Annette Petavy Design – Bulletin juillet 2010 – Pour les rayures, c’est vous qui décidez!

Pour les rayures, c’est vous qui décidez!

Récemment, j’ai écrit sur la couleur au crochet pour un magazine britannique (je vous dirai quand l’article sera publié, bien sûr). En travaillant sur les échantillons pour illustrer l’article, j’ai repensé à une technique très pratique que je n’avais pas utilisée beaucoup ces derniers temps. Cette technique vous permet de prendre des décisions très libres sur votre travail en couleur rang par rang.

Travailler en rayures est très utile au crochet. Suivant le point utilisé, quelques rangs dans une couleur différente peuvent prendre des allures très variées. Ils peuvent donner des rayures ordinaires, des zigzags ou des pieds-de-poule. La variété des points de crochet rendent cette technique extrêmement polyvalente.

Il y a quelques astuces classiques pour travailler en rayures sans avoir à rentrer un million de fils. Une technique est de faire les rayures sur un nombre pair de rangs, et de faire suivre la couleur « en attente » le long du bord du travail. Une autre consiste à travailler en trois couleurs et en changer à chaque rang, ce qui vous permet aussi de faire monter le fil non utilisé le long du travail, de part et autre.

Ces techniques sont très utiles, mais ne donneront pas toujours le résultat que vous souhaitez. Vous voulez peut-être faire des rayures sur trois rangs plutôt que deux ou quatre, parce que c’est pile la bonne largeur. Vous voulez peut-être juste une rayure très fine, sur un rang, pour donner vie à un fond uni. Vous avez peut-être pensé à d’autres idées très créatives, que vous n’avez pas appliquées dans un projet complet parce qu’il faudrait couper le fil trop souvent pour être « du bon côté ». Couper le fil est facile, mais rentrer tous les bouts est parfois très, très long!

Vous pouvez obtenir ce que vous voulez, avec moins de fils à rentrer que vous pensiez. Il y a plusieurs années, j’ai appris une technique dans un livre de Pauline Turner, qui vous donne la maîtrise totale de vos rayures. Aujourd’hui je ne sais plus si je suis exactement la méthode de Pauline. En tout cas, ce que je fais marche, et voici comment!

Je veux mettre un seul rang de violet contre mon fond orange dans ce point texturé. J’ai changé de couleur comme d’habitude et travaillé mon rang de violet. Ensuite, je tire sur la boucle sur le crochet, pour l’élargir, pour être sûre qu’elle ne se défera pas. Je sors le crochet de la boucle.

Si cela vous stresse, ou si vous devez ranger votre ouvrage à cet étape, mettre une épingle de nourrice dans la boucle pour l’empêcher de se défaire.

Sans tourner le travail, reprendre au début du rang où le fil orange vous attend. Ramener une boucle du fil orange à travers de la première maille violette, et travailler le rang suivant en orange dans le même sens que le rang violet.

Il vous faudra peut-être ajuster votre point pour qu’il reste correct. Ici, c’est un point nommé « les nuages », ou mailles serrées et brides alternent. Les mailles serrés sont travaillées dans des brides et vice versa. Sur un nombre pair de mailles, jusqu’à présent, j’ai démarré chaque rang avec une maille serrée. Pour garder le point correct, il va maintenant falloir démarrer le rang avec une bride.

A la fin du rang je pique mon crochet dans la dernière maille du rang précédent, comme d’habitude. Avant de faire le jeté et ramener le fil, je passe le crochet dans la boucle violette que j’avais laissé à la fin du rang précédent.

Une fois que mon fil de travail est passé dans la boucle, celle-ci est fixée et ne pourra plus se défaire.

J’ai terminé ma maille et resserré la boucle violette. Je peux continuer mon travail tranquillement.

Voici l’échantillon terminé. On peut à peine voir que le rang violet et le rang juste au-dessus sont travaillés du même côté. Dans ce cas, comme dans tant d’autres, un seul rang d’une couleur contrastante souligne le point d’une façon intéressante.

Le diagramme du point ressemblerait à ceci:

Je me suis amusée avec des points texturés en deux couleurs. Vous pouvez tester avec n’importe quel point (des brides simples, des coquilles…) et le nombre de couleurs qui vous tente. L’essentiel et d’essayer, et de s’amuser!

A bientôt!

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.