Fil en Seine : Merci ! – Thank you!

broche caroline gams
Merci à toutes celles qui sont venues me voir au salon Fil en Seine ce week-end au magasin Truffaut d’Ivry. Un salon à taille humaine en région parisienne, une équipe organisatrice attentionnée et chaleureuse – cette manifestation mériteraient d’être mieux connue et (un peu) plus fréquentée.

A big thank you to all those who came to see me this past weekend at the Fil en Seine show in Ivry (very close to Paris). A people-friendly show in Paris, organized by an attentive and welcoming team – this event should be better known and gain a (slightly) larger audience.

Ci-dessus, un de mes coups de cœur du salon: cette broche créée par Caroline Gamb, brodeuse d’art. Elle partageait un stand avec Catherine Legrain de Broderie Plaisir. Une belle rencontre !

Above, one of the irresistible items that came home with me: a brooch created by embroidery artist Caroline Gamb. Caroline shared a booth with Catherine Legrain of Broderie Plaisir. So happy to meet them!

araignemotion
Sur mon propre stand, on trouvait bien sûr les pièces uniques de mon artiste textile préférée, Olivia Ferrand/Mon Souk (ainsi qu’Olivia elle-même). Toute résistance fût futile, j’ai totalement craqué pour l’Araignémotion qui trône désormais dans mon salon. Je pense que les travaux d’entomologiste crocheteuse d’Olivia n’ont pas fini de nous étonner.

In my own booth, you could find unique pieces by my favourite textile artist, Olivia Ferrand/Mon Souk (as well as Olivia herself). Resistance was futile, I fell head over heels for this Araignémotion (araignée = spider). I’m eager to see where Olivia’s work as a crochet entomologist takes her next.

Saranac

Saranac 6
J’ai une nouvelle traduction française à vous proposer : le modèle Saranac, créé par Kirsten Kapur.

I’m publishing the French translation of Kirsten Kapur’s pattern Saranac. The English version is available directly from the designer.

Saranac 2
La construction est originale et intéressante à tricoter.

Saranac 7
La forme en demi-lune rend Saranac facile à porter.

saranac en cours
Pour ma part, je n’ai pas pu résister, et j’ai commencé une version en Mini Mochi, col Red Zone. J’ai hâte de voir ce que cela va donner après le blocage !

Saranac 4
Plus d’informations dans la boutique.

Mon crochet et moi – Episode 32

Show notes for my podcast in French.

Le fichier mp3 peut être téléchargé ici. Dans I-tunes, taper “mon crochet et moi” dans le moteur de recherche.

Flux RSS pour le podcast: http://annettepetavy.libsyn.com/rss

Pour s’abonner au bulletin d’information, il suffit de m’envoyer un mail.

Point grébiche perlé sur le blog Three Sheep Studio

Site de Catherine Tourel

Maguelone Broderies

Blog Délit Maille

Mon billet du mois de juillet sur la Wool War One, avec une vidéo qui apporte des informations sur le projet.

Le restaurant de Brigitte Des galets bleus la nuit.

Musée de la Piscine à Roubaix.

Oona

oona_a

Faux jumeau

fauxjumeau_b

Triplé

triple1

Duvet de yak

Corolle

corolle_d

La mariée est trop belle

la mariee est trop belle 4

OXIXO

oxixo

Coton bio

Capelette

capelette2

Exuberance

exuberance_a

London

Glacier

glaciercoton3

Botanical Knits 2

Botanical Knits 2 couverture

Offres spéciales

(Vi)laines, super beaux fils teints par Marion!

Site de Lee Meredith / Leethal

Blog de Helen Stewart / Curious Handmade

Mon Antarktis

Site du Jardin des Fibres, fils colorés et très, très thérapeutiques !

Site d’Olivia / Mon Souk

Programme des salons

musicalley.com

Cello Journey sur YouTube

Mètre fleuri – Flowery tape

cote1
Ma copine Isabelle fêtait son anniversaire, et en plus du cadeau commun, j’avais envie de lui faire un petit clin d’œil avec un cadeau fait main. Mais un clin d’œil rapide, parce que je manque toujours de temps !

My friend Isabelle was having her birthday, and I wanted to give her a hand-made little something. But a quick little something, because I’m always running after time!

J’ai emprunté une idée à Eva-Lotta Staffas, l’un de mes héros d’artisanat textile.

I borrowed an idea from Eva-Lotta Staffas, one of my textile crafts heroes.

cote2

Il s’agit tout simplement de prendre un mètre de couturières rétractable, et d’habiller le boîtier rond avec deux motifs « African Flower » qu’on assemble sur la tranche.

The idea is simply to take a self-retractable measuring tape and enclose the round container in two « African Flower » motifs, assembled at the edge.

Vous trouverez des explications en français pour ce motif au Boudoir de Dame en Noir.

You can find the English pattern for this motif on Heidi Bears’ blog.

bord

Il faudra bidouiller le bord un peu, pour adapter le motif à la taille de votre mètre enrouleur. Si ce n’est pas un très gros mètre, je vous conseille plutôt un fil fin (j’ai utilisé des restes de Mini Mochi) et un crochet pas trop gros (3 mm dans mon cas).

You will need to fiddle around with the edging a little, to adapt the motif to the size of your measuring tape. If the container isn’t unusually big, I suggest you use fingering weight yarn (I used up some Mini Mochi scraps) and a rather small hook (3 mm in my case).

Vous laisserez une petite ouverture pour faire sortir le mètre.

Leave an opening in the seam so you can pull out the tape.

Merci, Eva-Lotta, pour l’idée !

Thank you for the idea, Eva-Lotta!

Tricot thérapeutique – Therapeutic knitting

antarktis2
Parfois, on a besoin d’un projet à fins thérapeutiques. C’était mon cas ce printemps, quand je suis partie en Suède en avion. Vous en pensez ce que vous voulez, mais personnellement, je trouve le fait de me retrouver enfermée dans une boîte métallique à des kilomètres au-dessus du sol plutôt … anxiogène.

Sometimes, you need a therapeutic project. This was my case this spring, when I went to Sweden by plane. To each his own, but personally I find being locked into a metal box several miles above the ground relatively … distressing.

antarktis1
Mon projet « j’ai-super-peur-en-avion-mais-j’y-vais-quand-même » est réalisé selon le modèle Antarktis de Janina Kallio, qui permet de se louper d’une maille ou deux si on n’a pas les idées parfaitement claires à chaque instant pendant le tricotage. La fiche est disponible en français sur Ravelry (donc pas dans ma boutique).

My « I’m-super-scared-of-flying-but-I-do-it-anyhow » project is knitted after the forgiving pattern Antarktis by Janina Kallio, which doesn’t get totally messed up if you make a mistake or two when knitting in a daze. The pattern is available on Ravelry.

antarktis3

Le fil, issu de mon stock perso, est du Jardin des Fibres cuvée 2012 ou 2013 – un régal pour les yeux comme pour les mains, et une manière d’avoir un peu la sensation de décoller avec une copine rassurante qui vous parle gentiment pendant tout le voyage.

The yarn, from my personal stash, is from le Jardin des Fibres, vintage 2012 or 2013 – very easy on the eyes and on the hands, and a way to feel like you take off with a calming friend who speaks kindly to you throughout the flight.

Le projet sur Ravelry.

Project notes on Ravelry.

Glacier

glacier2

Je suis très contente de publier de nouveau une traduction française d’un modèle de Stephen West – le très beau châle en demi-cercle Glacier.

I’m publishing the French translation of Stephen West’s shawl Glacier Sweep. The English version is available directly from the designer.

8249291201_5c1a14707b_b
Ce châle, où alternent le jersey et le point mousse, est travaillé avec des rangs raccourcis qui créent un jeu de textures et de petits jours très attrayant.

glacier7
Stephen a travaillé son châle en deux versions: avec du fil fin (en jaune dans les photos) et avec du fil épais (en crème). Pour ma part, j’ai voulu voir ce que cela pouvait donner en coton bio. Nathalie-la-tricoteuse a eu la gentillesse de m’aider à tricoter une version coton dans le coloris bleu glacier.

glaciercoton1
Le résultat est un châle magnifiquement doux, qui trouvera sa place autour des cous sensibles toute l’année.

glaciercoton2
Pour un châle plus chaud, vous pouvez choisir le mérinos fin, l’alpaga fin ou la Mini Mochi pour la petite version, ou le mérinos épais pour une grande version en fil épais.

glaciercoton3

Plus d’informations dans la boutique.

Cours dentelle à la fourche

Il reste encore quelques places pour mon cours de dentelle à la fourche (ou crochet à la fourche) samedi après-midi, à Villeurbanne, tout près de Lyon.

C’est une technique avec des possibilités incroyables, mais simple à exécuter – si vous savez crocheter une maille serrée, vous savez faire cette dentelle !

Pour vous inscrire, envoyez-moi simplement un mail. Vous pourrez acheter une fourche lors du cours si vous n’en avez pas.

Et pour un petit aperçu des possibilités infinies de cette technique, faites un tour sur Pinterest par exemple : http://fr.pinterest.com/search/pins/?q=hairpin%20lace

Annette Petavy Design – Bulletin Août 2014 – Bordures 2

Bulletin d’information août 2014: Accrocher une bordure avec le point de grébicheDans la boutique :Fêtons la rentrée avec quelques offres spéciales ! D’abord une offre sur une quantité limitée de pelotes Boudchou de Plassard, à un prix très attractif.boudchouN’oubliez pas d’aller voir la boutique (ou le blog) au courant du mois de septembre pour d’autres offres spéciales.Plus d’informations dans la rubrique « Offres spéciales » dans la boutique.Salon en septembre :Une fois n’est pas coutûme, je vais à Paris ! Du 26 au 28 septembre je participe au salon « Fils en Seine » au magasin Truffaut d’Ivry-sur-Seine.Accrocher une bordure avec le point de grébicheLe mois dernier j’ai décrit comment j’ai crocheté une bordure dans le sens de la longueur en la cousant sur le bord d’un petit tableau textile.Puisque les grands esprits se rencontrent, Caroline et Malène m’ont écrit a propos de la technique que j’avais prévu pour le bulletin ce mois-ci : créer un support pour un bord crocheté en brodant le bord du tissu au point feston – ou point de grébiche. Si j’ai bien compris, le point feston prend le nom de point de grébiche dès qu’on le varie, y compris en le brodant de manière plus espacée.Cette technique est très utile pour accrocher une bordure au crochet à un objet en tissu (p ex un sac, une couverture, un vêtement …). Si comme moi vous n’êtes pas experte en broderie, n’ayez crainte. Ce point est très facile à faire, et je trouve même qu’il devient rapidement addictif. Il vous faut une aiguille bien pointue avec un chas plutôt grand, pour faciliter le passage du fil utilisé pour broder. Le choix de ce fil dépend de ce que vous avez sous la main et du tissu auquel vous voulez accrocher votre bordure. Si c’est un tissu assez souple, avec un tissage lâche, et le fil que vous allez utiliser dans la bordure est fin, vous pourrez peut-être même utiliser le même fil pour broder. Toutefois, j’ai appliqué ma bordure sur un accessoire en tissu de coton bien serré. Il me fallait donc quelque chose d’assez fin, mais solide tout de même. J’ai utilisé trois brins de fil à broder mouliné classique, et un bon dé à coudre pour faire passer mon aiguille.Voici donc comment procéder, en brodant le point de grébiche sur l’ourlet déjà présent. Bien sûr, il ne faut pas hésiter à tester sur une chûte de tissus avant (c’est ce que j’ai fait avant de faire les photos).start of blanket stitch D’abord, attachez votre fil au dos du travail, avec un noeud ou des petits point. Puis, passez l’aiguille de telle manière que le fil sort au coin inférier gauche du tissu.Piquez l’aiguille de nouveau, plus ou moins à la verticale du point de sortie du fil, et ressortez-la très près de ce même point.Très important: comme dans la photo du bas, votre aiguille doit passer au-dessus du fil à la base du travail.first blanket stitchFélications ! Vous avez fini le premier point. En piquant dans le tissu, ne cherchez pas à traverser toutes les épaisseurs de l’ourlet – la première couche suffit bien.Maintenant nous allons espacer nos points, pour créer des boucles où nous pourrons piquer notre crochet.blanket stitch 2Pour le point suivant, insérez l’aiguille à la même hauteur que pour le point précédent, mais un peu plus loin sur la droite. L’écart entre les points dépendra du fil et du crochet utilisés pour la bordure. On va tester l’écart tout à l’heure, c’est donc inutile de trop s’inquiéter de sa largeur. Rappelez-vous simplement qu’il vous faudra piquer votre crochet confortablement dans l’espace entre deux points. Il ne faut pas qu’ils soient trop serrés, mais pas trop écartés non plus.L’aiguille doit ressortir du tissu à la verticale du point où vous l’avez piquée. Comme auparavant, c’est très important que l’aiguille qui sort du tissu passe au-dessus du fil qui sort du point précédent. Dans l’image du bas, vous voyez comment cela entraîne le fil à passer horizontalement juste au bord du tissu entre les points. Ce sont ces brins horizontaux qu’on recherche – ils fonctionneront comme des boucles dans lesquelles nous piquerons les mailles du premier rang de notre bordure.test driveContinuez en point de grébiche pendant quelques centimètres, puis faites pivoter votre travail. Maintenant on va faire un petit test pour voir si l’écart entre les points brodés fonctionnera avec le fil et le crochet qu’on va utiliser pour la bordure.testing crochetOn dirait que ça marche ! J’ai crocheté une, parfois deux, mailles serrées dans chaque boucle entre les mailles. L’utilisation ponctuelle de deux mailles au lieu d’une permet à la bordure crochetée de mieux s’adapter à l’ourlet, sans trop tirer. Si j’avais brodé mes points un poil plus près les uns des autres, cela n’aurait pas été utile.Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas besoin d’être hyper précis quant à l’écart exact entre les points brodés, puisque vous pouvez adapter le nombre de mailles crochetées travaillées dans chaque boucle. Toutefois, comme déjà dit, il faut que le crochet puisse passer confortablement au travers de la boucle – sinon, il vous faudra espacer les points brodés. Aussi, si vous devez tout le long faire trois mailles ou plus dans chaque boucle, vous aurez peut-être des jours entre la bordure et le tissu. À vous de voir si vous aimez cet aspect ou si vous préférez serrer un peu plus vos points brodés.first rowDéfaites les mailles crochetées, et continuez à broder votre point de grébiche tout au long du bord. Quand vous arrivez au bout, rentrez votre fil à broder, et crochetez votre premier rang dans les boucles créées. Ici, j’ai travaillé en mailles serrées, mais vous pouvez bien sûr utiliser d’autres mailles, suivant l’effet souhaité.Ce n’est que maintenant que nous allons compter nos mailles ! S’il y en a beaucoup, n’hésitez pas à mettre un repère (comme une épingle de sûreté) toutes les 10, 25 ou 50 mailles. Choississez le nombre que vous voulez – l’idée est simplement de ne pas devoir recommencer depuis le début à chaque fois qu’on se perd !J’avais 115 mailles le long de mon bord. Nous allons donc utiliser ce nombre pour la suite du raisonnement. Peut-être vous savez déjà quelle bordure vous souhaitez utiliser. J’avais une idée plutôt vague sur la forme générale que je recherchais, et j’ai consulté mes dictionnaires de points. Je me suis décidée pour une bordure avec des formes arrondies dans le livre fantastique Around the Corner Crochet Borders d’Edie Eckman (je n’ai pas pu trouver de traduction française de ce livre). edies borderCette bordure, dans sa version crocheté en aller-retours, se travaille sur un multiple de 9 mailles + 4. Maintenant il faut sortir la calculatrice !Pour savoir comment adapter la bordure à ma base, je commence par enlever 4 m de mon nombre total : 115-4=111. Est-ce que 111 est un multiple de 9? Non, puisque 111/9=12,333333… Il me faut donc trouver un multiple de 9 qui se rapproche de mes 111 mailles.12*9=10813*9=117Je peux donc choisir. Je vais faire encore un rang de mailles serrées. Au long de ce rang, je peux soit diminuer de 3 mailles (111-108=3) ou augmenter de 6 mailles (117-111=6).Pour ce projet, j’ai décidé que c’était mieux d’ajouter des mailles plutôt qu’en enlever. Je tourne donc mon travail, et je place 6 repères, repartis régulièrement le long du rang. markersQuand je fais ce genre d’opération, j’aime bien plier mon travail en deux et aligner les repères sur les deux moitiés de telle façon qu’il soient placés de manière plutôt symétrique. Je trouve inutile d’être ultra précis et compter les mailles entre les repères.Je refais simplement un rang en mailles serrées. À chaque repère, je pique 2 ms dans la maille en-dessous, plutôt qu’une seule. Ainsi, je termine le rang avec au total 115+6=121 mailles.Je vérifie mes calculs:121-4=117117/9=13Tous mes nombres sont joliment entiers. Je peux donc attaquer ma bordure tranquillement.Et voici le résultat !finished borderOn arrive à la fin de ce bulletin, mais je n’ai pas fini de customiser cet accessoire. Si vous voulez le voir terminé et savoir ce que c’est, et dans quel contexte je l’utilise, je vous propose d’aller faire un petit tour sur mon blog courant septembre.Je vais continuer à parler bordures le mois prochain. Si vous avez des questions ou des propositions, envoyez-moi un mail ! À bientôt !

signatureNewsletter index