Annette Petavy Design – Bulletin septembre 2015 – Le point de Jämtland

Dans la boutique

On démarre la saison avec un superbe modèle de cardigan, créé par Sarah Mombert : Louise Labé.

Louise Labé by S. Mombert (17)
Cette veste et ses magnifiques bordures torsadées sont vraiment dignes de La Belle Cordière !

Plus d’informations dans la boutique.

Pendant l’été, j’ai publié deux autres modèles de tricot. Les deux sont pensés pour les enfants, et les deux sont à réaliser dans le coton bio ultra doux (si vous voulez les adapter pour la saison froide, le mérinos fin fonctionnera aussi très bien).

Le premier modèle est une jolie tunique layette créée par Laurence Bertolle : À la Claire Fontaine.

à la claire fontaine tunique_02
La tunique est tricotée du haut vers le bas en trois couleurs. Le modèle est expliqué pour trois tailles : 3 (6/9, 12/18) mois.

Plus d’informations dans la boutique.

Le deuxième modèle en coton bio est une création de moi-même : la couverture tricotée Stina.

stina 1
Tricotée en diagonale avec le fil en double, c’est une couverture douce et confortable qui est à la fois facile et intéressante à réaliser.

Plus d’informations dans la boutique.

 

Sur le blog

colo du tricot banniere

La Colo du Tricot a fermé ses portes au 31 août. Fini les vacances ! Vous pouvez voir des contributions de plusieurs participants ici, ici et .

Nicole a gagné au tirage au sort – vous pouvez voir son prix ici.

 

 

2015-08-07 10.37.44
J’ai publié un nouvel épisode de mon podcast. Vous avez toutes les informations ici sur le blog – et comme la dernière fois, vous pouvez aussi regarder la version illustrée sur YouTube.

 

 

 

À venir

Du 17 au 18 octobre 2015, je serai présente au salon Brod et Patch en Velay, à Chadrac, tout près du Puy-en-Velay. Il y aura aussi Facile Cécile, Broderie Plaisir avec Caroline Gamb, Maguelone Broderie, Anis et Bergamote, L’Atelier des Coeurs et plein d’autres exposants.

Le 27 octobre 2015 de 10h à 12h, cours autour de la couverture Stina à la Boîte à Couture à Craponne (69). Inscriptions et renseignements : 04 78 57 34 52.

 

Le point de Jämtland

Il y a quelques années j’ai vu une paire de moufles très intéressantes sur le blog d’Ullcentrum. Ullcentrum est un fabriquant de fil suédois (parmi d’autres fils ils produisent le fil Linea que vous trouvez dans ma boutique), et il y a souvent beaucoup de choses passionnantes sur leur blog (malheureusement uniquement en suédois).

Les moufles étaient réalisées avec une technique appelée « nalbinding au crochet ». Le « nalbinding » (en suédois : « nålbindning » – le terme traduit s’écrit d’une multitude de manières) est une vieille technique textile, plus ancienne que le tricot et le crochet. On fait cela avec une aiguille plate et large en bois ou en corne, comme une grosse aiguille à coudre. Pour voir à quoi cela ressemble, vous trouverez une vidéo d’initiation en anglais ici: https://youtu.be/O8PXk5lTIZo.

L’histoire des ces moufles a commencé avec une autre moufle, très ancienne, qui se trouvait dans les collections du musée régional de Jämtland, au nord de la Suède. Le personnel du musée pensait que cette moufle était faite en nalbinding, mais elle était un peu différente des autres objets réalisées avec cette technique. Elsie-Britt Sondell Wärnersson, une passionnée de techniques textiles, a vu la moufle et a pensé qu’elle pourrait trouver de quelle manière elle avait été fabriquée. Elle a eu la permission de ramener la moufle chez elle un soir, avec des instructions très strictes de la ramener dès le lendemain matin et de ne pas altérer l’objet d’une quelconque manière.

Elsie-Britt a passé une nuit blanche, mais le matin suivant, elle avait terminé son analyse de la moufle. Elle avait compris qu’elle n’était pas faite en nalbinding, mais au crochet. Elle a pu rendre au musée l’ancienne moufle intacte, et commencer à en fabriquer des nouvelles. Elle a montré la technique a son amie Ulrika Andersson, qui a depuis publié plusieurs modèles en anglais sur Ravelry.

Quand Ullcentrum a commencé à publier des modèles et à montrer la technique dans des salons en Suède, il s’est avéré que cette technique n’était pas totalement oubliée. Lors d’un salon, Elsa Hällberg d’Arbrå (dans la region Gävleborg, un peu plus au sud que Jämtland), venue voir une démonstration, a expliqué qu’elle avait appris une version de la technique de sa mère, et qu’elle avait réalisé plus de 500 (!) moufles avec.

Si vous voulez voir des exemples de cette technique, vous pouvez effectuer des recherches sur Internet en utilisant la phrase « crocheted nalbinding » (en anglais) ou « virkad nålbindning » (en suédois), comme je l’ai fait. Par contre, je ne suis pas d’accord avec cette dénomination – tout simplement parce que ce n’est pas du nalbinding, mais un point de crochet. Je propose le nom « point de Jämtland », d’après la région suédoise où il a été redécouvert.

Les sources d’informations concernant ce point sont principalement en suédois, et difficiles d’accès pour la plupart des lecteurs de ce bulletin d’information. J’espère contribuer à faire connaître ce point – donc, regardons comment réaliser le point de Jämtland !

Faire une chaînette avec le nombre de mailles désiré plus 2. (Le point est crocheté en rond. Il faut donc faire une chaînette suffisamment longue pour que vous puissiez la fermer en rond et continuer à crocheter confortablement.)

La première maille se fait d’une manière un peu différente des autres, pour réduire quelque peu le surplus de matière créé au départ (vous verrez plus loin de quoi je veux parler).

image002

La première maille: Piquez le crochet dans la 2ème maille à partir du crochet, ramenez une boucle, piquez le crochet dans la maille suivante, ramenez une boucle; il y a 3 boucles sur le crochet; 1 jeté, passez à travers les 3 boucles.

Regardez attentivement les brins verticaux dans la maille que vous venez de faire:

image003
Le deux brins verticaux les plus à gauche (= les deux derniers brins verticaux) serviront pour faire la maille suivante.

Maille suivante (et toutes les autres): Piquez le crochet de droite à gauche sous les deux derniers brins verticaux de la maille précédente, piquez le crochet dans la maille suivante, ramenez une boucle assez longue; il y a 4 boucles sur le crochet; 1 jeté, passez à travers les 3 premières boucles, 1 jeté, passez à travers les 2 boucles restantes.

stitch
Répéter cette maille jusqu’à la fin de la chaînette de départ. C’est plus facile si vous ramenez des boucles relativement longues. Je lève tout simplement mon crochet un peu plus que d’habitude à chaque fois que je ramène une nouvelle boucle.

Maintenant nous allons fermer le travail en rond pour continuer en spirale.

first stitch

Ramenez le début du rang en formant un cercle, sans tordre le rang. La première maille est celle désignée par la flèche.

image008
Utilisez cette première maille comme la maille suivante où piquer le crochet pour ramener une boucle.

image009
Marquez la maille que vous venez de réaliser – c’est la première maille du tour.

Continuez à travailler en spirale. Replacez le marqueur dans la première maille de chaque nouveau tour.

image001
Après quelques tours votre ouvrage ressemble à ceci. Le résultat a beaucoup de texture, et est assez épais. Comme les tours sont relativement hauts (comparés à des mailles serrées par exemple), il y a une « bosse » très nette au début du premier tour. En faisant la première maille comme décrit ci-dessus on la réduit un petit peu par rapport à une maille « normale », mais elle reste bien visible.

Le mois prochain, nous verrons ensemble comment gérer cette bosse. Je vous montrerai aussi quelques petits projets faciles qu’on peut réaliser avec ce point.

Comme toujours, vos réactions sont les bienvenues par mail ou simplement dans les commentaires ci-dessous !

À bientôt,

signature

 

 

10 réponses sur “Annette Petavy Design – Bulletin septembre 2015 – Le point de Jämtland”

  1. effectivement du crochet comme je n’en ai jamais vu! j’ai super envie d’essayer mais d’abord je termine mon amphicol!
    Merci pour cette découverte.
    bonne soirée

  2. c’est un bien joli point mais j’avoue pourtant j’ai fait beaucoup de point au crochet mais là je n’arrive pas à comprendre je vais essayer en attendant la suite que de chose magnifique merci beaucoup jackie

  3. trèèèès intéressant !! Le point Jamtland ressemble un peu à un mini point Etoile….. Apparemment, pour avoir ce bel effet, il ne se crochète qu’en rond, je l’imagine (pour un projet en cours) en crochetant en aller-retour tel le point étoile. Je fais un essai car le calcul des mch nécessaires pour correspondre à une certaine taille ne doit pas être évident…. MERCI beaucoup pour ce partage et la découverte d’Ulrika Andersson, que j’ai ajoutée à mes favoris de ravelry !!!! Elle donne généreusement aussi des modèles en tunisien !! hâte de voir la suite sur ce point !! Leelou

  4. Merci pour cet article merveilleusement documenté ! J’ai fait un détour par la suède et chercher le bout du fil en rêve, grâce à lui !
    Me voilà à l’ouvrage, j’espère te montrer vite le résultat !
    Bises, chère Annette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *