Annette Petavy Design – Bulletin juillet 2012 – Mailles relief, épisode 2

Mailles relief, épisode 2

Le mois dernier, j’ai évoqué les techniques de base pour créer des mailles relief. Ces mailles sont poussées devant ou derrière la surface de l’ouvrage. Cette fois-ci, je veux vous montrer quelques façons différentes de les utiliser.

Souvent, ces mailles sont utilisées pour imiter les côtes. Je dis bien « imiter », car ce point n’a pas l’élasticité qu’auraient des côtes tricotées ou des côtes crochetées en utilisant des mailles serrées sous le brin arrière. Toutefois, cela reste un point utile à connaître.

Il y a une quantité illimitée (ou presque) de variations sur ce thème – en voici une :

post stitch ribbine

Faire une chaînette avec un nombre impair de mailles en l’air. Faire un rang de brides pour créer la base pour le point.
Rg 2: 1 br dans la première m, (1 BRav dans la m suivante, 1 BRarr dans la m suivante) jusqu’à ce qu’il reste 2 m à la fin du rg. 1 BRav dans la m suivante, 1 br dans la dernière m.
Pour le rg 3 et chaque rang suivant, regardez votre travail. La première et la dernière m de chaque rang est une bride classique (maille lisière). Vous devez travailler les mailles entre ces mailles lisières comme elles se présentent. Normalement, au rg 3, la m du rang précédent après la maille lisière se présente comme une BRarr. Vous travaillez donc une BRarr autour de cette maille. La maille suivante se présente comme une BRav – vous ferez donc une BRav, et ainsi de suite.

N’hésitez pas à compter vos mailles après chaque rang, pour être sûr de ne pas augmenter ou diminuer le nombre sans le vouloir. Dans ce point, je trouve personnellement que c’est particulièrement facile de sauter la dernière maille du point dans chaque rang (juste avant la maille lisière) sans faire exprès.

Une autre utilisation très connue des mailles relief sont les points de torsades crochetées. Pour être tout à fait franche, il fût une époque où je pensais que seules les torsades tricotées valaient la peine. Toutefois, j’ai changé d’avis. J’ai vu des torsades crochetées absolument superbes ces derniers temps. Voici une torsade étroite et simple pour vous entraîner avant d’attaquer une plus large et impressionnante.

crochet cable

Cette torsade est travaillée avec des mailles relief (toutes des BRav, puisqu’elles sont systématiquement travaillées sur l’endroit) sur un fond de mailles serrées. Vous piquerez les mailles relief autour de la ms deux rangs en-dessous – c’est à dire, non pas dans le rg précédent mais celui juste en dessous. Faites attention à ne pas travailler dans la maille derrière la maille relief, au risque d’augmenter involontairement les mailles dans le rang.Voici le symbole pour une BRav (il est rouge ici pour être plus visible, mais il peut aussi bien être d’une autre couleur) :fpdc symbol Et voici le diagramme pour la torsade (explications écrites ci-dessous). Le premier rang se travaille sur l’envers.

diagramFaire 12 + 1 = 13 ml.
Rg 1 (sur l’envers): 1 ms dans la 2ème ml à partir du crochet et dans chaque ml jusqu’à la fin du rg (on a 12 m).
Rgs 2 – 3: 1 ml, 1 ms dans chaque m jusqu’à la fin du rg.
Rg 4: 1 ml, 1 ms dans chacune des 5 premières m, 1 BRav autour de la 7ème ms deux rangs en dessous, 1 BRav autour de la 6ème ms deux rangs en dessous, 1 ms dans chacune des 5 dernières m. (Les BRav dans le centre du rg se croisent).
Rg 5 et tous les rgs impairs : 1 ml, 1 ms dans chaque m jusqu’à la fin du rg.
Rgs 6 et 8: 1 ml, 1 ms dans chacune des 4 premières m, 1 BRav autour de la première BRav deux rangs en dessous, 1 ms dans chacune des 2 mailles suivantes, 1 BRav autour de la deuxième BRav deux rangs en dessous, 1 ms dans chacune des 4 dernières m.
Rg 10: 1 ml , 1 ms dans chacune des 5 premières m, 1 BRav autour de la première BRav deux rangs en dessous, 1 BRav autour de la deuxième BRav deux rangs en dessous, 1 ms dans chacune des 5 dernières m.
Rg 12: 1 ml , 1 ms dans chacune des 5 premières m, 1 BRav autour de la deuxième BRav deux rangs en dessous, 1 BRav autour de la première BRav deux rangs en dessous, 1 ms dans chacune des 5 dernières m. (Là encore, les BRav dans le centre du rg se croisent.)
Répéter les rgs 5 à 12 autant que vous le voulez.

Les côtes et les torsades sont des façons assez courantes d’utiliser les mailles relief. Il y a quelques années, j’ai aussi découvert la possibilité d’intégrer les mailles relief dans des points ajourés. C’est le modèle Short and Sweet, créé par Angela Best et publié dans le livre Stitch ‘n Bitch Crochet – The Happy Hooker de Debbie Stoller qui m’a « ouvert les yeux ».

En intégrant des mailles relief dans des points dentelle, on ajoute une troisième dimension et donne plus de caractère au point. Dans ce contexte on peut aussi utiliser des mailles relief sans pour autant obtenir un résultat trop épais. Ci-dessous, un échantillon où un point ajouré de coquilles a été modifié simplement en remplaçant les brides verticales avec un mélange de BRav et DBRav (double brides relief prises par devant).

lacy swatch

Je suis convaincue qu’on pourra créer un grand nombre de points intéressants en mélangeant les points ajourés et les mailles reliefs. Vous voudrez peut-être essayer!

Note: Tous les échantillons dans ce bulletin ont été crochetés
avec mon fil mérinos épais et un crochet de 5 mm.

A bientôt!signature

Enregistrer

Enregistrer

Une réponse sur “Annette Petavy Design – Bulletin juillet 2012 – Mailles relief, épisode 2”

  1. Merci

    Une explication en français va bien m’aider pour mes débuts
    J’espère en trouver plus…
    Je suis à la recherche de jolies torsades et de points reliefs
    Merci encore

    Martine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.