Annette Petavy Design – Bulletin juin 2013 – Le jacquard au crochet, les bases

Des nouveautés :

Les explications pour Antonia sont maintenant disponibles dans la boutique :

shawlette antonia

Dans la fiche, vous trouverez les explications d’un petit châle (ci-dessus) ainsi que d’un pochon (ci-dessous).

pouch antonia

Vous pouvez ranger votre châle dans le pochon, ou l’utiliser comme « paquet cadeau » si vous offrez le châle !

Plus d’informations dans la boutique.

Au tricot, je vous propose la traduction française d’un très beau châle de Kirsten Kapur, Portico :

portico

Pour des idées sur les fils à utiliser pour ce modèle, je vous propose de lire le billet sur mon blog.

Vous trouverez aussi plus d’informations dans la boutique.

Le jacquard au crochet, les bases

Mon inspiration pour le bulletin vient de plusieurs sources – cette fois-ci c’était une demande directe par mail d’une lectrice. Elle voulait savoir plus sur le jacquard au crochet, tapestry crochet en anglais.

Le jacquard au crochet ressemble au jacquard au tricot, dans le sens où on mélange deux (ou plusieurs) couleurs, en changeant de couleurs entre les mailles sur un même rang. Très souvent, le jacquard au crochet est travaillé en rond avec des mailles serrées.

Quand je pense au jacquard au crochet ou tapestry crochet, je pense tout de suite à Carol Ventura, qui est une grande spécialiste du sujet. Carol a beaucoup écrit sur le jacquard en Amérique du Sud, mais cette technique a aussi une tradition dans les pays nordiques. Il y a par exemple de vieilles ceintures suédoises crochetées de cette manière, et dans les pulls traditionnels de Korsnäs en Finlande on mélange le tricot et le jacquard au crochet.

Il y a beaucoup à dire sur cette technique, mais l’information n’est pas toujours facile à trouver dans toutes les langues. Et bien sûr, je voulais y ajouter mon grain de sel.

Cette demande était donc l’occasion pour moi de redécouvrir ma passion pour le jacquard au crochet. Quand j’ai commencé à m’intéresser « sérieusement » au crochet, l’une des choses qui m’ont épatées était la facilité avec laquelle on pouvait changer de couleurs. J’ai trouvé beaucoup plus facile à gérer plusieurs couleurs au crochet qu’au tricot. Par contre, à l’époque je savais beaucoup moins sur le crochet en général que maintenant, et mes expériences étaient souvent assez décevantes. J’ai eu un très grand plaisir à revenir au jacquard maintenant, avec beaucoup plus de connaissances.

Regardons maintenant comment faire du jacquard au crochet. Je vais vous le montrer sur un échantillon travaillé en rond – dans de nombreuses régions du monde, le jacquard est travaillé exclusivement de cette manière. Dans les échantillons de ce bulletin j’ai utilisé uniquement des mailles serrées. Comme déjà indiqué, c’est la technique traditionnelle (mais rien ne vous empêche d’utiliser d’autres mailles).

switching colours

Quand vous changez de la couleur A (beige) à la couleur B (marron) il faut faire la dernière étape (« un jeté, écouler les deux dernières boucles ») de la dernière maille en A avec la couleur B. (Voir un ancien bulletin, de septembre 2008, sur cet astuce pour faire des changements de couleurs nets et précis).

neat colour change

La dernière maille en couleur A est terminée, et nous avons une boucle en couleur B sur le crochet. Maintenant, nous allons continuer à travailler en couleur B. En le faisant, nous allons cacher le fil de couleur A dans chaque maille en couleur B.

carrying the yarn

Pour ce faire, il faut laisser courir le fil en couleur A sur les mailles du rangs en dessous ou, comme je l’ai fait ici, un peu décalé vers l’envers du travail. Si vous décalez le fil « caché » vers l’envers, vous aurez moins de couleur A qui se voit à travers les mailles en couleur B. Mais si vous trouvez difficile de décaler le fil sans l’accrocher, faites-le courir sur le dessus des mailles pour travailler plus facilement.

working in colour b

Continuez en couleur B, en laissant couleur A courir à l’intérieur des mailles, jusqu’à ce que vous voulez ou devez changer de couleur de nouveau. Répétez alors l’opération décrite ci-dessus en inversant simplement les couleurs.Et c’est tout ! Presque …

Pour éviter les nœuds quand je travaille avec deux couleurs, j’essaie de toujours faire la même chose quand je passe un fil sur l’autre au changement de couleur. Si vous passez toujours votre fil plus clair au-dessus du fil plus foncé, les deux vont rester bien séparés.

Même avec des toutes petites variations de cette technique très simple, vous pouvez obtenir des résultats assez différents. Regardez :

classic tapestry crochet

Ici, j’ai fait des mailles serrées classiques sous les deux brins en rond. Après avoir établi un dessin très simple, alternant 6 mailles roses et 6 mailles jaunes, j’ai continué en piquant toujours une maille rose dans une maille rose et une maille jaune dans une maille jaune. Vous voyez très clairement que, même si j’ai travaillé les mailles de chaque couleur les unes sur les autres, les « rectangles » penchent nettement vers la droite.

C’est quelque chose de normal, puisque les mailles au crochet sont asymétriques. Les deux brins sur le dessus de la maille sont légèrement décalés vers la droite par rapport au « corps » de la maille. Quand on travaille en rond sans tourner, il n’y a rien pour équilibrer l’asymétrie, et par conséquent les colonnes de mailles penchent vers la droite.

Par ailleurs, même si cet échantillon a été repassé, vous pouvez voir qu’il est cintré au niveau des rangs travaillés en deux couleurs. Le jacquard au crochet peut resserrer les mailles en largeur par rapport à des mailles serrées en une seule couleur (et c’est très clairement le cas quand c’est moi qui crochète). Une façon d’égaliser le rendu entre les rangs est de cacher l’autre fil dans les mailles aussi sur les rangs en une seule couleur. Vous laissez le deuxième coloris courir à l’intérieur des mailles même si vous n’en avez pas besoin sur le rang en question.

back loop tapestry crochet

Dans cet échantillon, la seule différence par rapport au précédent est que j’ai travaillé mes mailles serrées seulement sous le brin arrière.

(Les premiers rangs de l’échantillon sont différents aussi, mais c’est juste parce que je voulais en même temps tester une façon facile de démarrer un travail plat en rond).

Ici, les colonnes de mailles sont droites et les rectangles sont réellement rectangulaires. Je pense que cela vient du fait que la « connexion » entre la nouvelle maille et celle en dessous est plus souple, et le « corps » de la maille au-dessus a la place pour s’aligner verticalement sur le « corps » de la maille en dessous. Le fait de travailler avec des colonnes de mailles droites est un avantage indéniable pour obtenir le dessin que l’on souhaite. Par contre, il faut noter que la surface du travail a un aspect différent. En piquant seulement sous le brin arrière, on obtient une petite barre horizontale (qui correspond au brin avant) sur chaque rang. On peut aimer cet aspect, ou pas. Personnellement, j’aime beaucoup. Peut-être parce que c’est très proche de la technique traditionnelle utilisée dans les pays nordiques, ou peut-être parce que c’est la technique utilisée par mon amie Danielle Kassner dans ses magnifiques modèles de jacquard au crochet.

back and forth tapestry crochet

Et bien sûr, il me fallait savoir à quoi ressembleraient mes rectangles de 6 mailles et 8 rangs si je les travaillais à plat, en aller-retours.

Comme on voit alternativement l’endroit et l’envers des mailles, la surface est plus irrégulière, et cela se voit vraiment au bord des rectangles. Ils sont beaucoup moins net que dans les autres échantillons. Pour ma part, je suis moins attirée par cet aspect, mais je pense qu’il a du potentiel si vous recherchez des lignes floues, peut-être pour un travail ressemblant à de l’ikat.

Maintenant vous en savez assez pour vous lancer dans vos propres expériences. Mais j’ai encore envie d’explorer cette technique. Il se peut donc que je vous en reparle très prochainement. À suivre …

À bientôt !

signatureIndex bulletins d’information

Enregistrer

Enregistrer

4 réponses sur “Annette Petavy Design – Bulletin juin 2013 – Le jacquard au crochet, les bases”

  1. Bonjour et merci pour votre tutoriel très clair.
    Auriez vous le même tutoriel de jacquard avec des brides ? Je n’arrive pas à cacher la 2e couleur.
    Merci pour votre aide

    1. Bonjour,
      Pour le moment, je n’ai fait du jacquard qu’avec des mailles serrées. Je trouve personnellement le résultat plus satisfaisant.
      Si vous lisez l’anglais, l’américaine Laurinda Reddig a travaillé sur l’intarsia réversible au crochet. Elle utilise des brides, et vous pouvez peut-être trouver des informations utiles dans ses publications.
      Merci pour votre commentaire !

      Annette

Répondre à Hélène Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.