Mailles relief et points ajourés – Bulletin d’information octobre 2017

Dans la boutique

Pas de doute, la star de la boutique ce mois-ci, ainsi que de mon stand aux Journées Nationales de la Laine à Felletin, est le châle 1847, créé par Sarah Mombert !

Avec son point vieux de 170 ans, ce châle reste résolument contemporain, et fait envie à de très nombreuses tricoteuses. Vous pouvez lire l’histoire du châle sur mon blog.

Le fil teint pour Sarah pour accompagner le châle a aussi connu un grand succès. Il ne reste plus que quelques échevaux de 100 g (pour un petit châle). J’espère pouvoir vous proposer une alternative nuancée dans les semaines à venir – sinon le mérinos fin mettra également très bien en valeur ce modèle au point graphique.

Et si cela vous intéresse, on pourra faire un KAL autour de ce modèle, en décembre (quand le rush de Noël sera passé). Si vous êtes intéressé, vous pouvez me contacter dès maintenant pour être tenu au courant.

Retrouvez le joli châle 1847 dans la boutique !

 

Autre modèle au tricot superbe publié dans la boutique depuis le dernier bulletin : l’étole Fort Tryon, créé par Kirsten Kapur.

Une étole moelleuse et douillette, à tricoter dans un fil fin/fingering comme le mérinos fin, ou peut-être Whirl (il faut prévoir deux pelotes de Whirl, ou faire une étole un peu moins large – le modèle demande au total 1500 mètres de fil). Ou alors, vous y passerez vos fils en stock !

Retrouvez Fort Tryon dans la boutique.

 

À votre demande, le superbe livre Madder Anthology I de Carrie Bostick Hoge est de nouveau disponible dans la boutique.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire la présentation du livre sur mon blog, ainsi que les articles sur les quatre points déclinés au long de ses pages : Camilla, Sibella, Imogen et Béatrice.

Ce livre étant en anglais, je vous propose aussi une traduction française en option (vendue uniquement accompagnée du livre).

Retrouvez toutes les informations sur le livre Madder Anthology I dans la boutique.

 

Je vous propose désormais un kit pour mon châle Siebold dans le fil London, en laine et soie.

Le rendu de ce modèle en London est superbe – mais il vous faut juste un peu plus de 2 pelotes pour le réaliser. La solution : un kit avec 115 g de fil, pour s’offrir le luxe de la laine et soie à un prix raisonnable.

Le kit Siebold en London vous est donc proposé dans la boutique.

Comme d’habitude, la fiche est à acheter à part.

En bref

Pour le moment, le replay du reportage sur moi et la FART, diffusé au journal de 13 heures de France 2 le 21 octobre 2017, est toujours disponible (le reportage commence environ à 12 minutes depuis le debut).

Mon vlog no 15 du 12 octobre est, lui, disponible autant que vous le voudrez sur YouTube :

Aussi sur ma chaîne YouTube, une petite vidéo pour expliquer le point « 3 mailles dans 3 », utilisé notamment dans le col Feu d’artifice :

N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne !

Un peu d’inspiration dans « La semaine en couleurs » – en octobre, je vous ai proposé d’aimer le rose !

 

 

À venir

Les 18 et 19 novembre 2017 je serai présente au salon de La Tour de Salvagny, dans l’ouest lyonnais. Toutes les informations pratiques (y compris comment y accéder en transports en commun) sont sur le blog de la manifestation.

Le weekend du 3 et 4 mars 2018 je vous propose un stage de deux jours de crochet sur le thème de la création d’un modèle. Venez inventer votre châle unique pendant deux journées complètes de cours, à Caluire, tout près de Lyon. Informations sur la page « cours » du blog – n’hésitez pas à me contacter par mail pour plus de détails et pour vous inscrire.

Mailles relief et points ajourés

Ce bulletin fait partie d’une série au sujet des mailles relief au crochet.
Les tutos précédents sont parus en mai 2017, juin 2017 , juillet/août 2017 et septembre 2017.

Après avoir expérimenté avec la texture des mailles relief et les avoir utilisé pour des torsades, regardons comment ces mailles peuvent souligner, voire modifier, des points ajourés.

On peut obtenir des effets subtiles ou spectaculaires – mais d’abord, il faut réfléchir sur la construction du point pour savoir si des mailles relief peuvent s’y intégrer.

Une maille relief est une maille qui est crochetée autour du « corps » d’une autre maille plutôt que dans la « tête » de cette maille. Ceci veut dire que, pour utiliser des mailles relief dans un point, il faut que ce point comporte des mailles crochetées dans d’autres mailles. Quand vous commencez à regarder des points ajourés de près, vous allez vous rendre compte que, très souvent, on place les mailles non pas dans une autre maille, mais dans un arceau.

C’est le cas par exemple avec tous les points de coquilles, comme par exemple celui du châle Vague :

Dans le point central et la bordure du châle Ananas 343 (design EclatDuSoleil), la grande majorité des mailles sont aussi piquées dans des arceaux :

Si vous souhaitez tout de même utiliser des mailles relief avec ce type de point, vous pouvez le faire en ajoutant des éléments. Une idée est d’ajouter des colonnes de mailles piquées les unes dans les autres, comme dans ce point de coquilles :

À gauche, les coquilles sont séparées par des colonnes de brides. À droite, j’ai utilisé des mailles relief pour mettre en valeur ces colonnes et ajouter de la texture au point. J’ai remplacé les brides par des double brides relief avant (DblebrRav) sur l’endroit, et des doubles brides relief arrière (DblebrRarr) sur l’envers.

Comme j’ai aussi voulu « encadrer » le point avec des mailles relief à chaque lisière, j’ai ajouté une bride classique de chaque côté – je trouve les mailles relief dans la première et la dernière maille d’un rang difficilement gérables.

On peut ajouter du relief de manière assez subtile, mais intéressante, en utilisant les mailles relief juste à certains endroits :

Dans l’échantillon de droite, j’ai souligné les « tiges » des feuilles avec des mailles relief – encore une fois des DblebrRav sur l’endroit et des DblebrRarr sur l’envers.

J’avais aussi envie de voir comment un relief horizontal pouvait influencer un point ajouré. Il a donc fallu trouver un point où plusieurs mailles côte à côte était piquées dans d’autres mailles.

Dans l’échantillon de droite, un seul rang de DblebrRav sur l’envers dans chaque répétition du motif transforme le point de manière spectaculaire. (J’ai essayé avec deux rangs de mailles relief, mais j’ai trouvé le point trop transformé !).

J’espère vous avoir donné quelques idées sur comment utiliser les mailles relief dans les points ajourés. Est-ce que cela vous inspire ? N’hésitez pas à partager vos commentaires, suggestions ou questions ci-dessous !

À bientôt,

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 réponses sur “Mailles relief et points ajourés – Bulletin d’information octobre 2017”

    1. Bonjour Sonja,
      Je propose de suivre simplement les explications de la fiche. Soit on utilise une seule pelote de Whirl, et l’étole sera plus petite d’à peu près un tiers en largeur et en largeur, soit on utilise une deuxième pelote pour avoir une belle étole enveloppante. Dans ce deuxième cas, on arrête soit quand on veut (le modèle est très facile à agrandir), soit au moment indiqué dans la fiche. Il vous restera à peu près la moitié de la deuxième pelote.
      Je n’ai pas eu le temps de tester, mais je ne vois pas pourquoi cela ne fonctionnerait pas. Il me semle que ce serait très intéressant comme effet !
      Et au sujet de Whirl, il y aura de nouveaux coloris en ligne cette semaine !

  1. Moi aussi je dis waouh! les mailles relief ça change tout dans l’ajouré ! pas toujours facile à bien faire… j’ai fait quelques tests des précédents , il faut maitriser la tension… Mais le résultat est tellement beau ! Merci pour ces idées géniales et surtout les explications très bien faites.

Répondre à Annette Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.