlogs depuis le dernier bulletin.

Le 28 juin, je vous ai montré les cotons de l’été :

Et le 6 juillet, j’ai beaucoup parlé du modèle La vie en rose :

À venir

Important : comme chaque année, les expéditions seront suspendues pendant une période cet été. Je me mets en pause du 19 juillet au 19 août. Les commandes passées pendant cette période seront traitées à partir du 20 août. Pour vos ouvrages estivaux, pensez à passer vos commandes au plus tard le 18 juillet !

Après les vacances, je vous retrouve dès le dimanche 2 septembre lors de la Fête de la laine à Aubigny dans l’Allier (à proximité de Moulins).

Pour la période septembre à décembre, le planning des cours (libres et thématiques) seront en ligne fin août.

Le prochain bulletin d’information (le bulletin de juillet/août) paraîtra en fin d’été.

Les chevrons

Dans notre discussion des couleurs au crochet, nous nous sommes penchés sur les rayures. Mais les rayures ne sont pas uniquement des lignes droites horizontales – elle peuvent prendre tant de formes.  L’une des ces formes est un zigzag : les chevrons.

Anatomie des chevrons :

Pour transformer une rayure droite en zigzag il faut …

… A : des augmentations, pour créer des « pics ».
B: des diminutions, pour créer des « vallées » (et compenser les augmentations
C: des lignes droites (qui se présenteront en diagonale), pour aller du pic à la vallée.

Regardons maintenant quelques chevrons.

Remarques générales :

Les ml pour tourner ne comptent pas pour une maille, et ne sont pas comprises dans le multiple indiqué pour chaque point.

2 br rab ens dans les 2 m suiv = 2 brides rabattues ensemble piquées dans les 2 mailles suivantes : rép (1 jeté, piquer le crochet dans la m suiv et ramener le fil, 1 jeté, écouler 2 boucles sur le crochet ) 2 fois, 1 jeté, écouler les 3 boucles restantes sur le crochet.

3 ms rab ens dans les 2 m suiv = 3 mailles serrées rabattues ensemble piquées dans les 3 mailles suivantes : rép (piquer le crochet dans la m suiv et ramener le fil) 3 fois, 1 jeté, écouler les 4 boucles sur le crochet.

Chevron 1

Multiple de 12.

Rg 1 : 2 ml (ne comptent pas pour une m., ici et par la suite), 2 br dans la 3ème ml à partir du crochet, 1 br dans chacune des 3 ml suiv, rép (2 br rab ens dans les 2 m suiv) 2 fois, 1 br dans chacune des 3 ml suiv, 2 br dans la ml suiv, * 2 br dans la ml suiv, 1 br dans chacune des 3 ml suiv, rép (2 br rab ens dans les 2 m suiv) 2 fois, 1 br dans chacune des 3 ml suiv, 2 br dans la ml suiv ; rép depuis * jusqu’à la fin du rg.

Rg 2 : 2 ml, 2 br dans la première m, 1 br dans chacune des 3 m suiv, rép (2 br rab ens dans les 2 m suiv) 2 fois, 1 br dans chacune des 3 m suiv, 2 br dans la m suiv, * 2 br dans la m suiv, 1 br dans chacune des 3 m suiv, rép (2 br rab ens dans les 2 m suiv) 2 fois, 1 br dans chacune des 3 m suiv, 2 br dans la m suiv ; rép depuis * jusqu’à la fin du rg.

Répéter toujours le rg 2.

Voici ce qu’on obtient :

Une vague assez douce, qui ondule tranquillement. Les augmentations sur les pics se font en doublant deux mailles côte à côte, une pour chaque versant. Les diminutions dans les vallées se font aussi par paires, pour absorber les mailles augmentées.

Si on veut accentuer le zigzag, on peut intervenir sur (au moins) deux paramètres : la concentration des augmentations/diminutions et la hauteur des mailles. Voyons comment.

Chevron 2

 

Multiple de 10 + 1.

Rg 1 : 2 ml (ne comptent pas pour une m., ici et par la suite), 2 br dans la 3ème ml à partir du crochet, 1 br dans chacune des 3 ml suiv, 3 br rab ens dans les 3 m suiv, 1 br dans chacune des 3 ml suiv, * 3 br dans la ml suiv, 1 br dans chacune des 3 ml suiv, 3 br rab ens dans les 3 m suiv, 1 br dans chacune des 3 ml suiv  ; rép depuis * jusqu’à la fin du rg, 2 br dans la dernière m.

Rg 2 : 2 ml, 2 br dans la première m, 1 br dans chacune des 3 m suiv, 3 br rab ens dans les 3 m suiv, 1 br dans chacune des 3 m suiv, * 3 br dans la m suiv, 1 br dans chacune des 3 m suiv, 3 br rab ens dans les 3 m suiv, 1 br dans chacune des 3 m suiv  ; rép depuis * jusqu’à la fin du rg, 2 br dans la dernière m.

Répéter toujours le rg 2.

Ici, nous avons concentré les augmentations et diminutions. Les augmentations au niveau du pic se font dans la même maille pour le versant gauche et droite. Les diminutions dans les vallées se font non plus sur quatre mailles, mais sur trois.

Ainsi, le zigzag est plus marqué. Les « virages » se font de manière plus nette. L’impression de l’ensemble est plus graphique et moins doux.

Chevron 3

Multiple de 10 + 1.

Rg 1 : 1 ml (ne compte pas pour une m., ici et par la suite), 2 ms dans la 2ème ml à partir du crochet, 1 ms dans chacune des 3 ml suiv, 3 ms rab ens dans les 3 m suiv, 1 ms dans chacune des 3 ml suiv, * 3 ms dans la ml suiv, 1 ms dans chacune des 3 ml suiv, 3 ms rab ens dans les 3 m suiv, 1 ms dans chacune des 3 ml suiv  ; rép depuis * jusqu’à la fin du rg, 2 ms dans la dernière m.

Rg 2 : 1 ml, 2 ms dans la première m, 1 ms dans chacune des 3 m suiv, 3 ms rab ens dans les 3 m suiv, 1 ms dans chacune des 3 m suiv, * 3 ms dans la m suiv, 1 ms dans chacune des 3 m suiv, 3 ms rab ens dans les 3 m suiv, 1 ms dans chacune des 3 m suiv  ; rép depuis * jusqu’à la fin du rg, 2 ms dans la dernière m.

Répéter toujours le rg 2.

Ce point est une variation du chevron 2 ci-dessus. Le nombre de mailles et le principe de construction sont identiques – seule la hauteur des mailles change. On a remplacé les brides par des mailles serrées.

Le resultat est un chevron encore plus marqué, un zigzag encore plus « franc ». Et aussi, bien sûr, un échantillon plus dense aux dimensions nettement plus petites !

Chevron 4

Il reste un paramètre sur lequel nous n’avons pas encore joué – la longueur de la « ligne droite » (qui se présente en diagonale) entre le « pic » et la « vallée ».

Multiple de 6 + 1.

Rg 1 : 2 ml (ne comptent pas pour une m., ici et par la suite), 2 br dans la 3ème ml à partir du crochet, 1 br dans la ml suiv, 3 br rab ens dans les 3 m suiv, 1 br dans la ml suiv, * 3 br dans la ml suiv, 1 br dans la ml suiv, 3 br rab ens dans les 3 m suiv, 1 br dans la ml suiv  ; rép depuis * jusqu’à la fin du rg, 2 br dans la dernière m.

Rg 2 : 2 ml, 2 br dans la première m, 1 br dans la m suiv, 3 br rab ens dans les 3 m suiv, 1 br dans la m suiv, * 3 br dans la m suiv, 1 br dans la m suiv, 3 br rab ens dans les 3 m suiv, 1 br dans la m suiv  ; rép depuis * jusqu’à la fin du rg, 2 br dans la dernière m.

Répéter toujours le rg 2.

Ce point est une version du chevron 2, avec seulement 1 bride (au lieu de 3) entre les augmentations/diminutions.

C’est un point rythmé plus par les changements de direction que par les angles. Les « pentes » raccourcies donnent un aspect plus ondulant, plus doux – en tout cas à mes yeux !

Vous avez de quoi expérimenter en changeant encore ces paramètres. Et je ne vous parle même pas des possibilités d’intégrer des jours ou des noppes, de travailler sous un seul brin ou de mélanger des mailles de hauteurs différentes …

Comme toujours, n’hésitez pas à me faire part de vos remarques, idées ou suggestions dans les commentaires ci-dessous.

Tous les échantillons photographiés ont été crochetés avec du coton bio de ma boutique et un crochet de 4 mm.

Je vous souhaite un très bel été !

À bientôt !

 

2 réponses sur “Les rayures autrement : les chevrons – Bulletin d’information juin 2018”

  1. Vos explications sont toujours aussi claires. Sauf à sauter des lignes on ne peut vraiment pas se tromper… à condition de savoir compter et d’y porter attention ! Pas question pour moi de surveiller les enfants ou regarder la télé en même temps au risque de défaire…
    Mais vraiment vos tutoriels sont d’une grande aide.
    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.