Maille serrée : brin avant, brin arrière, et double couche ! – Tuto de mai 2020

Dans la série de tutos sur le travail sous un seul brin, le tour est venu à la maille serrée.

(Vous pouvez retrouver le tuto sur l’insertion du crochet par défaut en cliquant ici, et le tuto sur la bride en cliquant là.)

Commençons par la maille serrée sous le brin avant – l’abréviation que j’utilise dans mes explications est « ms brinav ».

Voici comment se présente le rang face au travail – pas très facile de distinguer les brins de chaque maille !

Je reprends une astuce bien approuvée et je bascule mon travail vers moi pour voir le dessus du rang.

Chaque dessus de maille se présente comme un V couché sur le côté. Le brin avant est le brin le plus proche de moi, donc le brin désigné par la flèche dans la photo.

J’insère donc mon crochet seulement sous ce brin avant, et je réalise ensuite ma maille serrée comme d’habitude.

Seule exception : la dernière maille de chaque rang, à crocheter sous les deux brins pour obtenir une lisière stable.

Voici le résultat ! On obtient une texture légère avec des traits horizontaux correspondant au brin laissé libre lorsque l’on travaille sur l’arrière.

Le point est nettement plus souple que les mailles serrées classiques, avec un joli tomber. Les mailles serrées sous le brin avant conviennent bien pour des châles ou des vêtements.

Maintenant, essayons le brin arrière ! L’abréviation que j’utilise dans mes explications est « ms brinarr ».

Voici le rang de face. Ici, comme dans la première photo ci-dessus, on peut noter que la dernière maille travaillée semble « décoller » du rang en étirant le brin dans lequel elle vient d’être crochetée. Ne vous inquiétez pas, cela est normal et dû au fait que cette maille reste « sous tension ». En continuant le rang, les choses vont rentrer dans l’ordre et toutes les mailles seront bien alignées.

En basculant de nouveau le travail vers moi, il est facile de repérer le brin arrière (indiqué par la flèche).

J’insère donc mon crochet sous ce seul brin arrière, pour ensuite terminer la maille serrée comme d’habitude.

Et voici mon échantillon terminé. Cette fois-ci, j’obtiens une texture très marquée, avec des barres horizontales en relief qui dominent la surface.

Le résultat est nettement plus épais qu’en piquant sous l’autre brin, et très élastique. Les mailles serrées sous le brin arrière conviennent bien pour des côtes ou autres situations où l’on recherche une bonne élasticité.

Les deux échantillons ont été faits avec le même fil, le même numéro de crochet et le même nombre de mailles et de rangs. Mettons les maintenant côte à côte :

En plus des différences détaillées plus haut, une autre saute aux yeux : l’échantillon en ms brinav est nettement plus haute que celui en ms brinarr.

En effet, le travail sous le brin avant donne des rangs plus hauts, tandis que le travail sous le brin arrière compacte le résultat en hauteur – un paramètre à garder en tête quand on souhaite combiner les deux points dans un même projet.

Cependant, à condition de tenir compte de cette différence, il est tout à fait possible d’utiliser les deux ensemble, par exemple dans un damier comme dans cet échantillon :

Si vous souhaitez voir le travail des mailles serrées sous un seul brin en vidéo, la voici :

Je voulais aussi vous parler d’une manière très spécifique de se servir des mailles serrées sous un seul brin. C’est la possibilité d’obtenir un travail en deux couches !

Voici comment procéder :

On commence comme pour un travail classique en mailles serrées. Ici, je souhaite faire un échantillon de 12 mailles de large. J’ai donc crocheté 13 ml, puis 1 ms dans la 2ème ml à partir du crochet et 1 ms dans chaque ml jusqu’à la fin du rg. Ne pas tourner.

Faire 1 ml. Faire pivoter le travail de 90 degrés. Maintenant je vais faire des mailles serrées en piquant mon crochet dans un brin de la maille serrée que je viens de faire, et dans le brin laissé libre au pied de cette même maille.

Je pique sous les deux brins.

Je ramène mon fil.

Je termine ma maille serrée normalement.

Après cette première maille vous pouvez trouver plus facile de faire pivoter le travail encore un peu pour continuer.

Les brins que vous recherchez sont situés l’un directement en face de l’autre – si vous hésitez, comptez les mailles et les brins de la chaînette depuis le début du rang, pour ne pas décaler.

Voici le rang terminé.

1 ml. Je vais maintenant piquer mon crochet sous le brin le plus à gauche de la maille serrée que je viens de faire, et sous le brin laissé libre des mailles du rang précédent.

C’est parti pour la première maille serrée dans ce nouveau rang. Et ainsi de suite ! Au début c’est très facile de se tromper au début et à la fin du rang, donc j’insiste : si besoin, comptez les brins pour ne pas décaler le travail, et comptez vos mailles en fin de rang.

En fin de travail, pour éviter de se retrouver avec une « barre » horizontale un peu en-dessous du bord supérieur, on « ferme » le tout en faisant un dernier rang en mailles coulées :

Il n’est pas utile de faire la ml en début du rang – vous pouvez passer le crochet directement dans les brins (comme pour les rangs précédents). Pour faire une maille coulée, vous ramenez simplement votre fil à travers toutes les boucles sur le crochet.

Voici l’aspect vu de dessus après cette finition.

Le résultat final est bien ferme, épais et dodu. À condition de choisir des fils en matières naturelles (laine ou coton), c’est aussi très isolant. C’est idéal pour des maniques ou même (avec un fil épais) des dessous de plat – ou pourquoi pas pour faire les côtés d’un panier bien rigide ?

C’est une technique avec des manipulations un peu particulières – voici une vidéo pour vous aider à comprendre :

Comme quoi, l’humble maille serrée a plus d’un tour dans son sac ! Avez-vous essayé les techniques expliquées dans ce tuto ? Ou avez-vous une autre technique avec des mailles serrées sous un seul brin à partager ? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires ci-dessous !

À bientôt !

4 réponses sur “Maille serrée : brin avant, brin arrière, et double couche ! – Tuto de mai 2020”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.