Je fais ce que je dis – Doing what I say

J’ai dû me rendre à l’évidence: mon apprentissage du crochet à mailles coulées n’avançait pas. Que faire?

I had to admit it: I did no progress in learning slip stitch crochet. What to do?

Et bien, suivre mes propres conseils. Aux débutantes qui viennent en cours, je dis toujours: « Faites-en un petit peu tous les jours. 20 minutes, une demi-heure. Vous allez voir, on progresse vite comme ça. »

Follow my own advice! I always tell crochet beginners: « Work a little bit every day. Twenty minutes, half and hour. You’ll see, you’ll make quick progress. »

Vous savez quoi? C’est vrai!

You know what? It’s true!

(Le chocolat est facultatif, mais ça aide.)

(Chocolate is optional, but it helps.)

13 réponses sur “Je fais ce que je dis – Doing what I say”

  1. …Et pour nous qu’on n’a pas de cours?? Doit-on combler ce vide avec le chocolat?! 😉
    Peut-être qu’on aura droit à une petite fiche juste pour illustrer la technique et s’entrainer en vue d’un patron?

  2. La technique du chocolat, je maîtrise, mais j’ai essayé celle de la maille coulée hier soir , et je ne suis pas arrivée à faire le 2 ème rang , huhu !
    J’ai hâte de connaître la technique !

  3. @admin: pour ce qu’on appelle un phénomène paranormal, vu que ce là arrive sans aucune intervention humaine, ni animale (mon chat ne l’aime pas), le chocolat emploie beaucoup moins de temps à disparaître qu’une pelote à se transformer en ouvrage…. et ce là à aujourd’hui reste toujours inexpliqué pour la science……
    Peut être que la technique du crochet à mailles coulées permettra à l’humanité de stopper ce phénomène avant que le dernière fève de cacao ne disparaisse de la planète et que les aimantes de l’art du fil sous tous ses formes ne disparaissent pas sous une masse immense de pelotes…….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *