Crochet mosaïque : réparer une erreur – Bulletin d’août 2019

Dans la boutique :

On fête la rentrée avec un nouveau modèle d’EclatDuSoleil/Hélène Marcy – la superbe étole Pavement !

Inspiré par les sols en mosaïque de Pompeï, ce modèle se crochète dans le fil le plus fin et le plus doux de ma boutique : le fil dentelle arachnéen, appelé cobweb, en 100 % mérinos. Un écheveau de 100g contient 1500 mètres de fil et suffit pour réaliser le modèle.

Retrouvez tous les coloris du fil cobweb en cliquant ici.

Et pour tout savoir sur le superbe modèle Pavement, cliquez là !

Sur YouTube :

En bonus, un tuto pour bien crocheter les franges du modèle Pavement :

À venir

Du 7 au 8 septembre : stage de crochet mosaïque à Caluire (69). Deux jours consacrés à l’apprentissage et la création ! Prix du stage de deux jours : 100€.
Il reste quelques places, n’hésitez pas à me contacter par mail pour vous inscrire !

Le 28 septembre : le premier atelier libre de l’année, chez moi à Brindas (69). Au moment où j’écris, il reste deux places – n’hésitez pas à me contacter rapidement si vous voulez crocheter ou tricoter avec moi !
Prix de la demi-journée de cours : 25€

Du 21 au 22 septembre : salon À vos aiguilles à Montluçon (03). En plus de mon stand, je propose une initiation au crochet tunisien le dimanche matin – inscriptions par mail : coupsdecoeurdesophie@gmail.com

Crochet mosaïque : réparer une erreur

Nous allons terminer notre exploration du crochet mosaïque avec une astuce pour réparer ses erreurs !

Il s’agit de l’erreur la plus courante en crochet mosaïque sur un rang (en tout cas celle que je fais le plus souvent !) : l’oubli d’une bride.

Voici mon en-cours du moment, un sac en crochet mosaïque. Je suis plutôt contente du motif et des couleurs de coton bio, mais, ô misère, j’ai oublié une bride dans le motif du milieu sur cette photo, et je ne l’ai vu que plusieurs tours après.

Regardons d’un peu plus près :

La maille serrée indiquée par la flèche 1 n’aurait pas dû être une maille serrée, mais une bride, piquée sous le brin libre de la maille serrée deux rangs en-dessous, indiquée par la flèche 2.

Je vais fabriquer une bride après coup pour remplacer celle que j’ai oubliée.

Je démarre avec un nœud coulant, comme si j’allais commencer un nouveau projet.

Pour commencer ma bride, je fais un jeté. Je fixe ce jeté et la boucle de départ sur le crochet avec mon doigt, sinon, ça se défait très, très facilement.

Je repère bien la maille où j’aurais dû piquer mon crochet pour la bride. Je plie mon ouvrage en deux pour que ce soit plus facile, et j’insère mon crochet sous le brin laissé libre de cette maille.

Je récupère mon fil derrière et je ramène une boucle. J’ai trois boucles sur le crochet, comme pour n’importe quelle bride. La seule différence est qu’il faut bien les maintenir avec le doigt tout en terminant la bride comme d’habitude.

Et voilà, ma bride est terminée ! Elle est accrochée à l’ouvrage uniquement à sa base pour le moment. J’arrête mon fil de manière classique – j’ai donc un bout de fil de départ, et un bout de fil « de fin ».

J’enfile le bout de fil de départ sur une aiguille à bout rond. Je pique cette aiguille juste à droite de la maille serrée qui aurait dû être une bride, et je passe le fil à travers, pour qu’il se retrouve sur l’envers. Je tire un petit peu dessus pour que le noeud coulant de départ ne soit plus visible sur l’endroit.

Je refais la même opération avec le bout de fil de fin, en piquant l’aiguille juste à gauche de la maille serrée.

Voilà ! Il ne me reste plus qu’à rentrer les fils sur l’envers, et personne ne saura jamais que j’avais oublié une bride à cet endroit !

Et voici l’opération en vidéo :

Ce tuto clôt la série sur le crochet mosaïque. Pendant l’automne on va parler de quelques bases du crochet, pour crocheter (encore) mieux !

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.