Annette Petavy Design – Bulletin septembre 2012 – Rentrer les fils

Du neuf:

Un nouveau modèle très polyvalent d’EclatDuSoleil: La vie en rayures.

a life in stripes

Dans cette fiche, EclatDuSoleil donne les instructions pour la partie centrale en rayures fines, ainsi que pour trois bordures différentes. Jouez avec les combinaisons des couleurs et le choix des bordures, et vous pourrez faire de très nombreux châles uniques et différents!
Plus d’informations dans la boutique.

La fiche de mon étole Organic, publiée pour la première fois dans le magazine britannique Inside Crochet en 2010, a été retravaillée et traduite en français.

organic stole

La fiche comprend également des indications sur comment adapter le modèle si vous souhaitez utiliser un fil différent.
Plus d’informations dans la boutique!

Rentrer les fils:

C’est un sujet simple, je sais – mais c’est la question que chaque personne qui vient au cours de crochet pour débutants pose: comment rentrer les fils à la fin du travail?

Il y a probablement de nombreux lecteurs de ce bulletin qui sont des crocheteurs expérimentés et qui savent rentrer les fils les yeux fermés. Mais d’autres ont moins d’expérience, et ce sujet n’est pas souvent traité dans les livres sur le crochet.

Et bien sûr, comme presque toujours quand il s’agit de crochet, vous pouvez rentrer vos fils de plein de façons différentes. Si vous avez une autre méthode que la mienne, je serai ravie de la connaître!

D’abord, si vous pouvez rentrer les fils au fur et à mesure du travail, c’est une bonne idée. J’ai expliqué cette technique dans le bulletin de janvier 2009.

Mais il se peut que cette technique ne conviennent pas à votre projet de crochet. Peut-être utilisez vous un point ajouré où les fils rentrés se voient. Peut-être travaillez vous en rayures étroites en plein de couleurs, et votre travail se déforme si vous crochetez par-dessus les fils à rentrer. Peut-être utilisez vous un fil très épais, ou inadapté à cette technique pour une autre raison.

Alors, on fait comment?

Il faut d’abord avoir quelques aiguilles relativement épais à bout rond, appelées aiguilles à laine. C’est bien d’avoir plusieurs tailles sous la main pour pouvoir choisir celle qui convient le mieux pour le fil que vous utilisez.

yarn needles

Il y a des gens qui rentrent leurs fils avec leur crochet. C’est vrai que cela évite d’avoir un autre outil à portée de main, mais je préfère une aiguille à laine. Je trouve que c’est plus précis – on obtient plus facilement un résultat bien net.

Puisqu’il faut enfiler le bout du fil sur l’aiguille, il ne faut pas couper votre fil trop court quand vous l’arrêtez.  Au début, visez une longueur d’à peu près 20 cm pour pouvoir travailler confortablement.

Vous allez rentrer vos fils sur l’envers du travail (s’il y a un envers – certains modèles sont reversibles). Pour distinguer l’endroit de l’envers, une méthode consiste à regarder le dessus du dernier rang travaillé (si c’est un rang sur l’endroit). Si vous voyez le haut des mailles, vous être sur l’endroit (à droite ci-dessous). Si vous voyez surtout des bosses, vous êtes sur l’envers (à gauche ci-dessous).

right side, wrong side

Toutefois, il se peut que le point comporte des éléments importants qui sont tournés dans l’autre sens. Dans mon échantillon, j’ai considéré que le dernier rang était un rang sur l’envers, et que l’endroit du travail était le côté où les groupes de brides étaient sur l’endroit.

Enfilez votre fil à rentrer sur une aiguille à laine. Choisissez une aiguille qui ne paraît ni trop fine, ni trop épaisse par rapport à votre fil. Le fil doit pouvoir passer dans le chas de l’aiguille sans difficulté, mais l’aiguille ne doit pas être si épaisse qu’elle déforme les mailles en passant dedans.

Si la dernière maille dans le dernier rang est une bride (ce qui n’est pas rare), cherchez la petite bosse sur le bord extérieur de la maille (cette bosse est formée par le jeté dans la bride). Fixez la dernière boucle dans votre travail en passant l’aiguille dans cette bosse – sauf indication contraire, il faut toujours passer l’aiguille sous le fil et non pas en piquant dans le fil.

ill3

Retournez votre travail dans le sens qu’il faut pour continuer sur l’envers. Si la dernière maille du dernier rang est très haute, vous voudrez peut-être passer sous un brin ou deux le long du dos de la maille. Dans mon cas, c’est une bride, et je suis donc déjà près du pied de la maille. Je passe mon aiguille dans le pied de la maille, sous les deux « jambes ».

ill4

Le pied des mailles est un bon endroit pour cacher les fils. Mais dans mon échantillon, cette maille est toute seule à la lisière. Il faut que je me déplace à travers un arceau pour atteindre le groupe de brides le plus proche.

Quand je dois rentrer un fil à travers plusieurs mailles en l’air, j’essaie de le tisser le long de cette chaînette. Ici, l’arceau est court, mais parfois il faut faire cela sur un plus grand nombre de mailles. Piquez du haut vers le bas dans une maille en l’air, du bas vers le haut dans la suivante, du haut vers le bas dans la suivante, du bas vers le haut dans la suivante etc.

ill

Après être passée par le pied d’une maille serrée, j’arrive à mon groupe de brides. Cependant, je suis actuellement en haut de la première maille du groupe, et je dois « descendre » vers les pieds des mailles. Maintenant, je cherche les « bosses » du dos de la maille, et passe à travers une ou deux (plus pour une maille plus haute).

ill6

Quand j’arrive aux pieds des mailles, c’est facile de passer dedans en enfilade. Notez tout de même que je prévois de couper mon fil ici. C’est pourquoi je ne passe pas sous la dernière « jambe » de la dernière maille du groupe. Le bout coupé sera moins visible sur l’endroit si je le coupe ici, plutôt qu’au bord du groupe de mailles.

ill7

Alors, quand est-ce qu’il faut estimer qu’on a fini et qu’il est temps de couper le fil? Cela dépend beaucoup du fil utilisé. En général, le strict minimum est de rentrer 2 – 3 cm, mais je préfère nettement pousser jusqu’à au moins 4 – 5 cm. Ainsi, si une petite longueur de fil arrive à se dégager, votre travail ne se défera tout de même pas.

Mais si votre fil est glissant, il vous faudra probablement rentrer une longueur un peu plus importante, et en plus finir l’opération avec un peu plus d’attention. J’utilise deux méthodes différentes dans ce cas.

La première méthode consiste à passer l’aiguille dans le fil des dernières mailles plutôt qu’en-dessous.

ill8

Suivant le fil utilisé, il vous faudra peut-être changer pour une aiguille à bout pointu. Le fil à rentrer sera pris dans les brins individuels du fil, et sera donc plus solidement ancré.

Parfois, on ne peut pas procéder ainsi. Dans ce cas, je reviens sur mes pas comme suit:

ill9

Passez sous les pieds des mailles, y compris la dernière jambe de la dernière maille du groupe. Tournez dans l’autre sens, passez par-dessus la dernière jambe et sous les pieds en sens inverse.

ill10

En faisant faire un demi-tour à votre fil, vous l’attachez plus solidement dans votre travail.

Quand le fil est bien rentré, il faut le couper. Coupez votre fil quelques millimètres au dessus de la surface du travail. Je préfère ne pas couper trop court, surtout s’il y a un côté endroit et un côté envers. Si vous travaillez avec du coton, vous pouvez frotter le bout coupé un peu avec vos doigts pour l' »ébouriffer » – il restera plus facilement en place ainsi. Si vous faites un modèle reversible, vous pouvez tirer un peu sur le travail pour cacher le bout du fil dans les mailles (cela marche bien surtout si vous avez rentré le dernier bout à travers plusieurs pieds de mailles).

Et si vous pensez que votre méthode pour rentrer les fils est meilleure, je serai absolument ravie de la connaître!

A bientôt!

signature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.