Annette Petavy Design – Bulletin d’information novembre 2010 – Feutrer du crochet

Bulletin d’information octobre 2010: Feutrer du crochetDu neuf:Ce mois-ci, les nouvelles sont surtout des nouvelles de tricot!Circé aux Belles Boucles nous offre le plaisir d’encore un beau bonnet: Rue du Collège.knitted hatCe bonnet se tricote vite avec un fil épais et des aiguilles no 6. Rue du Collège est travaillé en point mousse, avec des feuilles sur des branches qui entourent votre tête. La fiche est disponible dans la boutique, bien entendu.Si le tricotage de bonnets vous inspire, soit pour chauffer vos oreilles, soit pour faire des cadeaux de Noël, ne ratez pas mon offre de Noël: 3 bonnets créés par Circé aux Belles Boucles pour le prix de 2. Cette offre n’est valable que jusqu’au 24 décembre!Autre nouveauté dans la boutique: je vends maintenant aussi du fil. Mais pas n’importe quel fil – du fil qui est unique d’une façon ou d’une autre, et difficile à trouver en France. Le premier est Mochi Plus.mochi plus yarnC’est un fil doux, multicolore, composé de 80% de laine mérinos et 20% de nylon. Il se tricote à 16 – 18 mailles aux 10 cm en jersey. Pour l’instant, il est disponible en trois coloris. Dans la boutique, vous trouverez des idées de modèles. Je suis aussi en train de concocter une fiche pour un modèle au crochet qui mettra bien en valeur ce fil.Feutrer du crochet:Le feutrage peut se définir de plusieurs façons. Le sens que je donne au mot ici est de crocheter ou tricoter un projet pour ensuite l’exposer à de l’agitation, de l’humidité et de la chaleur pour changer son apparence. Une manière rapide de feutrer un ouvrage et de le passer à la machine à laver, peut-être en ajoutant quelques jeans ou balles de tennis pour bien le maltraiter.Pour feutrer, votre fil doit contenir de la matière naturelle en provenance d’un animal, comme la laine, l’alpaga ou le mohair. Si le fil est lavable en machine (c’est-à-dire traité superwash), il a été traité spécifiquement pour ne pas feutrer. Vous pouvez passer ces fils dans la machine à laver autant que vous voulez, ils ne feutreront pas. Ils changeront peut-être d’apparence (rarement pour le meilleur), mais ils ne feutreront pas.Il y a beaucoup de choses à lire sur le feutrage, en ligne et dans des livres. Cependant, même si le tricot feutré est assez courant, le crochet feutré se fait plus rare. Sur Ravelry vous trouverez 4278 modèles de tricot feutré, mais seulement 669 modèles de crochet feutré. Cela représente plus de six fois plus de tricot que de crochet. En général, sur Ravelry, il y a 3 modèles de tricot pour 1 de crochet. Il y a donc une tendance très claire de favoriser le tricot pour les ouvrages feutrés.Il me semble qu’il n’y a pas vraiment de raison objective pour cela, sauf peut-être le fait que le feutrage de tricot a été à la mode il y a quelques années, sans que le feutrage de crochet suscite autant d’interêt. Je peux imaginer plusieurs raisons pour lesquelles il serait plus intéressant de travailler des ouvrages à feutrer au crochet – la plus évidente étant que le travail monte plus vite au crochet qu’au tricot. Il y a des personnes qui préfèrent l’aspect du tricot à l’aspect du crochet, mais puisque l’objectif du feutrage est de « brouiller » le fil au point de ne plus distinguer les mailles, je ne vois pas pourquoi une technique plus lente serait préférée à une technique plus rapide. Peut-être avez-vous une opinion sur le sujet?Je dois avouer que je n’ai pas beaucoup d’expérience avec le feutrage. Cependant, j’ai été tellement inspirée par le sac Musset (tricoté et feutré) par Olivia Ferrand, qu’il me fallait absolument essayer. Dans ce bulletin, je vous expose les résultats de mes premiers essais.Pour mes expériences, j’ai utilisé le même fil que dans le kit pour le sac Musset. C’est un fil 100% laine, assez épais et rustique. J’ai testé plusieurs crochets: 6 mm, 7 mm et 8 mm. Je prévois de tester avec un crochet encore un peu plus grand (voir la question de la taille du crochet plus loin ci-dessous), mais les très gros crochets me font mal aux mains.D’abord, j’ai fait deux carrés en mailles serrées. Ensuite, j’en ai passé un à la machine à laver pour le feutrer.sc felted swatchOn peut bien voir les effets du feutrage ici. Le carré feutré est bien plus petit – il a retréci. Les fibres se sont mélangées dans le désorde, à un tel point que l’on ne voit plus vraiment les mailles, même si on peut distinguer les rangs et voir quelques traces de mailles.Un point important ne se voit pas dans la photo: le carré feutré est nettement plus ferme et rigide que le carré non feutré. Ceci est la raison pour laquelle le feutrage est utilisé pour faire des choses qui doivent garder une certaine forme, comme les sacs, les pantoufles ou mêmes des récipients.J’ai ensuite pris un crochet de 8 mm et travaillé en brides.dc felted swatchLa différence de taille est encore plus marquée. Ce que je trouve particulièrement intéressant est que le feutrage ici est plus « efficace ». Il y a très peu de traces des mailles individuelles dans le carré feutré.Je pense que c’est parce que les fibres de la laine ont eu plus de place pour se défaire du fil et s’accrocher les unes aux autres dans cet échantillon. Le crochet était plus gros, mais la bride est aussi une maille plus lâche que la maille serrée. Dans tous les articles et livres que j’ai pu lire sur le feutrage, il est souligné que le travail doit se faire sur des aiguilles ou avec un crochet plus gros que d’habitude pour un meilleur feutrage. Par rapport au tricot, nous avons au crochet une manière de plus de donner les fibres de laine de la place pour feutrer – nous pouvons choisir des mailles plus grandes et plus lâches. Ce serait très intéressant de comparer ces échantillons à un travaillé en doubles brides par exemple.Aussi, dans l’échantillon en brides, le rétrécissement semble plus important comparé à l’échantillon en mailles serrées travaillé avec un crochet plus petit.J’ai fait un échantillon en brides avec le plus petit crochet, juste pour voir.comparing swatchesEn haut à gauche, un échantillon travaillé avec un crochet de 8 mm. En haut à droite, le même nombre de mailles et rangs travaillés avec on crochet de 6 mm. Dessous, les mêmes échantillons feutrés.J’ai trouvé très intéressant de voir que les échantillons feutrés ont presque exactement la même taille. Utiliser un crochet plus gros n’est certainement pas une façon d’agrandir un ouvrage feutré – il faut ajouter des mailles et des rangs! Tout se passe comme si chaque maille avait un « potentiel de feutrage » bien déterminé, quelle que soit sa taille avant feutrage.Pourtant, il y a une différence entre les deux échantillons feutrès: les mailles sont plus apparentes dans l’échantillon travaillé avec le plus petit crochet. Dans l’échantillon de gauche, le feutrage est plus complet et le résultat plus ferme. Encore une fois, il semble que les fibres de laine feutrent mieux si elles ont plus de place pour « bouger ».Dans ces échantillons, j’ai utilisé des points simples et recherché un résultat dense où le feutrage devait cacher les mailles. Je voulais aussi tester un point plus en relief, pour voir si c’était intéressant. J’ai décidé d’utiliser le point « crunch stitch » (une alternance de demi-brides et mailles coulées), qui donne une surface très texturée.crunch stitch swatchFranchement, je ne pense pas que cela vaille le coup. On perd trop de relief avec le feutrage.Finalement, je voulais tester un échantillon multicolore, just pour voir ce que cela pouvait donner.Travaillé avec un crochet de 7 mm, voici mon échantillon avant feutrage.unfelted multicoloured swatchEt le même échantillon après:felted multicoloured swatch  Les mailles sont « brouillées », mais le dessin est toujours bien là. Le résultat est nettement plus ferme et dense. Il va falloir tester plusieurs points, mais le sac multicolore feutré qui n’est encore qu’une idée dans ma tête pourrait bien un jour devenir réalité.Votre fond d’écran pour décembre est disponible ici. A bientôt!signature

Annette Petavy Design – Fonds d’écran de crochet pour 2010

Fonds d’écran pour 2010Janvier:jan thumbnailEcran standard:1600 x 1200 1280 x 960 1024 x 768800 x 600Ecran large:1280 x 7201024 x 576Février:feb thumbnailEcran standard:1600 x 1200 1280 x 960 1024 x 768800 x 600Ecran large:1280 x 7201024 x 576Mars:march thumbnailEcran standard:1600 x 1200 1280 x 960 1024 x 768800 x 600Ecran large:1280 x 7201024 x 576Avril:april thumbEcran standard:1600 x 1200 1280 x 960 1024 x 768800 x 600Ecran large:1280 x 7201024 x 576Mai:may thumbEcran standard:1600 x 1200 1280 x 960 1024 x 768800 x 600Ecran large:1280 x 7201024 x 576Juin:june thumbEcran standard:1600 x 1200 1280 x 960 1024 x 768800 x 600Ecran large:1280 x 7201024 x 576Juillet:july thumbEcran standard:1600 x 1200 1280 x 960 1024 x 768800 x 600Ecran large:1280 x 7201024 x 576Août:aug thumbEcran standard:1600 x 1200 1280 x 960 1024 x 768800 x 600Ecran large:1280 x 7201024 x 576Septembre:sep thumbEcran standard:1600 x 1200 1280 x 960 1024 x 768800 x 600Ecran large:1280 x 7201024 x 576Octobre:oct thumbEcran standard:1600 x 1200 1280 x 960 1024 x 768800 x 600Ecran large:1280 x 7201024 x 576Novembre:nov thumbEcran standard:1600 x 1200 1280 x 960 1024 x 768800 x 600Ecran large:1280 x 7201024 x 576Decembre:dec thumbEcran standard:1600 x 1200 1280 x 960 1024 x 768800 x 600Ecran large:1280 x 7201024 x 576Bon crochet!signature

Annette Petavy Design – Bulletin décembre 2010 – Bonne année et un calendrier 2011

Bulletin d’information décembre 2010: Bonne année et un calendrier pour 2011Du neuf:D’abord, ne ratez pas la gratuité des frais de port sur les kits et les fils pendant tout le mois de janvier!Pendant ce dernier mois de 2010, j’ai republié un modèle de 2008: Kubix (qui s’appelait à l’origine « Mitered Squares Scarf »).kubix crochet scarfCe modèle a d’abord été publié dans le numéro d’hiver 2008 d’Interweave Crochet, mais il n’était plus disponible. J’ai ajouté un diagramme qui montre bien la construction de l’écharpe, et l’ai traduit en français. J’ai retravaillé le modèle en Mochi Plus (col. Tapestry Rainbow). Une très bonne combinaison de modèle et de fil, si je peux me permettre de le dire!Il y a aussi un modèle crochet tout neuf: Voyages en Italie créé par EclatDuSoleil.crochet bagLa fiche contient des instructions détaillées pour trois sacs au crochet très bien construits. Vous trouverez aussi plein d’informations qui vous permettront de créer vos propres versions à partir du modèle de base. Comme toujours dans les fiches d’EclatDuSoleil, il y a plein d’illustrations pas-à-pas.J’ai aussi ajouté un fil dans la boutique: le petit frère de Mochi Plus, Mini Mochi:mini mochi crochet swatchCe fil fin avec des longues rayures de couleurs fonctionne bien avec plusieurs modèles crochet dans la boutique. L’échantillon ci-dessus est travaillé dans le point de Celeste. On peut aussi parier que ce beau fil sera l’inspiration pour de nouveaux modèles en 2011…Côté tricot, Circé aux Belle Boucles nous propose un nouveau bonnet superbe, Arabelle:arabelle 1Je l’ai tricoté aussi, dans la plus grande taille et dans le très doux fil mérinos qui est disponible en kit dans la boutique:arabelle 2Si doux et chaud! Je l’ai beaucoup utilisé pendant ces dernières semaines… Ce fil est aussi idéal pour mettre en valeur les torsades.Dans un autre style, mais tout aussi beau, je vous propose le béret Feuilles d’automne, créé par Alana Dakos.feuilles d automneUn vrai petit bijoux, captivant et amusant à tricoter! La fiche a été traduite par Nathalie Mainsant.Bonne année et un calendrier pour 2011:Encore une nouvelle année… Le début d’une nouvelle année est un moment très particulier pour moi, et je ne pense pas être la seule!Je vous souhaite tout ce qu’il y a de mieux pour l’année 2011 – amour, santé, paix, bonheur, et plein de choses faites main. J’ai connu des moments où j’appréhendais la nouvelle année – mais elle n’a jamais été aussi mauvaise que je le craignais. Cette fois-ci, j’attends la nouvelle année avec espoir et inspiration. Même si 2010 a eu sa part de moment difficiles, c’était une formidable année pour moi côté travail. J’ai eu de nombreux nouveaux clients et lecteurs (ce bulletin est maintenant distribué à plus de 1000 personnes), j’ai participé à mon premier salon de loisirs créatifs, j’ai commencé à vendre du fil à la pelote, et les choses se présentent très bien pour 2011! J’ai aussi travaillé avec de nombreuses autres créatrices. Entre autres, je suis très fière de distribuer en exclusivité les fiches en français de modèles de créatrices anglophones très talentueuses comme Alana Dakos (NeverNotKnitting), Kirsten Kapur (ThroughTheLoops), MidnightSky Fibers et Jennifer Benson (Elizabeth Nicole Designs). Et il y en aura encore d’autres!Tout ceci veut dire que je devrai être très bien organisée en 2011! D’où la nouvelle forme du calendrier de crochet (les éditions précédentes étaient publiées pour les années 2008 et 2009). Cette fois-ci, j’ai décidé d’en faire un outil d’organisation. Très égoïste, bien sûr, mais vous pouvez l’utiliser comme bon vous semble!Je vais utiliser un porte-vues, comme ça:calendarJ’ai tout imprimé sur du papier ordinaire, mais je pense qu’il serait optimal d’imprimer les pages avec images sur du papier photo et les autres sur un papier un peu épais, pour pouvoir les manipuler facilement.Dans ma version perso, j’ai ajouté des pages à la fin (non incluses dans le pdf), pour mieux m’organiser: objectifs principaux pour 2011 (plus basés sur ce que je veux faire que sur ce que je dois faire!), une planification de base pour la semaine (j’ai commencé à faire cela sérieusement au mois de septembre, et ça marche vraiment bien – je prévois simplement quel type de travail je dois faire quel jour de la semaine), une page pour me bouger (objectif très important pour 2011!), une page pour mes traductions à faire, une autre pour ma liste de projets de crochet et de tricot, etc. etc. J’ai trouvé beaucoup d’inspiration sur le site DIY planner (en anglais), même si je n’ai fait que gratter la surface de la montagne d’idées qui s’y trouvent. Tout ceci est une tentative de mettre mes listes (indispensables!) dans un seul endroit. Je sais qu’il y a plein d’outils électronique pour s’organiser, mais pour moi, rien n’égale un morceau de papier…Votre exemplaire du calendrier est à télécharger ICI (cela peut prendre un peu de temps, le fichier est lourd!).Encore une fois: tous mes voeux de bonheur et de santé pour cette nouvelle année. Rendons 2011 formidable! A bientôt!signature

Annette Petavy Design – Bulletin d’information septembre 2010 – Mélanges de fils

Bulletin d’information septembre 2010: Mélanges de filsDu neuf:Bingo! Pour le deuxième mois d’affilée, je peux vous présenter une nouvelle création d’EclatDuSoleil, à savoir le châle Toscane.crochet toscane shawlCe châle est véritablement un accessoire d’automne, avec son point texturé et sa bordure pleine mais élégante.La fiche est entièrement illustrée avec des photos pas-à-pas, dans le style très pédagogique d’EclatDuSoleil. Le châle photographié est crocheté avec un fil en alpaga pur avec un crochet de 4 mm. Vous trouverez plus d’informations sur la fiche et le kit dans la boutique!Pour les tricoteuses, la boutique s’est de nouveau enrichie de deux modèles.Le premier est le Col châle d’Alana Dakos – un col douillet à glisser autour de votre cou.col chaleLe col est construit avec des rangs raccourcis, qui lui donnent sa jolie forme et rendent le tricotage intéressant. Les boutons sont un détail pratique et joli, qui en plus vous laisse une possibilité supplémentaire pour personnaliser votre col. Ce col châle se tricote avec des aiguilles no 5 – c’est donc un ouvrage plutôt rapide, et aussi une bonne idée cadeau. La fiche est disponible dans la boutique.Le deuxième n’est pas un seul modèle, mais trois en un – les bérets de Lisa & Katie, dédiés aux deux soeurs de la créatrice Kirsten Kapur.beretsLes bérets ci-dessus sont ceux de Lisa, expliqués dans deux épaisseurs de fil différents. Ci-dessus, vous trouverez celui de Katie, dans un fil plus fin. Le point utilisé met particulièrement bien en valeur les fils multicolores. Vous trouverez la fiche dans la boutique, bien entendu.katies beretPar ailleurs, la partie no 2 de mon châle a été publiée dans le magazine britannique Inside Crochet. Je crois que je peux maintenant vous en montrer un peu plus.mystery crochet shawlFinalement, j’ai travaillé dur ce mois-ci pour préparer la participation à mon tout premier salon: ID-Créatives, à Lyon (Eurexpo) du 30 septembre au 3 octobre.Comme tout le monde ne peut pas venir à Lyon pour visiter le salon, je vous offre les frais de port pour toute commande de kit dans la boutique pendant le salon. L’expédition ne pourra peut-être pas se faire au lendemain de votre commande, mais je suis sûre que vous comprendrez!Mélanges de fils:Vous ne pensez pas avoir le fil qu’il vous faut? Vous avez besoin d’aller en acheter pour réaliser ce modèle que vous admirez tant?Ce n’est peut-être pas nécessaire. Très souvent, le bon fil se trouve déjà dans votre stock. Il se cache juste dans des pelotes différentes.Bien entendu, s’il vous faut un fil très fin et vous n’avez que des laines épaisses en stock, ce bulletin ne vous sera pas très utile. Par contre, si vous avez des fils fins mais vous avez besoin de quelque chose de plus épais, vous êtes bien à la bonne adresse. Ce mois-ci, le sujet est les mélanges de fils, obtenus en travaillant deux fils ensemble.Pour faire les pelotes mélangées que je vous montrerai, j’ai utilisé une machine nommée un « twister ménager ».yarn twisterCela ressemble à un embobinoir, mais il y a quelques pièces en plus, comme par exemple le bras supplémentaire que vous voyez à droit sur la photo. Le twister enroule les fils l’un sur l’autre, ce qui veut dire qu’ils seront visibles de façon équitable et régulière dans votre ouvrage. C’est aussi une bonne aide pour enrouler les deux fils de façon régulière, pour éviter que l’un fait des boucles tandis que l’autre reste tendu.Il est bien évidemment tout à fait possible de faire des expériences de fils en double sans avoir une telle machine.J’ai mis la tête dans mon stock de fils, et j’en ai sorti quelques candidats pour les mélanges.laceweight yarnsA gauche vous avec un fil dentelle noir en laine. A droit un fil très fin, avec des grandes longueurs de couleurs sur un fond noir (il a l’air plus clair dans la photo que dans la réalité). C’est un fil produit pour le tricot à la machine, peut-être comparable en épaisseur aux fils de dentelle très fins, appelés « cobweight ».Voici la descendance de ces deux cônes, les deux fils enroulés ensemble:yarn ballJ’ai décidé de faire un échantillon dans un des points de l’étole Flèches.  J’ai utilisé un crochet de 4 mm.crochet swatch Comme l’échantillon est petit et les variations de couleurs dans le fil le plus fin très espacées, je ne suis pas arrivée à la partie violette du fil, qu’on voit dans le centre de la pelote (j’ai travaillé le fil à partir de l’extérieur de la pelote). Il y a aussi du vert et un peu de marron dans ce fil, ce qui n’est pas visible dans la petite pelote. Ce serait très intéressant d’essayer ce mélange de fil à plus grande échelle, avec un point assez simple – comme dans le châle Roma.La texture des deux fils est semblable, ce qui rend le mélange assez facile à travailler. Ensuite, j’ai testé un mérinos type layette avec du mohair fin.merino and mohairJe m’inquiétais un peu parce que les deux violets étaient assez différents. Je ne voulais pas faire un fil contrasté, juste quelque chose avec des textures complémentaires et des nuances subtiles. Il n’y avait pas lieu de s’inquiéter – les deux fils ont fait un beau mariage déjà dans la petite pelote test.yarn ball merino and mohairJ’ai travaillé un échantillon avec un crochet de 5 mm dans un point de la couverture Grace.crochet swatch merino mohairLe résultat est très souple et douillet, et j’adore l’effet chiné très léger. Même si avec le mohair, ce mélange ne serait pas idéal pour une couverture pour bébé, je peux très bien m’imaginer avec un châle bien chaud en mérinos et mohair autour de mes épaules pendant les soirées d’ hiver.Ensuite, j’ai testé deux fils très différents: une laine relativement épaisse et un fil dentelle en bambou.wool and bambooLe contraste entre mat et brillant, gris clair et gris plus foncé, est sympathique. Cependant, comme vous pouvez le voir déjà dans la petite pelote, ces deux fils ne semblent pas faits l’un pour l’autre.yarn ball wool bambooJ’ai fait un échantillon avec un crochet de 7 mm, utilisant un point de l’étole Zig-zag.crochet swatch wool bambooLe résultat n’est pas mal, mais je pense que celui-ci était le mélange le plus difficile à travailler. Les deux fils ne voulaient pas rester ensemble. En plus, j’aurais dû utiliser un crochet encore plus gros – j’ai sousestimé l’épaisseur ajoutée par le fil bambou très fin.Le mélange suivant était composé de matériaux assez proches du précédent: du mérinos « layette » et du fil dentelle en bambou.merino and bambooLes voici, enroulés dans une pelote un peu rebelle mais très jolie.ball merino bambooJ’ai testé ce mélange avec un crochet de 4,5 mm et un point du châle Céleste.swatch merino bambooJ’adore cet échantillon. Le mélange était un peu moins difficile à travailler que le précédent, mais pas très facile non plus. Toutefois, je trouve cela acceptable, parce que j’aime tellement le résultat. C’est bien doux, et serait encore plus doux avec un crochet plus gros. Le jeu entre brillant et mat ainsi que les deux nuances de vert est vraiment très beau.Finalement, le meilleur mélange de tous (en tout cas selon moi): fil dentelle de bambou et mohair fin.mohair and bambooJ’envisage sérieusement de garder cette pelote en tant qu’animal de compagnie.J’ai travaillé ce mélange avec un crochet de 4,5 mm et le point principal de l’écharpe Pointes.swatch mohair bambooC’est doux, c’est beau, c’est plutôt facile à travailler… Je pense que ceci est en réalité un échantillon pour une étole dans ce point.Allez donc regarder ce que vous avez dans votre stock de fils – peut-être il y a des mélanges formidables qui s’y cachent!Le fond d’écran pour octobre est disponible ici.A bientôt!signature

Annette Petavy Design – Bulletin juillet 2010 – Pour les rayures, c’est vous qui décidez!

Pour les rayures, c’est vous qui décidez!

Récemment, j’ai écrit sur la couleur au crochet pour un magazine britannique (je vous dirai quand l’article sera publié, bien sûr). En travaillant sur les échantillons pour illustrer l’article, j’ai repensé à une technique très pratique que je n’avais pas utilisée beaucoup ces derniers temps. Cette technique vous permet de prendre des décisions très libres sur votre travail en couleur rang par rang.

Travailler en rayures est très utile au crochet. Suivant le point utilisé, quelques rangs dans une couleur différente peuvent prendre des allures très variées. Ils peuvent donner des rayures ordinaires, des zigzags ou des pieds-de-poule. La variété des points de crochet rendent cette technique extrêmement polyvalente.

Il y a quelques astuces classiques pour travailler en rayures sans avoir à rentrer un million de fils. Une technique est de faire les rayures sur un nombre pair de rangs, et de faire suivre la couleur « en attente » le long du bord du travail. Une autre consiste à travailler en trois couleurs et en changer à chaque rang, ce qui vous permet aussi de faire monter le fil non utilisé le long du travail, de part et autre.

Ces techniques sont très utiles, mais ne donneront pas toujours le résultat que vous souhaitez. Vous voulez peut-être faire des rayures sur trois rangs plutôt que deux ou quatre, parce que c’est pile la bonne largeur. Vous voulez peut-être juste une rayure très fine, sur un rang, pour donner vie à un fond uni. Vous avez peut-être pensé à d’autres idées très créatives, que vous n’avez pas appliquées dans un projet complet parce qu’il faudrait couper le fil trop souvent pour être « du bon côté ». Couper le fil est facile, mais rentrer tous les bouts est parfois très, très long!

Vous pouvez obtenir ce que vous voulez, avec moins de fils à rentrer que vous pensiez. Il y a plusieurs années, j’ai appris une technique dans un livre de Pauline Turner, qui vous donne la maîtrise totale de vos rayures. Aujourd’hui je ne sais plus si je suis exactement la méthode de Pauline. En tout cas, ce que je fais marche, et voici comment!

Je veux mettre un seul rang de violet contre mon fond orange dans ce point texturé. J’ai changé de couleur comme d’habitude et travaillé mon rang de violet. Ensuite, je tire sur la boucle sur le crochet, pour l’élargir, pour être sûre qu’elle ne se défera pas. Je sors le crochet de la boucle.

Si cela vous stresse, ou si vous devez ranger votre ouvrage à cet étape, mettre une épingle de nourrice dans la boucle pour l’empêcher de se défaire.

Sans tourner le travail, reprendre au début du rang où le fil orange vous attend. Ramener une boucle du fil orange à travers de la première maille violette, et travailler le rang suivant en orange dans le même sens que le rang violet.

Il vous faudra peut-être ajuster votre point pour qu’il reste correct. Ici, c’est un point nommé « les nuages », ou mailles serrées et brides alternent. Les mailles serrés sont travaillées dans des brides et vice versa. Sur un nombre pair de mailles, jusqu’à présent, j’ai démarré chaque rang avec une maille serrée. Pour garder le point correct, il va maintenant falloir démarrer le rang avec une bride.

A la fin du rang je pique mon crochet dans la dernière maille du rang précédent, comme d’habitude. Avant de faire le jeté et ramener le fil, je passe le crochet dans la boucle violette que j’avais laissé à la fin du rang précédent.

Une fois que mon fil de travail est passé dans la boucle, celle-ci est fixée et ne pourra plus se défaire.

J’ai terminé ma maille et resserré la boucle violette. Je peux continuer mon travail tranquillement.

Voici l’échantillon terminé. On peut à peine voir que le rang violet et le rang juste au-dessus sont travaillés du même côté. Dans ce cas, comme dans tant d’autres, un seul rang d’une couleur contrastante souligne le point d’une façon intéressante.

Le diagramme du point ressemblerait à ceci:

Je me suis amusée avec des points texturés en deux couleurs. Vous pouvez tester avec n’importe quel point (des brides simples, des coquilles…) et le nombre de couleurs qui vous tente. L’essentiel et d’essayer, et de s’amuser!

A bientôt!

Enregistrer

Annette Petavy Design – Bulletin février 2010 – Peinture au crochet

Bulletin d’information février 2010: Peinture au crochetDu neuf:Comme vous l’aviez peut-être vu dans l’e-mail annonçant le bulletin de janvier, je produis désormais un podcast mensuel en Français, où je parle du sujet du bulletin (et d’autres choses aussi). Si vous voulez écouter, vous pouvez vous abonner dans I-tunes, en cherchant « mon crochet et moi » (j’espère que cela marche aussi en dehors de la France – je ne peux pas le vérifier). Les liens relatif à chaque épisode ainsi que les fichier mp3 sont disponibles dans la catégorie podcast sur mon blog.Côté modèles, il y a du nouveau pour les crocheteuses et pour les tricoteuses (qui sont souvent les mêmes, d’ailleurs).Mon dernier modèle de crochet est l’étole Lina.crochet stole linaC’est une bonne occasion de jouer avec les couleurs d’une manière sympathique et simple. Si vous voulez crocheter Lina dans les fils du modèle photographié, le kit est également disponible.Côté tricot, je peux vous présenter en exclusivité en Français le modèle Feuille de Cèdre (Cedar Leaf Shawl en V.O.) d’Alana Dakos, l’une des stars de la blogosphère américaine.feuille de cedreFeuille de Cèdre est un petit châle, pouvant se porter également en écharpe. Le modèle est construit de manière intéressante – j’ai pour ma part appris pas mal de choses sur les rangs raccourcis et comment attacher une bordure au fur et à mesure qu’elle se tricote. Si vous voulez tricoter Feuille de Cèdre en bonne compagnie, il y a un blog collectif ici. Vous y trouverez plein de jolies versions dans des fils différents.Toujours au tricot, je suis ravie de pouvoir vous présenter un nouveau modèle de bonnet de Circé aux Belles Boucles (oui, la créatrice du bonnet « 16 »), à savoir Hélianthe.knitted hat heliantheEncore un modèle astucieux et unique, mais facile à tricoter. Helianthe est également disponible en kit, à un prix très raisonnable.Peinture au crochet:Etrange comme titre, non? J’allais appeler ceci « free-form avec un patron », ce qui serait encore plus étrange, mais quand j’ai travaillé sur ce projet j’ai réalisé qu’il s’agissait réellement de « la peinture au crochet ».J’adore le crochet « free-form », ou « libre ». Certains exemples que je vois sont un peu extrêmes à mon goût, mais je trouve le concept fantastique. Il s’avère cependant que la liberté totale avec un crochet en main me paralyse. L’absence totale de contrainte devient un obstacle en soi. Je ne sais pas où commencer, et je ne sais pas où aller. Je finis par faire quelques rangs pour ensuite jeter ce que j’ai fait en frustration.Et quand même, cette liberté est l’une des choses que j’aime le plus dans le crochet. Vous pouvez dessiner des traits dans l’air (comme les zig-zags dans l’étole Lina ci-dessus). Votre travail est attaché à votre crochet avec une seule boucle, et vous pouvez décider en toute liberté de l’endroit où vous allez faire votre prochaine maille. Et parfois, quand je travaille dur à écrire des explications, à estimer des quantités de fil et à calculer des tailles multiples, j’ai tellement envie de cette liberté-là. Ce serait vraiment dommage de ne pas en profiter.Donc, ce mois-ci, j’ai décidé d’essayer un autre genre de projet d’inspiration « libre », crocheté d’après un patron papier. Le patron papier est mon esquisse, que je couvre ensuite de peinture, non, pardon, de fil à l’aide du crochet. J’ai choisi de faire une écharpe pour ce premier essai.J’ai mesuré une écharpe que j’avais déjà pour avoir une idée de la taille. Je voulais travailler mon projet en deux moitiés, d’une part pour voir ce que rendraient deux versions du patron de base, d’une part pour rendre le projet un peu plus mobile, ou au moins plus facile à ranger entre mes séances de crochet. J’ai trouvé qu’une bonne taille de demi-écharpe serait 26 x 76 cm. J’ai fait un patron simple en scotchant des feuilles de papier ensemble et en les recoupant aux dimensions.Le papier A4 était un peu plus étroit que l’écharpe, mais j’ai décidé de ne pas m’en faire – j’ai simplement coupé le grand ruban de papier à la bonne longueur.free-form crochet pattern 1Ensuite, j’ai dessiné mon patron. Je savais que je voulais des cercles et des lignes. J’ai utilisé un verre pour les cercles et une règle pour partager le patron en différentes parties avec des lignes droites.crochet free-form pattern 2Ensuite, il me fallait composer ma collection de fils pour le projet. Je voulais utiliser du gris. Je savais que j’avais des restes de Katia Austral en deux nuances de gris, et ces pelotes ont joué le rôle de « fils de référence », la base de ma gamme de couleurs. Je me suis plongée dans mon stock de restes (fort heureusement organisé par coloris), pour compléter la collection.La plupart de ces fils sont plutôt fins (150 m ou plus aux 50 g). J’ai voulu travailler tout le projet avec un même crochet – j’ai choisi un crochet de 4 mm. yarns for free-form crochetJ’ai choisi l’un des fils, et j’ai commencé. Je savais que je voulais commencer avec un motif rond. Une raison était que la façon la plus facile de travailler un cercle est de commencer dans son centre. Une autre raison était d’éviter des chaînettes horizontales moins élastiques que le reste.round crochet motifEn poursuivant, j’ai utilisé une couleur différente pour chaque section limitrophe.painting in crochetPour ce genre de projet, il faut très souvent reposer le travail sur le patron, pour vérifier qu’on suit bien les lignes dessinées, et que le travail est à peu près plat. Ce n’est donc pas un projet approprié pour se vautrer sur le canapé – il faut s’asseoir à une table suffisamment grande pour pouvoir au moins accueillir le patron.Toutefois, il n’y a pas besoin d’être trop perfectionniste quand il s’agit de suivre ce qu’on a dessiné. Puisque le fil n’est pas un crayon, et parce qu’on n’aligne pas le travail sur le patron parfaitement à chaque fois, le résultat est un peu irrégulier, un peu fou – en fait, plutôt « libre ». C’était l’une des choses qui m’ont bien plu dans ce projet. Une autre était d’avoir une formidable occasion de tester et apprendre de nouvelles choses – mais on y reviendra.Au bout d’un moment, j’ai vu que mon thème gris, que j’avais choisi parce que je ne voulais pas utiliser des couleurs trop fo-folles, semblait un peu trop… gris. « Gris » comme « triste », et peut-être même « ennuyeux ». »Ennuyeux » et « crochet » sont pour moi deux mots incompatibles, et il fallait donc changer les choses. J’ai décidé qu’il me fallait un rouge vif, et suis retournée dans le stock pour trouver un mohair rouge fin.crochet scarf in progressLa première moitié de l’écharpe a été crochetée dans des points dentelle, avec une bonne dose d’inspiration du livre Creative Crochet Lace de Myra Wood.crochet lace free-formToutefois, j’aimais bien les petites parties sans dentelle, et j’ai voulu faire l’autre moitié avec des points pleins.solid stitches crochet free-formCela rendait le travail autour des cercles un peu plus difficile, mais j’ai beaucoup aimé l’effet visuel des points pleins travaillés dans des lignes (à peu près) droites en différentes directions.Ceci était l’une des choses que j’ai appris. D’autres ont suivi. J’ai appris que j’aimais beaucoup l’aspect des cercles en mailles serrées travaillés en mohair fin avec un crochet relativement gros. Ce que j’aime le plus dans ce motif est la façon dont il met en valeur « l’espace négatif », c’est-à-dire les trous dans les mailles. C’était un apprentissage vraiment inattendu.crochet circle mohairJ’ai appris que c’est assez difficile de gérer un fil gros et pelucheux en combinaison avec des fils plus fins, surtout en l’utilisant pour une section entière plutôt que pour un rang ou deux. C’était vraiment difficile de faire en sorte que cette partie de l’écharpe soit bien plate (d’ailleurs, comme vous pouvez le voir, je n’ai pas réussi), d’une part à cause du changement abrupt de l’épaisseur du fil, et d’autre part parce que le fil était tellement pelucheux que je ne voyais pas vraiment ce que je faisais en crochetant. Le résultat final a son charme de sharpei – c’est doux et plutôt rigolo, mais je ne peux pas vraiment dire que je sois totalement satisfaite. crochet furry yarnJ’ai aussi appris qu’à mon goût, il fallait renforcer les limites entre les différentes sections. J’avais mis le fil le plus épais et le plus foncé de côté pour crocheter une bordure en mailles serrées autour de l’écharpe terminée. Ce fil a aussi très bien fait l’affaire pour bien délimiter les sections. Après avoir testé plusieurs alternatives, j’ai préféré broder un simple point arrière sur les transitions de couleurs.crochet scarf 1Voici donc le résultat final – plutôt crazy mais assez amusant, je trouve! J’ai hâte de recommencer la peinture au crochet. Vous voulez essayer?crochet scarf 2N’oubliez pas que vous avez un nouveau fond d’écran pour mars ici, si cela vous dit!! A bientôt!signature

Annette Petavy Design – Bulletin décembre 2009 – Bonne année!

Bulletin d’information décembre 2009: Tous mes voeux pour la nouvelle année!C’est la fin d’une autre année – elle était peut-être bonne, ou peut-être pas tant que cela. Dans tous les cas, le début d’une nouvelle année est une période d’espoir, de résolutions, de renouveau.Je vous souhaite à tous une excellente nouvelle année, pleine de santé, pleine de projets, et pleine de temps pour crocheter!Je vous propose de célébrer le début de 2010 de deux façons.1: Port offert sur tous les kits jusqu’au 31 janvier. Oui, les kits sont de retour dans la boutique. Oui, le port est offert pour n’importe quelle destination. Oui, cela est valable  jusqu’à fin janvier.2: Pour chaque mois de l’année prochaine, je vous ai préparé un fond d’écran « crochétique » pour votre ordinateur.  La liste complète se trouve ici, mais je mettrai aussi un lien pour le fond d’écran du mois prochain dans chacun de mes bulletins de 2010.Les tailles des écrans d’ordinateurs sont très nombreuses, et je n’ai pu faire des fonds d’écran que pour un nombre limité d’entre elles. Vous pouvez vérifier la résolution de votre propre écran (si vous avez Windows!) en faisant un clic droit sur votre Bureau (pas sur un icône!). Choisissez d’abord Propriétés, et ensuite Paramètres. La résolution est donnée en pixels, par exemple 1600 par 1200 pixels. Notez la résolution de votre écran, et choisissez celle qui est la plus proche dans ma liste de fonds d’écran. Cliquez sur le lien – l’image s’affichera sur votre écran. Faites un clic droit sur l’image, et choisissez « Choisir l’image comme fond d’écran ». En principe, vous pourrez ajuster l’affichage dans une petite fenêtre – si ce n’est pas le cas, vous pourrez le faire après dans le Panneau de configuration.Bonne année 2010 – et n’oubliez pas, votre fond d’écran pour janvier se trouve ici! A l’année prochaine!signature

Annette Petavy Design – Bulletin d’info novembre 2009 – Longues chaînettes de base au crochet

Bulletin d’information novembre 2009: Comment gérer une loooooongue chaînetteDu neuf:Comme vous avez pu le lire dans le dernier bulletin, ma boutique en ligne a été attaquée par des pirates et j’ai dû la fermer. Pendant le mois de novembre, j’ai passé plus de temps sur l’ordinateur qu’avec mon crochet. Quand vous lisez ces lignes, la boutique fonctionne de nouveau, au même endroit qu’avant.Pour cette raison, je ne peux pas vous montrer de nouveau modèle ce mois-ci. Toutefois, j’aurai des nouveautés à annoncer dans la boutique et sur le blog très prochainement. Il y a plein de choses en cours!Comment gérer une looooooooooongue chaînetteJ’ai un projet en cours qui démarre avec 451 mailles en l’air. La gestion de cette longue chaînette est vraiment la seule difficulté de ce modèle – une fois le premier rang terminé, tout le reste est assez simple (et le résultat franchement pas mal, si je peux le dire moi-même). La difficulté majeure avec une chaînette de base très longue est de revenir à la fin du premier rang sans avoir des mailles en l’air de trop (même s’il y a une solution à ce problème – voir ci-dessous), ou ne pas en avoir assez pour finir la dernière répétition du point (ce qui est un problème vraiment embêtant). C’est si facile de se tromper en comptant, ou de sauter une maille en travaillant. J’ai quelques strategies très simples pour éviter ce genre de problème.crochet chainPour éviter d’avoir à compter, recompter et compter de nouveau, je place une petite épingle à nourrice toutes les X mailles. Normalement, elles sont plus écartées que sur la photo, bien sûr.Jusqu’à très récemment, je plaçais ces épingles toutes les 25 ou 50 mailles. Toutefois, ceci n’est qu’un stratagème pour compter. Cela ne vous aide pas si vous sautez une maille ou si vous en faites 2 dans la même quand vous travaillez votre premier rang.Maintenant, je choisis le nombre X en fonction du nombre de mailles de chaque répétition de point. Si je travaille un point sur un multiple de 6 mailles, je peux par exemple mettre une épingle toutes les 30 mailles. Ceci veut dire que vous devez vous trouver au même endroit dans votre point chaque fois que vous rencontrez une épingle. Si ce n’est pas le cas, vous vous êtes trompé – mais il sera beaucoup plus facile de savoir où, puisque c’est quelque part entre l’épingle précédente et celle-ci. Vous n’avez pas besoin de défaire des centaines de mailles, seulement 30 au plus. Une astuce toute simple, mais je peux vous garantir qu’elle a rendu ma vie plus facile!Si vous détestez les épingles, ou si vous ne savez pas vraiment combien de mailles en l’air il vous faudra – pas de panique.L’une de mes amies fait toujours une chaînette à peu près de la longueur souhaitée, et travaille son premier rang dans cette chaînette jusqu’à ce qu’il n’y ait plus assez de mailles pour finir une autre répétition du point. leftover crochet chainTrès embêtantes, ces trois mailles en trop, n’est-ce pas? Et bien, vous pourrez vous en débarrasser.Il vous faudra simplement défaire le noeud coulant au début de la chaînette, indiqué par la flèche rouge dans la photo ci-dessous:slip knotCeci sera nettement plus facile si vous ne l’avez pas trop serré au départ. Une fois que le noeud est défait, vous pourrez défaire les mailles une par une.unpicking crochet chainPuisque vous démontez les mailles à l’envers, chaque maille forme un noeud complet. Il vous faudra un peu de temps et de concentration pour les défaire une par une. Je ne recommande pas cette méthode pour défaire un grand nombre de mailles – personnellement je n’aurais jamais assez de patience.Mais une fois les mailles supplémentaires défaites, vous tirez simplement sur le bout du fil pour resserrer la nouvelle première maille – et le résultat est impeccable.finished crochet chainVraiment, il n’y a plus aucune raison d’hésiter devant un modèle qui démarre avec une loooooooooooongue chaînette!A bientôt!signature

Annette Petavy Design – Bulletin d’info août 2009 – Modifier un point

 Modifier un point

Il y a (quelques) créatrices de crochet qui inventent des points compliqués à partir de rien. Je les admire beaucoup, mais je n’en fais pas partie. En général, j’utilise un point de crochet existant comme point de départ. Il arrive qu’un point m’inspire en soi, et je l’utilise comme une partie de mon modèle. D’autres fois, j’ai une idée plus générale de ce que je veux faire, et je cherche un point qui fonctionnerait avec cette idée. Parfois je trouve quelque chose qui va parfaitement, mais très souvent je modifie un point existant pour qu’il aille parfaitement avec le modèle (et avec mon goût personnel!).

Ce mois-ci, je veux vous montrer comment cela peut se passer.

J’étais en train de feuilleter des livres de crochet au hasard (je n’ose pas vous avouer combien ceci est une activité courante pour moi) quand mon attention a été retenue par un point dans un livre japonais. Je l’avais déjà remarqué, mais cette fois-ci j’ai décidé de le tester dans le fil dentelle que je voulais utiliser, pour voir ce que cela donnerait.

Pas mal. Je l’aimais toujours, et ce qui m’attirait le plus étaient les formes en demi-lune… des vagues. Je voulais crocheter des vagues.

J’ai décidé de faire de ces « vagues » l’essentiel du point. Par conséquent, je n’aurais pas besoin de tous les rangs de brides qui les séparaient. Il m’en fallait juste un, et je le voulais aussi simple que possible – comme le rang juste sous les vagues dans le premier échantillon. Je voulais aussi faire ressortir les vagues un peu plus. Dans le point original, la maille la plus haute de chaque vague était une bride, exactement comme dans les rangs simples qui allaient séparer les vagues. J’ai donc décidé de faire monter mes vagues jusqu’à la hauteur d’une double bride.

Par ailleurs, je pensais qu’il pourrait y avoir un peu plus de mailles dans chaque vague. Il y avait assez de place autour de l’arceau pour ajouter deux mailles sans rien changer d’autre.Pour me rappeler de tout cela, j’ai fait une petite grille (j’utilise un programme spécifique sur l’ordinateur pour dessiner mes grilles, mais c’est facile à faire avec juste un crayon et du papier). Ensuite, j’ai fait un deuxième échantillon.

Oui, c’était presque cela! Mais, bon… Je suis un peu butée sur les détails, parfois. Et là, le détail qui m’embêtait était la forme des vagues. Je trouvais qu’elles ressemblaient plus à des flèches qu’à des vagues. Elles étaient troip pointues. Pour créer une forme un peu plus arrondie, j’ai augmenté le nombre de double brides dans chaque vague de trois à cinq.

Vous trouvez difficile de voir la différence? Peut-être, mais je suis beaucoup plus satisfaite avec cette version. Elle reflète mieux mon idée. Je peux voir les vagues ondoyer sur la surface de l’eau…

Donc, regardez bien vos points préférés. Peut-être y-a-t-il quelque chose que vous pouvez changer, pour créer quelque chose de nouveau et vraiment personnel.

A bientôt!

Enregistrer

Annette Petavy Design – Bulletin juillet 2009 – Des bords nets: la chaînette pour tourner

Bulletin d’information juillet 2009: Des bords bien nets – la chaînette pour tournerDu neuf:Un nouveau coloris de mohair est rentré en stock – du gris, avec une petite touche de bleue. C’est un peu un nuage qu’on crochète. mohair gris pour crochetCe fil est désormais disponible dans les kits mohair des châles Armorique et Falbala. N’hésitez pas à me contacter pour toute question. Toute commande d’un kit passé entre le 24 juillet et le 15 août sera expédiée le 16 août, après mon retour de vacances (je pars en Suède, mais le stock reste en France). Les fiches seront bien sûr disponibles en téléchargement comme d’habitude pendant cette période, et vous pouvez me contacter par e-mail comme d’habitude.Comment faites-vous votre chaînette pour tourner?L’une des premières choses qu’on apprend au crochet est la chaînette pour tourner. Au début d’un nouveau rang, il faut faire « grimper » votre crochet à la hauteur du rang à crocheter. Pour ce faire, on fabrique une échelle de mailles en l’air – c’est la chaînette pour tourner.La plupart du temps, si vous travaillez en brides simples ou avec un point basé sur les brides, la fiche (ou la personne qui vous apprend à crocheter) vous dira de faire une chaînette de 3 mailles en l’air pour tourner. Et très probablement, on vous demandera de compter ces 3 mailles en l’air comme la première bride du rang.Ceci veut dire que vous sauterez la première maille, pour faire votre première « vraie » bride dans la deuxième maille du rang. Le résultat ressemble à ceci: crochet turning chain IVous voyez le petit trou au début de chaque rang? Il est là puisque la chaînette qui remplace la première bride démarre tout au bord du travail, et non pas dans la maille du rang précédent. En plus, cette chaînette est en principe nettement plus fine qu’une bride. Si vous faites du crochet depuis quelque temps déjà, vous avez peut-être décidé de vivre avec ce petit trou, en l’acceptant comme faisant partie intégrante de la personnalité de la technique de crochet. Pourquoi pas?Mais peut-être vous êtes un peu comme moi, et ce petit trou vous énerve, surtout quand vous faites des choses en plusieurs morceaux qui devront être assemblés.La première étape dans ma recherche de la couture sans trous était d’ignorer les conseils, et ne pas compter la chaînette pour tourner comme la première maille dans le rang. Dans ce cas, vous ferez 3 mailles en l’air, et votre première bride dans la première maille du rang:crochet turning chain IIAinsi, chaque maille est une « vraie » maille. Il n’y a plus de trou.Cette façon de travailler rend aussi la vie des débutants – et même des crocheteuses et crocheteurs expérimentés – nettement plus facile. C’est beaucoup plus simple de compter les mailles d’un rang quand chaque maille est une vraie maille avec son petit « V » et ses deux brins sur le dessus.counting stitches in crochetPar ailleurs, ceci réduit le risque de diminutions involontaires – c’est plus facile de voir où la dernière maille d’un rang doit être travaillée quand il s’agit d’une maille comme les autres et pas d’une chaînette malingre. Toutefois, je n’étais pas totalement satisfaite de cette méthode. Les bords étaient trop inégaux à mon goût. Les chaînettes pour tourner composées de 3 mailles en l’air étaient trop visibles. J’ai donc commencé à utiliser la technique qui est toujours la mienne – une chaînette de 2 mailles en l’air qui ne compte pas pour une maille:crochet turning chain III
Cette chaînette se rapproche beaucoup plus de la véritable hauteur d’une bride. Le bord est plus net, et les petites irrégularités qui apparaissent à cause des chaînettes sont faciles à cacher dans une couture ou une bordure.Avec cette chaînette plus courte, vous pourrez remarquer que la première maille du rang est un peu « tirée vers le bas ». Ne vous inquiétez pas – les choses se mettront bien en place avec le rang suivant. Toutefois, si après plusieurs rangs vous estimez que les bords sont trop serrés, il vaut mieux ajouter une maille supplémentaire à votre chaînette pour tourner. Il y a encore une autre méthode. Je ne l’utilise pas actuellement, mais elle mérite d’être mentionnée. Au lieu de faire une petite chaînette, vous pouvez simplement tirer sur la boucle sur votre crochet pour l’allonger jusqu’à la hauteur du rang suivant, et commencer tout de suite avec votre première maille. Ceci demandera plus d’entraînement au début, il vous faudra bien contrôler la taille de votre boucle. Mais qui sait, ce sera peut-être votre méthode préférée! A bientôt!signature