Tricot dentelle plus facile – repères et « fils de survie »

Il y a des petits astuces qui permettent de mieux se répérer dans son tricot en points ajourés – et d’autres qui permettent de mieux rattraper ses erreurs !

Repères, marqueurs, appelez-les comme vous voulez, mais utilisez-les ! Parfois ce sont des véritables petits bijoux, parfois (comme dans ma photo) des simples bouts de fil de couleur contrastante, noués autour de l’aiguille.

L’important est de les mettre sur l’aiguilles, et pas dans vos mailles. Quand vous les recontrez en tricotant, vous les passez simplement d’une aiguille à l’autre. Ainsi, ils restent en place rang après rang.

Ils vous servent à vous retrouver dans le point, et à « limiter la casse ». Dans un point avec plusieurs répétitions sur le même rang, vous pourrez vérifier à chaque repère que vous avez bien le bon nombre de mailles, en comptant seulement entre les deux dernier repères.

Dans le châle 1847 que nous tricotons actuellement, j’ai placé mes repères aux endroits correspondant aux lignes colorées dans le diagramme.

Lorsque l’on augmente au diminue juste avant ou juste après un repère, celui-ci peut se retrouver « du mauvais côté ». Il faut alors, tout de suite ou au rang suivant, le remettre à sa place, en vérifiant bien le nombre de mailles avant et après le repère. Ils méritent bien ces quelques instants d’attention, tant ils nous facilitent la vie et le tricot !

Dans les points et ouvrages un peu complexes, le « fil de survie » peut vous être très, très utile … À l’intervalle de votre choix, passer un fil lisse de couleur contrastante dans les mailles sur l’aiguille à l’aide d’une aiguille à bout rond.

Attention ! Ne passez pas le « fil de survie » dans vos repères/marqueurs, ils ne pourront plus suivre le travail au fur et à mesure !

Le « fil de survie » reste simplement là, et vous continuez à tricoter. Si vous vous trompez et vous avez besoin de défaire, vous pouvez tranquillement sortir votre aiguille de l’ouvrage et tirer. Le fil de survie maintiendront vos mailles que vous pourrez ainsi rattraper sur votre aiguille pour recommencer la dernière partie tricotée – plutôt que de reprendre depuis le début.

Vous avez donc intérêt à en placer plusieurs, au fur et à mesure de votre progression. Cela prend un peu de temps, mais vous serez vraiment plus tranquille !

Les fils de survie sont faciles à enlever en fin d’ouvrage – à condition d’avoir bien suivi le conseil de choisir un fil lisse.

J’espère que ces petits astuces auront été utiles !

3 réponses sur “Tricot dentelle plus facile – repères et « fils de survie »”

  1. Moi je passais un fil pour savoir à quel rang j’étais sûre d’être OK, mais je n’avais pas pensé qu’en glissant le fil dans les mailles, on pouvait défaire plus facilement. Merci pour cette astuce, qui prend un peu de temps, mais ça rassure de savoir qu’on pourra se récupérer sans tout défaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *