Almita – construire des motifs en partant de zéro

Dans trois articles, je vous présente l’histoire de mon modèle Almita. Hier, le premier article parlait du point de départ du modèle. Aujourd’hui je vous explique comment je m’y suis prise pour construire un motif en partant de zéro (presque).

Je voulais donc construire un motif en partant de zéro. Mais en réalité, ce n’est pas du tout ce que j’ai fait.

Certes, je n’ai pas utilisé un motif existant – mais on ne part jamais de rien. On ne se défait pas de l’histoire du crochet, et c’est tant mieux.

J’avais ma petite coquille, et une vague idée d’un motif à créer. J’avais aussi mon logiciel de dessin, mais j’aurais aussi bien pu utiliser un crayon et du papier. C’est un peu plus long, mais absolument faisable.

Au départ, je voulais faire un octogone, et j’ai donc dessiné une base de ce type :

J’ai dessiné, crocheté, démonté, re-dessiné, re-crocheté, re-démonté …

Après de nombreux essais, je me suis rabattue sur un hexagone, et j’ai dessiné une autre base :

Cela allait tout de suite mieux. L’hexagone, et tous les multiples de 6, semblent avoir une relation privilégiée avec la technique du crochet. Il y a certainement quelqu’un avec une connaissance approfondie des mathématiques qui peut expliquer cela, mais ce n’est pas mon cas.

Par contre, sans fondement mathématiques, dans la pratique je comprends assez vite ce qui peut bien fonctionner – et dans ce cas, c’était un hexagone.

Autour de ma petite coquille j’ai testé différentes façons de démarrer et de continuer mon motif. J’ai bien sûr regardé des modèles existants, en cherchant comment je pouvais adapter des solutions trouvées par d’autres avant moi.

Car en effet, ce n’est pas la peine de réinventer ni la roue, ni les bases d’un motif au crochet. L’histoire est là pour que nous apprenons d’elle, et les livres de crochet aussi. J’ai regardé, comparé, testé, expérimenté, toujours en démontant et en refaisant, pour obtenir un motif qui servirait d’écrin à ma petite coquille.

J’avais d’autre critères : un motif avec un peu de tenue, ajouré mais pas trop, quelque chose de facile à assembler, et une base sur laquelle je pourrais jouer avec des couleurs de différentes manières.

Je ne pensais pas du tout faire un modèle avec ce motif. J’avais autre chose en tête (et cette « autre chose » verra aussi le jour). Mais ensuite, je suis tombée en amour avec une matière – ou plutôt avec deux.

Cette rencontre de matières est ce qui a finalement abouti au modèle Almita. Je vous en dis plus demain.

Posts created 2328

Un commentaire pour “Almita – construire des motifs en partant de zéro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut