Annette Petavy Design – Bulletin d’information septembre 2010 – Mélanges de fils

Vous ne pensez pas avoir le fil qu’il vous faut? Vous avez besoin d’aller en acheter pour réaliser ce modèle que vous admirez tant?

Ce n’est peut-être pas nécessaire. Très souvent, le bon fil se trouve déjà dans votre stock. Il se cache juste dans des pelotes différentes.

Bien entendu, s’il vous faut un fil très fin et vous n’avez que des laines épaisses en stock, ce bulletin ne vous sera pas très utile. Par contre, si vous avez des fils fins mais vous avez besoin de quelque chose de plus épais, vous êtes bien à la bonne adresse. Ce mois-ci, le sujet est les mélanges de fils, obtenus en travaillant deux fils ensemble.

Pour faire les pelotes mélangées que je vous montrerai, j’ai utilisé une machine nommée un « twister ménager ».

Cela ressemble à un bobinoir, mais il y a quelques pièces en plus, comme par exemple le bras supplémentaire que vous voyez à droit sur la photo. Le twister enroule les fils l’un sur l’autre, ce qui veut dire qu’ils seront visibles de façon équitable et régulière dans votre ouvrage. C’est aussi une bonne aide pour enrouler les deux fils de façon régulière, pour éviter que l’un fait des boucles tandis que l’autre reste tendu.

Il est bien évidemment tout à fait possible de faire des expériences de fils en double sans avoir une telle machine.

J’ai mis la tête dans mon stock de fils, et j’en ai sorti quelques candidats pour les mélanges.

A gauche vous avec un fil dentelle noir en laine. A droit un fil très fin, avec des grandes longueurs de couleurs sur un fond noir (il a l’air plus clair dans la photo que dans la réalité). C’est un fil produit pour le tricot à la machine, peut-être comparable en épaisseur aux fils de dentelle très fins, appelés « cobweb ».

Voici la descendance de ces deux cônes, les deux fils enroulés ensemble:

J’ai décidé de faire un échantillon dans un des points de l’étole Flèches

J’ai utilisé un crochet de 4 mm. Comme l’échantillon est petit et les variations de couleurs dans le fil le plus fin très espacées, je ne suis pas arrivée à la partie violette du fil, qu’on voit dans le centre de la pelote (j’ai travaillé le fil à partir de l’extérieur de la pelote). Il y a aussi du vert et un peu de marron dans ce fil, ce qui n’est pas visible dans la petite pelote. Ce serait très intéressant d’essayer ce mélange de fil à plus grande échelle, avec un point assez simple – comme dans le châle Roma.

La texture des deux fils est semblable, ce qui rend le mélange assez facile à travailler.

Ensuite, j’ai testé un mérinos type layette avec du mohair fin.

Je m’inquiétais un peu parce que les deux violets étaient assez différents. Je ne voulais pas faire un fil contrasté, juste quelque chose avec des textures complémentaires et des nuances subtiles. Il n’y avait pas lieu de s’inquiéter – les deux fils ont fait un beau mariage déjà dans la petite pelote test.

J’ai fait un échantillon avec un crochet de 5 mm, dans un point tiré d’une couverture pour bébé.

Le résultat est très souple et douillet, et j’adore l’effet chiné très léger. Même si avec le mohair, ce mélange ne serait pas idéal pour une couverture pour bébé, je peux très bien m’imaginer avec un châle bien chaud en mérinos et mohair autour de mes épaules pendant les soirées d’ hiver.

Ensuite, j’ai testé deux fils très différents: une laine relativement épaisse et un fil dentelle en bambou.

Le contraste entre mat et brillant, gris clair et gris plus foncé, est sympathique. Cependant, comme vous pouvez le voir déjà dans la petite pelote, ces deux fils ne semblent pas faits l’un pour l’autre.

J’ai fait un échantillon avec un crochet de 7 mm, utilisant un point de l’étole Zig-zag.

Le résultat n’est pas mal, mais je pense que celui-ci était le mélange le plus difficile à travailler. Les deux fils ne voulaient pas rester ensemble. En plus, j’aurais dû utiliser un crochet encore plus gros – j’ai sous-estimé l’épaisseur ajoutée par le fil bambou très fin.

Le mélange suivant était composé de matériaux assez proches du précédent: du mérinos « layette » et du fil dentelle en bambou.

Les voici, enroulés dans une pelote un peu rebelle mais très jolie.

J’ai testé ce mélange avec un crochet de 4,5 mm et un point du châle Céleste.

J’adore cet échantillon. Le mélange était un peu moins difficile à travailler que le précédent, mais pas très facile non plus. Toutefois, je trouve cela acceptable, parce que j’aime tellement le résultat. C’est bien doux, et serait encore plus doux avec un crochet plus gros. Le jeu entre brillant et mat ainsi que les deux nuances de vert est vraiment très beau.

Finalement, le meilleur mélange de tous (en tout cas selon moi) : fil dentelle de bambou et mohair fin.

J’envisage sérieusement de garder cette pelote en tant qu’animal de compagnie.

J’ai travaillé ce mélange avec un crochet de 4,5 mm et le point principal de l’écharpe Pointes Violettes.

C’est doux, c’est beau, c’est plutôt facile à travailler… Je pense que ceci est en réalité un échantillon pour une étole dans ce point.

Allez donc regarder ce que vous avez dans votre stock de fils – peut-être il y a des mélanges formidables qui s’y cachent!

À bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.