Bulletin février 2016 – C2C : changements de couleurs

Dans la boutique

Février était un mois avec beaucoup de tricot dans la boutique !

Vous l’avez aperçu dans le dernier bulletin de 2015, mais maintenant les explications sont disponibles dans la boutique :  je vous présente mon modèle Rytmik.

IMG_7285 1000px
En version courte (chauffe-épaule) ou longue (poncho), les rayures en jersey et point mousse rythment ce petit modèle amusant à tricoter. J’avoue avoir un faible pour la version courte, à porter sur un pull avec des jeans ou sur une robe.

Plus d’informations dans la boutique.

 

Maria Gustafsson a adapté le point traditionnel estonien Bellis pour en faire un point bicolore, très contemporain. Il en résulte une petite collection de modèles, les uns plus ravissants que les autres.

VanjaKlarPå4
Le châle Vanja

feudartifice 1
Le col Feu d’artifice

CintiaKlarSockgarn
Les chauffe-poignets Cintia
Tous les modèles en point Bellis bicolore peuvent se tricoter avec la Mini Mochi – et dans ce fil je viens de recevoir un nouveau coloris superbe, Periwinkle Shadows.

periwinkle shadows
Retrouvez tous les coloris de Mini Mochi dans la boutique.

Et si vous souhaitez tricoter la jolie petite veste pour enfants, Pomme de reinette, vous trouverez désormais quatre kits différents dans la boutique pour assortir fils et boutons.

collage pomme de reinette
Kit Pomme de reinette dans la boutique

 

Sur le blog

IMG_7547 1000px
Suite à la publication du col 5 rectangles, j’ai parlé brins des mailles en général ici, et trouvé une vidéo sur le « troisième brin » de la demi-bride là.

 

 

 

5422821998_dc258d86d9_b

J’ai aussi fais une petite serie d’articles sur les modèles publiés il y a 5 ans, et qui sont encore tout à fait d’actualité : les mitaines Feuilles de Chêne d’Alana Dakos, le châle Victoria d’EclatDuSoleil et le bonnet Ida de Kirsten Kapur.

 

 

Et j’ai publié un nouvel épisode du podcast : épisode 44.

 

À venir

Le programme du mois de mars :

Cours « libre » à La Boîte à Couture à Craponne (69) le 5 mars – inscriptions au 04 78 57 34 52.

Cours de la technique C2C chez moi à Brindas (69) le 23 mars. Inscriptions par mail.

Salon Patchwork et travaux d’aiguilles à St Georges de Commiers (38 – tout près de Grenoble) les 19 et 20 mars.

 

C2C : changements de couleur

Le mois dernier, je vous parlais des techniques de bases pour le C2C. Cette fois-ci, on continue l’exploration de cette technique en parlant du travail avec plusieurs couleurs.

Le travail multicolore est probablement l’application la plus fréquente du point C2C. On peut faire des jolis dégradés avec des rayures en couleurs, ou des plaids complets avec des motifs multicolores complexes à partir de grilles. Il faut donc savoir comment faire pour changer de couleur. Je pense que quelques idées sur « comment gérer les différents fils » peuvent aussi être utiles.

L’idée de base du C2C étant de gérer chaque bloc (voir le bulletin du mois dernier) comme une entité, on va changer de couleur entre deux blocs, et non pas à l’intérieur d’un bloc (cela reste envisageable, mais ne compliquons pas trop les choses !).

Ce changement peut se faire entre le dernier bloc d’un rang et le premier du rang suivant, pour travailler en rayures. Il peut aussi se faire à l’intérieur d’un rang, pour créer un dessin. Cela se fait souvent sous forme d’une couverture – vous pouvez chercher sur le mot « graphghan » pour en voir de nombreux exemples.

Commençons simple, avec les rayures !

Le changement de couleur se fera à un endroit différent selon qu’on augmente ou diminue au rang suivant.

Pour changer de couleur quand le rang suivant est un rang d’augmentation :

ill1
À la fin du rang précédent, arrêtez-vous avant la dernière étape (1 jeté, écouler les 2 boucles sur le crochet) de la dernière bride. Vous avez donc 2 boucles sur le crochet. Prenez le fil de la couleur du rang suivant, et terminez la bride.

Ensuite, vous tournez simplement votre ouvrage et commencez votre rang avec un bloc d’augmentation (6 ml, 1 br dans la 4ème ml à partir du crochet, 1 br dans chacune des 2 ml suivantes).

Pour changer de couleur quand le rang suivant est un rang de diminution :

ill2
Tournez le travail. En continuant avec le même fil que le rang précédent, faites 1 mc dans chacune des 3 premières brides. Prendre le fil de la nouvelle couleur, et faites la mc sous l’arceau.

IMG_7829

Continuez votre rang avec la nouvelle couleur.

Et voici un petit exemple de C2C en rayures :

ill3

Passons au changement de couleurs à l’intérieur du rang pour réaliser un dessin. On va prendre l’exemple d’un dessin très simple, celui-ci :

motif-page-001Il y a de nombreuses façons de créer une grille, et vous en trouverez aussi plein sur Internet. J’ai fait ma grille avec un tableur, et je l’ai imprimée.

ill4
Comme la grille se lit en biais, j’ai fait pivoter ma feuille. Pour mieux me repérer, j’ai numéroté les rangs.

ill5
Les flèches ajoutées sur cette photo montrent le sens des différents rangs.

Les cinq premiers rangs étant unis, je peux les crocheter sans trop me soucier de la grille.

ill6
Voici les cinq premiers rangs crochetés (en mérinos moyen bleu clair, avec un crochet de 4,5 mm). J’ai placé un marqueur sur l’endroit du travail. C’est utile pour se repérer dans les dessins un peu complexes, et pour gérer ses fils et ses changements de couleurs (voir plus loin).

J’ai aussi marqué les rangs travaillés sur ma grille, pour mieux pouvoir la suivre.

ill7
À partir de là, le travail multicolore commence. On peut identifier trois zones de couleurs : le fond à gauche, le fond à droite et le motif au milieu. C’est un motif simple – avec un dessin plus complexe, vous pouvez en avoir beaucoup plus.

À chaque zone de couleur, son peloton de fil. On ne fait pas courir le fil non utilisé derrière le travail.

Pour préparer vos pelotons, je vous recommande un accessoire exclusif, très spécifique, disponible dans ma boutique … ah non, en fait, je vous propose d’utiliser de simples pinces à linge.

ill8
Il suffit de faire attention à ne pas trop serrer le fil en l’enroulant, et à ne pas l’enrouler trop bas sur la pince. Il faut pouvoir ouvrir la pince (je vous montrerai pourquoi).

Je vais donc pouvoir faire mon premier rang qui intègre la couleur du dessin. C’est le rang 6, donc un rang sur l’envers du travail.

ill9

Pour changer de couleur, je crochète les 3 brides du bloc juste avant le changement. Je ramène le fil vers moi (pour qu’il reste sur l’envers), et je fais la mc pour accrocher le bloc avec la nouvelle couleur. Je continue mon rang, et je fais le deuxième changement de couleur de la même manière.

Le rang terminé, il faut retourner le travail. Les pinces à linge me permettent de le faire sans emmêler mes fils.

ill10
J’attache chaque pince à sa zone de couleur, et je retourne.

ill11
Voilà, pas de nœud !

Encore une fois, il s’agit là d’un dessin simple et juste trois pelotons de fil. Avec un dessin plus complexe, vous pourrez en avoir beaucoup, beaucoup plus, et le temps passé à préparer vos pinces à linge avec du fil est vite gagné en évitant les nœuds de fils à démêler.

ill12
Je marque le rang que je viens de faire sur ma grille. Le rang suivant est un rang sur l’endroit. J’y ferai mon changement de couleur un peu différemment.

ill13
Dans le dernier bloc avant le changement de couleur, je fais la dernière bride jusqu’à l’étape où il me reste deux boucles à écouler. À ce moment-là, je prends le fil de l’autre couleur et termine ma bride avec (1 jeté, écouler les 2 boucles restantes sur le crochet) – voir la photo à gauche ci-dessus. La maille coulée qui accroche le bloc à l’arceau sera donc naturellement fait avec le fil de le nouvelle couleur – voir la photo à droite. Je continue mon rang et fais le deuxième changement de couleur de la même manière.

Dans la plupart des instructions que j’ai trouvées, on n’indique qu’une façon de changer de couleur, soit celle que j’ai indiquée pour le changement sur l’envers, soit celle que je viens de décrire pour le changement sur l’endroit. En testant les deux manières, j’ai trouvé que l’alternance de méthodes sur l’endroit et sur l’envers donne le résultat le plus net – vous pouvez faire vos propres essais pour voir si c’est vrai pour vous aussi !

Dans tous les cas, juste après le changement de couleur, il faut un peu tirer sur les deux bouts de fils pour bien resserrer. Le résultat sera plus net.

ill14

Maintenant vous avez tout un mois pour tester les différentes façons de changer de couleur en C2C. Le mois prochain on parlera des différentes formes que l’on peut obtenir !

À bientôt,

signature

 

7 réponses sur “Bulletin février 2016 – C2C : changements de couleurs”

  1. Merci pour cet article qui tombe pile poil au moment où je me lance dans cette technique de crochet qui est super.
    Les explications sont vraiment claires
    Bonne fin de journée

  2. La qualité, la netteté, la précision de tes séquences de photos accompagnées d’explications en font des outils pédagogiques bien meilleurs que les vidéos (qui sont parfois un peu floues juste au moment où on aimerait voir en détail ce qui se passe).
    Je reste fidèlement attachée à tes bulletins !

    La technique C2C m’a complètement convaincue. J’ai essayé avec une laine à chaussettes multicolore, j’adore le résultat. Il me reste à essayer le C2C avec changement de couleurs.
    Encore merci ! Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *