Petit sac à coulisses – Little drawstring bag

sachibou
Cela fait longtemps que je ne vous ai pas parlé de couture … et pour cause, je n’en ai pas fait beaucoup !

I haven’t talked about sewing for a long time … and that’s because I haven’t done much of it!

Mais il y a 15 jours, juste avant de partir en Suède, j’ai fabriqué ce petit sac. Il était destiné à une amie suédoise, et je peux désormais vous le montrer sans gâcher la surprise !

But two weeks ago, just before leaving for Sweden, I made this little bag. It was a gift for a Swedish friend, and now I can show it without spoiling anything!

sachibouinterieur

Cette amie aime beaucoup les oiseaux en général, et les hiboux en particulier (son photographe préféré est Brutus Östling, et je sais que cette vidéo la fait beaucoup rire). J’ai donc acheté le tissu extérieur et la doublure en pensant à elle – il y a déjà deux ans !

This friend loves birds in general, and owls in particular (her favourite photographer is Brutus Östling, and I know that this video makes her laugh). I bought the main fabric and the lining thinking of her – but that was two years ago!

Pour fabriquer ce petit sac, j’ai utilisé ce tutoriel – très clair, mais en anglais. Je suis sûre qu’on peut en trouver en français aussi.

I followed this very clear tutorial.

sachibououvert
J’avoue que cela donne envie de continuer à coudre …

I must admit that this makes me want to continue sewing…

L’éléphant zébré

tissus paulaPhoto emprunté à l’Éléphant zébré.

Je vous invite à découvrir l’Éléphant zébré, le site de Paula. Paula est née en Afrique du Sud, mais habite à Mornant dans les Monts du Lyonnais, pas très loin de chez moi. Elle y tient un atelier boutique, avec notamment les tissus Shweshwe, typiquement sud-africains, qu’elle importe elle-même. Les tissus sont aussi disponibles en ligne sur A Little Mercerie.

À découvrir !

Mercredi couture – un jupe / Wednesday sewing – a skirt

Comme je vous l’ai dit en début d’année, pendant 2012, j’aimerais faire un peu plus de couture.

As I told you at the beginning of the year, in 2012 I’d like to do a little more sewing.

Pour intégrer cela dans un emploi de temps déjà bien chargé, j’ai décidé que j’allais essayer voler quelques moments le mercredi après-midi pour ce plaisir purement égoïste. Le mercredi après-midi n’est de toute façon pas vraiment propice au travail, en tout cas pas pour un autre travail que celui de chauffeur de taxi en raison des activités des enfants.

In order to make place for this in a quite tight schedule, I decided to try to steal a few moments on Wednesday afternoons for this purely personal pleasure. Kids don’t go to school on Wednesdays in France, so as most French moms I spend my Wednesday afternoon moonlighting as a taxi driver for my children.

Mais entre deux courses, j’arrive parfois à consacrer quelques instants à la couture. Pas chaque semaine, et pas longtemps à la fois – mais comme beaucoup de choses dans la vie, quand on s’y met régulièrement, on arrive quand même à faire des choses.

But between two taxi runs, I sometimes find a little time for sewing. Not every week, and not for long stretches of time – but as many things in life, when you work at them regularly, they finally get done.

Comme cette jupe par exemple, tirée du Burda Tendances Mode no 117 de septembre 2009, modèle 126. Une jupe trapèze toute simple, zippée sur le côté.

Like this skirt for example, from the Burda Tendances Mode issue 117 of September 2009, pattern no 126. A very simple A-line skirt, zippered at the side seam.

Le tissu est un coton/polyester, acheté à Sainte-Marie-aux-Mines, je ne sais quelle année.

The fabric is a cotton/polyster mix, bought at Sainte-Marie-aux-Mines a few years ago.

Pour ce modèle simplissime, j’ai testé deux techniques que je ne connaissais pas.

When using this very simple pattern, I decided to try out two techniques that I hadn’t used before.

D’abord la doublure « rapidos » décrite dans cet article de Threads. On coupe la doublure selon les pièces de patron du vêtement, on coud les parementures directement sur la doublure, et on coud l’ensemble au vêtement en même temps. On n’a plus besoin de renforcer les parementures (j’ai toujours du mal à trouver la bonne épaisseur de triplure thermocollante), on n’a pas non plus besoin de couper des pièces de patron spécifiques pour la doublure, cela va un peu plus vite, et, quand je maîtriserai bien la technique, je pense que cela me permettra d’avoir de plus jolies finitions à l’intérieur. A refaire, absolument!

First the quick-lining described in this Threads article. You cut your lining using the same pattern pieces as for your garment, you sew the facings directly to the lining, and you sew all of it to the garment in one go. You don’t need to interface the facings (I always have a hard time finding the right fusible interfacing for the fabric), you don’t need to cut specific pattern pieces for the lining, the whole procedure is a little quicker and I think that when you really master the technique, it can also make for a better finishing on the inside of the garment. This is something I’m definitely going to do again!

Ensuite, la fermeture éclair « sous patte » tirée de ce livre de Kenneth D. King. Je fais de la résistance contre les fermeture « invisibles ». Elles sont plus fragiles et elles nécessitent un pied de biche spécifique. J’ai donc voulu tester cette technique pour la fermeture sur le côté de cette jupe.

Second technique, the « lapped zipper » from this book by Kenneth D King. I’m resisting « invisible » zippers. They are more fragile, and you have to buy a specific presser foot for your machine. So, I wanted to try out this technique for the side zipper on this skirt.

Résultat pas mal, je trouve, même si la patte est un peu large.

I find it looks pretty nice, even if the « overlap » is a bit wide.

Pour faire la « patte », on élargit les marges de couture. Il aurait fallu que j’y pense aussi pour les parementures…

To create the overlap you cut out larger seam allowances. It would have been great if I had thought about that when cutting out my facings too…

Je pense renouveler l’essai, en pensant aux parementures ;), et peut-être en essayant selon les instructions de Claire Shaeffer (je n’ai pas encore comparé pour voir les différences).

I think I’m going to try this again, this time not forgetting about the facings ;), and perhaps following Claire Shaeffer‘s instructions (I haven’t compared them yet to see the difference).

Je suis donc relativement satisfaite de ma petite jupe. Je vais probablement utiliser le patron de nouveau. La prochaine fois, je l’allongerai un petit peu, et je pense que je placerai la fermeture au milieu dos plutôt que sur le côté – tout simplement parce que ce sera beaucoup plus facile à différencier le devant du dos de la jupe, et je n’aurais pas à démonter la doublure quand je l’aurais cousu à l’envers!

I’m pretty satisfied with my little skirt. I think I’m going to use the pattern again. Next time, I will make it a little longer, and I think I’m going to put the zipper at center back rather than on the side – simply because it will make it much easier to tell the front from the back, and I will not have to undo the lining when I’ve sewn it back to front!

Ma robe Donna Karan – My Donna Karan dress

Malgré un début d’année un peu chaotique (ou plutôt justement à cause d’un début d’année un peu chaotique), j’ai décidé de ne pas perdre de vue mon objectif de faire un peu plus de couture.

in spite of a slightly chaotic beginning of the year (or rather because of a slightly chaotic beginning of the year), I’ve decided to hold on to my goal to sew a little more often.

Et c’est ainsi qu’avec l’aides des patrons Vogue (en l’occurrence V1179), un tissu vraiment pas cher et pas mal de culot que je peux maintenant dire que j’ai une robe Donna Karan/DKNY.

And thus, with the help of Vogue patterns, a really cheap fabric and quite some nerve I can now say that I have a Donna Karan/DKNY dress.

Si/Quand je refais cette robe je ne changerai que deux choses:
1) Baisser l’emmanchure, qui est juste juste (je l’avais vu en épluchant Pattern Review et en surfant de blog en blog) – je ne l’ai baissé que d’1 cm, et j’aurais facilement pu aller jusqu’à 2,5 cm.
2) Choisir un tissu qui a un peu plus de « corps », pour donner plus de tenue au col.

If/When I use this pattern again, I will only change two things:
1) Lower the armscye – it’s pretty tight (I saw this when browsing Pattern Review and blogs) – I lowered it only by a cm, and I could easily have gone for 2.5cm/1″.
2) Choose a fabric with slightly more body, to give a little more shape to the cowl.

Mais dans l’ensemble, je suis ravie!

But on the whole, I’m happy!

2012 : année couture? / a sewing year?

Je démarre cette année avec une très grande envie de me remettre à la couture.

I’m starting this new year with a true yearning to get back to sewing.

Très inspirée par cet excellent article de blog, je me suis plongée dans le stock de tissus pour voir si je pouvais trouver quelques tissus assortis, histoire de faire quelques vêtements qui pourraient aller ensemble.

Very inspired by this excellent blog post, I plunged into my fabric stash to see if I could come up with an assorted selection of fabrics, to make a few garments that could perhaps be worn together.

J’ai décidé de prendre un tweed léger (en haut à gauche sur la photo) comme point de départ, et un thème coloristique de marron/bleu/beige s’est dessiné tout seul. Comme vous pouvez le constater, une sortie au magasin de tissus ne s’impose pas tout de suite (et vous n’avez même pas vu le reste!).

I decided to use a spring tweed (next to the top, at left) as my starting point, and a brown/blue/beige colour theme appeared quite effortlessly. As you can see, I don’t exactly need to run to the fabric store to find something to work with (and you haven’t seen the rest of the stash!).

Maintenant, il va falloir cogiter sur quoi faire de quel tissu. Et pendant que je cogite, j’ai bien sûr démarré un projet couture dans un coloris qui n’a rien à voir…

Now, I need to think about what to do with which fabric. And while I’m thinking, I have of course started a sewing project in a completely different colour…

A suivre!

To be continued!

Bonne année! – Happy New Year!

J’espère que les fêtes se sont bien passées, et que vous avez chargé les batteries pour 2012!

I hope that you have had wonderful holidays, and that your batteries are charged for 2012!

J’ai un peu levé le pied pendant les fêtes, mais j’ai respecté la tradition inaugurée l’année dernière – me jeter sur ma machine à coudre au dernier moment avant Noël pour réaliser un vêtement à porter le 24.

I have taken some time off during the holidays, but I respected the tradition started last year – pulling out my sewing machine at the very last minute to sew myself a Christmas garden to wear on the 24th of December.

Voici ma jupe de Noël 2011, réalisée avec frénésie dans l’après-midi le 23 décembre. Personne n’a remarqué qu’il s’agissait d’un vêtement fait maison et réalisé à la hâte – sauf mon mari et mes enfants, qui ont reconnu les chûtes des rideaux de ma fille (le tissu imprimé)!

Here is my Christmas skirt 2011, made in a frenzy in the afternoon on December 23rd. Noone noticed that this was a homemade garment made in a hurry – except my husband and children, who immediately recognized that the printed fabric was leftovers from the curtains in my daughter’s room!

Tous mes vœux de santé, bonheur et créativité pour 2012!

I wish you a wonderful 2012 with health, happiness and creativity!

Un dimanche de (dé)couture – An (un)sewing Sunday

Voici le T-shirt que j’ai fait pour apprendre à appliquer des élastiques sur le jersey.

This is the T-shirt I made to learn how to apply elastic to knit fabric.

Cela ne se voit pas? Normal. J’ai en effet réalisé ce T-shirt peu après le T-shirt de Noël. Après moultes tentatives, j’ai réussi à appliquer un élastique sous le buste et en bas des manches. J’ai essayé et – ce fut la catastrophe du point de vue esthétisme et confort. Élastiques trop serrés et mal placés… Le T-shirt a été relégué au placard.

You say it doesn’t show? That’s perfectly normal. I made this T-shirt soon after the Christmas T-shirt. After several trials and errors, I managed to apply elastic under the bust and at the hem of the sleeves. I tried it on – a pure disaster as far as both esthetics and comfort go. Too tight elastics in all the wrong places… The T-shirt had to take a time-out in the closet.

Tôt ou tard il fallait bien le sortir et en faire quelque chose. J’ai donc patiemment, à l’aide de ma lampe LED équipée d’une loupe (sans laquelle cela aurait été mission impossible), enlevé tous les élastiques (des kilomètres!!!!).

Well, sooner or later, I had to pull it out and make someting of it. I patiently, with the help of my daylight lamp with magnifying glass (without it, I could never had done it), undid all the tiny stitches that held the elastic to the fabric (miles and miles of them!!!!).

Il reste un T-shirt assez ordinaire, à porter sur un col roulé en hiver et sur un débardeur noir aux beaux jours (le tissu étant un voile bien transparent). Et beaucoup plus de idées sur comment faire – et surtout ne pas faire! – en matière d’élastiques!

At the end, I have a rather ordinary T-shirt, to wear over a turtleneck in winter and over a black camisole when spring comes (the fabric is a transparent netty thing). Plus lots of ideas of how to handle – and especially how to not handle – elastics!

T-shirt de Noël – Christmas T-shirt

Ma fille me dit que les photos dans le miroir de la salle de bain, c’est nul… Mais parfois, on n’a pas de photographe sous la main!

My daughter tells me that pictures taken in the bathroom mirror are soooo lame… But sometimes, there is no photographer available!

En 2011, je vais dompter ma surjeteuse, et j’ai déjà commencé! T-shirt réalisé avec des tissus en stock sur la base d’un modèle Burda découpé et retravaillé. Personne m’a demandé si c’était moi qui l’avait fait, ce que je prends comme un compliment!

In 2011, I will tame my serger, and I’ve already started! This T-shirt was made with fabric from my stash, using a Burda pattern that I cut up and reworked. Noone asked me if I made it myself – I consider that to be a compliment!

Un été couture – A sewing summer

Chez nous, les vacances d’été se sont transformés en stage de couture. C’est ma fille qui coud, je ne suis qu’une simple animatrice.

Summer break has transformed our house into a sewing studio. My daughter sews, and I cheer her on.

Pour son premier projet, elle a choisi librement son modèle. Certes, il était publie dans un magazine Burda « couture facile », mais je ne sais pas vraiment si on peut parler d’un modèle facile. Dans cette robe, les devants sont en deux parties chacun, le dos est en quatre, et le tout est monté sur un empiècement en pointe – look assuré, mais pas facile à coudre.

For her first project, she chose the pattern according to her own wishes. This was a pattern from a Burda « easy sewing » magazine, but I don’t think it’s really easy sewing. In the dress she made, each front is made from two parts, the back is made from four parts, and all this is sewn to a pointy yoke – it looks great, but it’s not easy to sew!

En tout cas, elle est très contente du résultat – et moi, je suis très fière d’elle…

In any case, she’s very happy with the outcome – and I’m very proud of her…