La fin d’une histoire – The end of a story

Chère aiguille circulaire Inox 4 mm,

Dear 4 mm Inox circular needle,

Je sais que notre relation a souvent été conflictuelle, mais là, je trouve que tu exagères.

I know that our relationship has often been difficult, but I think you’re going too far.

Je t’avais acquis lorsque je commençais à comprendre ce que le tricot en rond pourrait m’apporter. Sans doute pensais-tu à l’époque qu’on aurait de nombreux grands et beaux projets communs. Je comprends que tu as été déçue lorsque mon kit KnitPro est arrivé dans ma vie. Tu n’avais plus la même importance pour moi.

I acquired you when I started to realize what circular knitting could add to my life. At the time, you probably thought that we would work on plenty of great and beautiful projects, you and I. I understand your disappointment when the KnitPro kit came into my life. You stopped being really important to me.

C’est vrai que je t’ai délaissé, mais tout n’est pas de ma faute. Si tu n’avais pas été si rigide, si récalcitrante, si peu glissante… Le tricot avec toi était, franchement, souvent un calvaire. Tu ne tenais absolument pas compte de mes besoins. Pour moi, le magic loop est un élément essentiel de ma vie de tricoteuse, indispensable pour m’épanouir. Tu refusais de t’y prêter, prétextant que ce n’étais pas naturel, que cela te dégoûtait. Au bout d’un moment, je n’ai plus voulu me battre avec toi sur ce sujet.

It’s true that I set you aside, but it’s not entirely my fault. If you had been less rigid, less obnoxious, a little more slippery… Honestly, knitting with you was often a struggle. You didn’t care about my needs. To me, the magic loop is an essential part of a satisfying knitting life. I need it to be happy. You refused to do it, pretending it was unnatural and disgusting. After a while, I decided not to argue with you on the subject anymore.

Et même si je t’ai laissé dans un tiroir sombre pendant longtemps, je tiens à préciser que tu étais toujours chez moi. Je ne me suis pas débarrassée de toi, comme de ces aiguilles abandonnées et désespérées qu’on peut trouver chez Emmaüs un jour de pluie. Tu étais là, bien au chaud.

And even if I left you in a dark drawer for a long time, I must underline the fact that you were still in my house. I didn’t get rid of you. You weren’t one of those lonely and desperate needles that can be found in a charity shop on a rainy day. You were here, at home.

Puis, devant la défection soudaine et inattendue de ma pointe KnitPro 4 mm, une triste histoire de pas de vis qui lâche, je t’ai ressortie. Je t’ai confié un ouvrage qui me tenait à coeur depuis un moment, un projet très personnel, loin de mes occupations professionnelles et les pressions extérieures. C’était une marque de confiance, un remerciement de ta fidélité et ta patience.

And when my 4 mm KnitPro tip suddenly and unexpectedly failed me (a sad story about abandon involving a miserable screw thread), I took you back. I entrusted you with a project that was close to my heart, a very personal project far from my professional activities and external pressure. It was a way for me to show my trust in you, to thank you for your loyalty and your patience.

Et voilà comment tu me remercies – en me quittant de façon définitive, sans prévenir, l’ouvrage à peine commencé.

And this is how you thank me for all this – leaving me forever, without warning, the project hardly begun.

Tant pis, c’est tout de même de ta faute. Ne crois pas que je vais pleurer. Tu fais partie du passé maintenant, j’ai des aiguilles plus belles et plus performantes dans ma vie. Madame Gwenola peut me fournir toujours des plus jolies, des plus jeunes, alors toi, vieille ingrate, je vais t’oublier. Tu vas directe à la destination finale, celle que tu redoutais tant – la poubelle.

I don’t care, it’s your own fault. Don’t imagine I will cry over you. You’re part of the past now, I have more beautiful and better performing needles in my life. Madame Gwenola can always get me prettier ones, younger ones. I’m going to forget you, you ungrateful hag. You’re going directly to your final destination, the one that scared you so – the trash can.

10 réponses sur “La fin d’une histoire – The end of a story”

  1. garde la, elle peut toujours servir à faire des grands rgs aller/retour, il suffit de lui mettre un « bouchon » !!!
    ou pour bloquer un châle!!!
    moi, je me sers de mes vieilles cordes de guitare pour bloquer!

  2. mdr
    lol
    en depit desmauvais moments que ca a du te causer, ta lettre d’amour est trop drole
    in spite of the misfortunes this broken needle may have caused you, your dear john letter is hilarious

  3. Bonjour Annette!

    C’est une petite histoire que j’aurai pu raconté mais tu le fais beaucoup mieux que moi! Quand on a gouté aux knit pro les autres aiguilles sont laissées dans un coin ou, comme moi, données.

  4. Quelle belle lettre de rupture!!! On y voit tant de passion dans votre histoire, des conflits, de l’amour, mais hélas, cela c’est finit tragiquement…
    Comment faire le poids face à des KnitPro? Elle le savait, elle a préféré fuir au lieu de se battre… c’est un peu lache.
    Mais soit heureuse maintenant, ton coeur est libre d’aimer pleinement une nouvelle paire de KnitPro =D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *