CarpeT Diem – Barjolaine nous parle de son modèle

Une mini interview avec Véronique Chermette, alias Barjolaine, au sujet de son modèle CarpeT Diem !

Annette : Quelle était ton inspiration pour CarpeT Diem ?

Véronique : Annette m’a proposé un joli combo de couleurs, et m’a demandée ce que ça m’inspirait? … je voulais sortir des traditionnelles rayures, et je ne savais pas quel point de crochet choisir. Alors l’idée d’un petit plaid façon « log-cabin » m’est assez rapidement venu en tête. De plus, j’avais un projet de livre chez mon éditeur Les Editions Le Temps Apprivoisé, dont le sujet était … plusieurs points au crochet!

Annette : CarpeT Diem est un modèle très riche en points variés. Tu as publié récemment un livre intitulé 150 points de crochet. Veux-tu nous dire quelques mots sur ce livre ?

Véronique : Ce livre fut l’occasion pour moi d’effectuer plein de recherches au sujet de points déjà connus ou pas, de les essayer, de les décortiquer, de les peaufiner et de les mettre par écrit à ma façon. En faire les diagrammes à main levée fut un réel challenge car je ne suis pas graphiste du tout et pas très douée en dessin. Si je vous dis que je me suis souvent aidée de papier millimétré sous mon papier calque vous me croyez ?

Annette : As-tu un point préféré au crochet ?

Véronique : Non. J’aime tous les points. de la simple maille serrée aux points beaucoup plus compliqués qui demandent concentration et contorsion !

Annette : Qu’est-ce qui fera danser ton crochet en 2017 ?

Véronique : Aucune idée ! Comme à mon habitude, je le laisserai parler et raconter ce que bon lui semble! Quand ça ne me plait pas, je défais et recommence, ou je passe à tout autre chose. Ça prend énormément de temps. Mais l’inspiration n’est pas toujours là…il faut savoir attendre.

 

Vous avez envie de crocheter CarpeT Diem ? Vous trouverez la fiche dans la boutique.

À partir du lundi 23 janvier 2017, on commence à crocheter ce modèle ensemble, dans le CAL CarpeT Diem ! Vous pouvez vous inscrire à la liste de diffusion et dans le groupe Facebook !

Interview créatrice : EclatDuSoleil vous parle d’Allure Nature

J’ai grand plaisir de partager avec vous cette mini interview avec EclatDuSoleil/Hélène Marcy, à l’occasion de la publication de son nouveau châle tricot, Allure Nature.

Allure Nature - EclatDuSoleil

Annette : Il me semble que le modèle Allure Nature est au départ une commande. Pourrais-tu expliquer comment est « né » ce châle ?

Hélène : D’un grand moment de fierté : le joli magazine « Passion Tricot » m’a sollicitée pour que je lui propose un châle d’été.
Donc j’ai eu un cahier des charges : une gamme de couleur, des propositions de fils, un modèle à la portée de la majeure partie des tricoteuses. Inhabituel pour moi qui n’en fait toujours qu’à ma tête, mais très sympa… et pas trop contraignant en fait.

A : Peux-tu nous dire quels points tu as utilisés dans Allure Nature, et pourquoi tu les as choisis ?

H : Je suis partie de points très simples : l’idée était qu’on puisse utiliser ce châle pour faire ses premiers pas en dentelle sans se décourager. D’où « 1 jeté / 2 mailles ensemble jusqu’à la fin du rang ». Du point mousse parce que j’en mets partout. Du point de blé parce que j’aime ça… et que ça mettait particulièrement bien en valeur le fil qu’on m’avait proposé comme « âme » principale pour le châle. Enfin une dentelle toute petite, qui rappelle le centre du châle, et qui permette d’expérimenter le travail perpendiculaire, où l’on rabat les mailles au fur et à mesure qu’on tricote sa bordure : je trouve cette technique très « smart ». Simple en réalité, mais très intrigante quand on ne l’a jamais utilisée.

A : Pour cette publication, tu as retricoté le châle avec le coton bio vendu dans ma boutique. Que penses-tu de ce fil ?

H : Ah ah, je connaissais le filateur, et cette fois encore, il ne m’a pas déçue ! Mais peut-être que je suis de parti pris : les gens qui me connaissent bien savent que j’ai un faible pour les italiens 🙂
Je dirais que c’est tout de suite devenu mon coton préféré. D’habitude, je n’aime pas tricoter le coton, je trouve que ça manque d’élasticité, et quand on tricote un peu vite, ça fait mal aux mains. Celui-là est doux, souple, et quasiment aussi élastique qu’une laine mérinos. En plus, il ne se dédouble pas, il reste bien tordu, proprement et souplement. On obtient donc des points avec une très bonne définition, un grand agrément au tricotage, et une fois l’ouvrage terminé, un drapé vraiment parfait pour un châle.
Quant aux couleurs, chacune pourra se faire son idée simplement en regardant les pelotes, même en photo. Moi qui adore les fils multi-couleurs, mais qui suis assez difficile sur les mélanges, je les trouve tous aussi gourmands les uns que les autres, très lumineux sans jamais être tape à l’œil. Je jure que personne ne m’a sponsorisée pour que je parle de ce fil, mais j’ai beau chercher, je ne lui trouve que des qualités.

Allure Nature, création EclatDuSoleil - chez Annette Petavy Design

A : Comment aimes-tu porter Allure Nature ?

H : Je l’aime parce qu’on peut le porter comme on veut : pour se réchauffer les épaules sur une robe d’été, ou en « doudou de cou », enroulé, avec la point devant ou derrière, voire noué comme un gavroche. Bref, une base de garde robe, idéale en demi-saison et pour toutes celles qui ne supportent pas la laine. Là, personne ne peut dire « ça gratte » !!

Merci beaucoup Hélène, pour cette interview et pour me laisser publier ton beau modèle dans ma boutique.

La fiche d’Allure Nature dans la boutique

Le kit Allure Nature

Le coton bio unile coton bio multicolore