Annette Petavy Design – Bulletin d’information novembre 2012 – Des cercles plats

Des cercles plats:

En ce moment, je travaille sur des petits modèles pour un cours que je donnerai ici à Lyon sur le thème « J’habille ma maison en crochet ». Les participants apprendront comment faire des petits objets décoratifs, qui fonctionneront aussi très bien comme cadeaux. Il s’agit par exemple de transformer un pot de yaourt en verre en photophore, ou d’habiller le couvercle d’un pot à confiture vide de crochet pour l’utiliser comme « paquet cadeau ».

L’idée n’est pas seulement d’apprendre comment faire les modèles spécifiques qui font l’objet du cours, mais aussi de réfléchir à comment s’y prendre pour habiller n’importe quel objet courant de crochet. Pour ce faire, il faut entre autre savoir crocheter un cercle plat. Ce cercle peut ensuite servir pour faire le fond du photophore, le dessus du couvercle du pot, mais aussi le fond d’un sac ou le dessus d’un chapeau.

Je ne pense pas avoir déjà expliqué les règles simples pour crocheter des cercles plats, les donc voici!

Commençons avec l’exemple d’un cercle en brides:
4 ml, former un anneau avec 1 mc dans la première ml.
Tour 1: 3 ml (comptent pour une br), 11 br dans l’anneau. Fermer le tour avec 1 mc dans la 3ème ml au début du tour – on a 12 m.
Tour 2:  3 ml (comptent pour une br), 1 br dans la même m que la mc, 2 br dans chaque m jusqu’à la fin du tour. Fermer le tour avec 1 mc dans la 3ème ml au début du tour – on a 24 m.
Tour 3:  3 ml (comptent pour une br), 1 br dans la même m que la mc, 1 br dans la m suivante. *2 br dans la m suivante, 1 br dans la m suivante*. Répéter de * à * jusqu’à la fin du tour. Fermer le tour avec 1 mc dans la 3ème ml au début du tour – on a 36 m.
Tour 4:  3 ml (comptent pour une br), 1 br dans la m suivante, 2 br dans la m suivante. *1 br dans chacune des 2 m suivantes, 2 br dans la m suivante*. Répéter de * à * jusqu’à la fin du tour. Fermer le tour avec 1 mc dans la 3ème ml au début du tour – on a 48 m.

Est-ce que vous commencez à voir comment cela fonctionne? Pour chaque tour, les augmentations (2 br dans la même maille) sont espacées d’une m de plus. La raison est que vous ajoutez le même nombre de mailles sur chaque tour – quand on travaille en brides, on en ajoute 12. Quelle que soit la taille de votre cercle en brides, vous devez augmenter de 12 m sur chaque tour.

Le nombre de mailles à augmenter sur chaque tour dépend de la hauteur de la maille.

Voici le nombre d’augmentations pour les mailles les plus courantes:
mailles serrées: ajouter 6 m sur chaque tour
demi-brides: ajouter 8 m sur chaque tour
brides: ajouter 12 m sur chaque tour
doubles brides: ajouter 24 m sur chaque tour

Quelques astuces:

Prenez bien soin de ne pas travailler dans la maille coulée qui ferme le tour! Il y a tant de cercles qui devraient rester plats, mais qui finissent par onduler et mal se comporter parce que la crocheteuse ou le crocheteur a pris la maille coulée pour une « vraie » maille. Cette maille coulée ne compte pas quand on compte le nombre de mailles sur le rang. Si vous avez du mal à voir où cette maille coulée se trouve, marquez-la avec un épingle de nourrice dès que vous l’aurez fait.

Décalez vos augmentations. Si vous augmentez toujours au même endroit, vous obtiendrez une forme angulaire plutôt qu’un cercle. Cette tendance sera de plus en plus marquée plus vous ajoutez des rangs à votre cercle.

Si vous préférez, vous pouvez démarrer votre cercle avec une boucle ajustable (voir le bulletin de juin 2010), pour minimiser le trou au milieu. Je trouve que c’est pratique et utile surtout pour les cercles en mailles serrés, où la boucle ajustable permet d’éliminer complètement le trou du milieu.

D’un autre côté, si vous trouvez que c’est difficile de travailler dans un anneau formé par seulement quatre mailles en l’air, essayez avec cinq (ou même six si vous travaillez en doubles brides).

Quand on crochète des cercles, la plupart du temps, on ferme chaque tour avec une maille coulée, comme dans le cercle en brides expliqué plus haut. Toutefois, si vous faites un cercle en mailles serrées, vous avez le choix – vous pouvez soit fermer les tours avec une maille coulée, soit travailler en spirale. Dans ce dernier cas, il vous faudra marquer la première maille du tour et replacer ce repère pour chaque tour, pour savoir ou le tour commence et se termine.

Dans un cercle uni travaillé en spirale, le changement de tour est pratiquement invisible.

 

Toutefois, si vous travaillez en rayures, la limite entre les tours sera plus visible en travaillant en spirale. Dans la photo ci-dessous, le cercle à gauche est crocheté avec des tours fermés par une maille coulée, et le cercle à droite est travaillé en spirale.

 

Pour une finition propre d’un cercle en mailles serrées travaillé en spirale, je vous propose de terminer le dernier tour et ensuite faire une maille coulée dans chacune des deux mailles du début du tour, avant d’arrêter le fil.

Voilà, maintenant vous possédez les bases pour les cercles plats!

Comme indiqué plus haut, les cercles plats peuvent s’intégrer dans de nombreux types de projets. Le fait de comprendre comment construire un cercle, et comment le nombre d’augmentations change en fonction de la hauteur des mailles utilisées, peut aussi être le début d’autres aventure. Peut-être voudrez-vous faire un châle circulaire, ou inventer vos propres motif circulaires? Prenez votre crochet, essayez, et tenez-moi au courant des résultats!

A bientôt!

Enregistrer

Enregistrer

2 réponses sur “Annette Petavy Design – Bulletin d’information novembre 2012 – Des cercles plats”

Répondre à cécile Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.