La bride : brin avant, brin arrière et brin bonus – Tuto d’avril 2020

Dans le tuto de mars, je vous ai expliqué où piquer son crochet par défaut, c’est-à-dire si rien de particulier n’est précisé dans les explications.

Maintenant on va s’écarter du mode « par défaut », et voir les effets particuliers qu’on pourra obtenir en insérant notre crochet autrement dans la maille du rang précédent.

Faisons-le maille par maille, et commençons par la bride !

Dans le dernier tuto, je vous ai montré comment identifier les deux brins de la maille en basculant le travail vers vous pour regarder le dessus du rang.

Le brin 1 est le brin avant et le brin 2 est le brin arrière.

Pour savoir quel brin est lequel, il faut toujours se baser sur sa position par rapport à vous-même. Le brin avant est le brin le plus près de vous, et le brin arrière est le brin le plus loin de vous.

On va voir ce qui change quand on insère le crochet sous un seul brin plutôt que sous les deux. Commençons par le brin avant !

Le crochet passe sous le premier brin et sort entre les deux brins, au milieu de la tête de la maille.

Voici ce que donne un échantillon en brides piquées sous le brin avant :

Par rapport au même travail en piquant sous les deux brins, le résultat est plus fluide et plus souple. Les « barres » horizontales (assez discrètes) sont les brins arrières laissés libres au rangs travaillés sur l’envers.

Je trouve que cette façon de travailler souligne l’élégance de la simple bride, pour un résultat tout en finesse.

La suite logique, c’est bien sûr le brin arrière.

Le crochet est piqué entre les deux brins et sous le deuxième. Il ressort à l’arrière.

Le changement ne semble pas si important, mais la différence est grande :

Ici, l’échantillon est très texturé, avec un effet d’épaisseur. C’est un point très élastique.

Je trouve la texture très présente vraiment intéressante. Pour bien l’utiliser il faudrait maîtriser l’élasticité, par exemple en utilisant un crochet plus petit. À mon avis, l’élasticité n’est tout de même pas suffisante pour remplir la fonction de côtes.

Les point sous le brin avant et le brin arrière sont des points classiques, que vous retrouverez dans de nombreux livres et explications.

J’ai voulu tester une autre façon d’insérer mon crochet dans la bride, beaucoup moins courante.

Ici, nous regardons notre échantillon de face, après l’avoir tourné pour commencer le nouveau rang. Le point indique l’endroit exact où nous insérons notre crochet d’habitude pour le piquer sous les deux brins de la maille. Je me suis intéressée au petit brin indiqué par la flèche, le brin seul qui « ferme » l’espace d’insertion du crochet par en-dessous.

Comme d’habitude, on ne l’utilise pas du tout, il n’as pas de nom. Je l’ai appelé « le brin bonus ».

Voici comment insérer votre crochet sous le brin bonus:

Le crochet passe de bas en haut sous ce brin, et ressort devant la tête de la maille.

Et voici le résultat :

Le fait de crocheter sous le brin bonus fait basculer la tête de la maille vers l’arrière, ou elle se retrouve sur la surface du travail. Le résultat est donc marqué par des barres horizontales bien marquées ressemblant à une chaînette en relief.

Ici, j’ai piqué sous le brin bonus sur chaque rang, ce qui donne un résultat réversible. Le travail est nettement compacté en hauteur. On peut aussi envisager de piquer sous le brin bonus uniquement sur les rangs sur l’envers, pour obtenir la texture uniquement sur l’endroit.

Cette façon de faire me donne envie de tester plein de choses ! D’ailleurs, j’ai utilisé mon échantillon pour explorer différentes manières de travailler les mailles lisières – c’est pour cela qu’il a une forme un peu trapèze.

Il y a d’autres façons d’obtenir cet effet de texture avec les têtes des mailles « posées » sur la surface, notamment avec le mailles relief, où l’on pique le crochet autour du corps de la maille. Toutefois, les mailles relief donnent un résultat beaucoup plus ferme que le travail sous le brin bonus. Un nouveau champs de possibilités s’ouvre donc …

Voici un résumé du travail sous un seul brin en vidéo :

J’espère vous avoir donné envie d’explorer le travail sous les différents brins, qu’ils soient classiques ou pas ! N’hésitez pas à partager vos suggestions ou vos expériences dans les commentaires ci-dessous.

À bientôt !

4 réponses sur “La bride : brin avant, brin arrière et brin bonus – Tuto d’avril 2020”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.