Annette Petavy Design – Bulletin octobre 2013 – Rayures d’un seul rang

Rayures d’un seul rang

Pour ce mois-ci, un sujet que j’ai déjà abordé dans le bulletin d’information de juillet 2010. Toutefois, je pense qu’il mérite d’être traité encore une fois. Un grand nombre d’abonnés se sont ajoutés depuis trois ans, et j’ai récemment eu plusieurs questions sur ce sujet. C’est la technique utilisée par EclatDuSoleil pour obtenir l’effet désiré dans des modèles intéressants comme Rayons de couleurs, La vie en rayures ou encore le récent Sea and Sun. Si vous vous êtes demandé comment travailler ces rayures sur un seul rang, ce bulletin est pour vous.

Voici un simple échantillon en brides auquel je souhaite ajouter des rayures d’un seul rang. J’ai travaillé mon échantillon sans compter les chaînettes en début de rang pour une maille – cf le bulletin de juillet 2009.  On peut noter que j’ai terminé le dernier rang en jaune complètement, sans anticiper le changement de couleur en réalisant la dernière maille. J’ai choisi de ne pas tourner mon travail.

Maintenant, placer un marque-maille ou une épingle à nourrice dans la boucle jaune sur le crochet. Ce crochet doit être libéré pour travailler la couleur suivante. Insérez le pour attacher le fil de couleur B dans le haut de la dernière maille du rang précédent.

Travailler le rang en couleur B comme n’importe quel rang. Quand vous l’avez terminé, mettre un autre marque-maille ou épingle dans la boucle sur le crochet. Ne pas tourner.

La raison pour laquelle il ne faut pas tourner votre travail est que vous allez reprendre la couleur A (jaune), et la boucle jaune se trouve déjà à la lisière de droite.

Reprendre la boucle en couleur A sur le crochet. Faire 2 ml pour compenser pour la hauteur du rang précédent, et attacher le fil avec une maille coulée dans la première maille du rang précédent, ou, si vous avez remplacé la première maille par des mailles en l’air, la dernière de ces mailles en l’air. Ces 2 ml « compensatoires » ne comptent pas pour une maille, elles sont uniquement là pour repositionner le fil.

Travailler le rang comme n’importe quel rang. Si vous voulez changer de couleur de nouveau, comme je le fais ici, placer un marque-mailles dans la boucle de couleur A. Puisque les deux boucles sont à la lisière de gauche, il faut maintenant tourner.

Exactement comme avant, faire 2 ml pour remonter le rang précédent, accrocher avec une maille coulée et crocheter le rang normalement.

Là vous pouvez bien sûr continuer à travailler en couleur B, et reprendre couleur A plusieurs rangs plus haut. Il faut simplement faire 2 ml pour compenser la hauteur de chaque rang, et accrocher le fil avec une maille coulée en haut de chaque rang au niveau de la lisière.

Voilà une façon de faire. Vous pouvez faire vos propres expériences quand il s’agit de gérer les deux fils. Vous pouvez essayer de changer de couleur dans les mailles en l’air en début de rang, ce qui élimine l’une des boucles à laisser en attente. Vous reprendrez le fil en piquant le crochet dans le travail pour reformer une boucle avec le fil quand vous en aurez besoin. Suivant le point et votre façon à crocheter, variez le nombre de mailles en l’air utilisées pour remonter les rangs.

Vous pouvez aussi essayer de simplement allonger la boucle sur le crochet pour compenser pour la hauteur du rang, pour une lisière plus fine.

Dans l’échantillon ci-dessus, j’ai utilisé des simples brides. Cependant, il peut être très intéressant d’utiliser des rayures d’un seul rang dans d’autres points, afin d’obtenir des effets différents.

Regardez comment des simples V:s changent d’aspect en comparant le travail en une seule couleur et des rayures d’un rang.

Je trouve ces zigzags très sympas ! Je ne peux pas m’attribuer l’idée. Je l’ai trouvé sur un blog à travers une épingle sur Pinterest et je l’ai retenue. Malheureusement, je n’arrive pas à retrouver le blog, mais je me souviens que l’auteur avait remarqué qu’elle avait un très grand nombre de fils à rentrer à la fin du travail. Avec des rayures travaillées comme décrit ci-dessus, vous n’en aurez que quatre (deux par couleur). Une autre façon de travailler ces rayures d’un rang est de les insérer de manière plus éparse dans un point.

Bien entendu, vous pouvez insérer ces rangs contrastants n’importe où. Peut-être voudrez vous n’en faire qu’un seul, à l’ourlet d’un vêtement par exemple. Je trouve que c’est une façon intéressante de mettre en valeur un élément du point. Ajouter un rang contrastant montre comment ce rang est construit, et le « pousse vers l’avant ».

Dans cette situation, avec plusieurs rangs entre les rayures fines, je vous propose de couper le fil de couleur contrastante après chaque rayure. On peut noter que j’ai choisi de travailler tous les rangs sur l’endroit du travail. Avec cette technique, vous êtes totalement libre de choisir à quelle lisière commencer votre rang.

De nombreux points sont construits à partir de deux rang très différents qui alternent. Souvent, un rang est composé d’un élément plus spectaculaire, tandis que le rang suivant est simplement utilisé pour revenir en début de rang et créer un fond.

Dans le point ci-dessus, l’élément spectaculaire sont des coquilles. Elles alternent avec des rangs de fond nettement plus simples.

Dans l’échantillon rayé, j’ai utilisé une couleur plus vive pour les coquilles et une couleur plus sombre pour les rangs de fond. Ainsi, les coquilles sont encore plus mises en valeur, à mon avis. C’est intéressant de noter que l’échantillon uni a un endroit et un envers bien distincts, puisque toutes les coquilles sont travaillées sur le même côté. L’échantillon rayé est réversible, puisque les coquilles sont travaillés alternativement sur un côté ou l’autre. Ceci peut être un avantage, ou pas.

Qu’il soit complexe ou simple, n’importe quel point peut changer d’aspect s’il est travaillé en deux couleurs ou plus, ou peut-être dans différents types de fil. Sortez vos crochets et lancez vous ! Si vous trouvez des façons intéressantes d’appliquer ces idées, n’hésitez pas à m’en faire part !

Tous les échantillons dans ce bulletin ont été réalisés avec du mérinos fin et un crochet de 3,5 mm.

À bientôt !

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.